Promotions marques à analyser
 
Carambar surprend encore pour le 1er avril
Source : https://www.blaguea1franc.fr/
A l'occasion du 1er avril, Carambar organise une opération caritative sympa.
Du 31 mars au 3 mai, Carambar invite à échanger ses francs contre des Carambar dans 170 boulangeries partenaire ou dans un Truck qui sillonne la France. Autre possibilité : obtenir un carambar en échange d'une photo avec une pièce visible postée sur le site, ou encore de poster une blague sur tweeter.
Les francs récoltés sont reversés au Rire Médecin.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Après la fameuse blague du 1er avril 2014 (l'abandon des blagues), Carambar semble vouloir s'approprier le 1er avril comme temps fort. La reprise de l'expression "une blague à un franc" sert de prétexte à une opération caritative menée avec une association caritative bien choisie, le Rire Médecin, première association de clowns à l'hôpital. Le mécanisme de base (1 Franc = 1 Carambar) est simple et direct. On peut regretter toutefois la faiblesse du nombre de boulangeries partenaires. La participation virtuelle corrige ce problème. S'y ajoute un mécanisme indépendant d'envoi de blagues sur tweeter, avec un reversement à l'association. A partir d'une idée simple et efficace, l'opération a malheureusement été un peu complexifiée. Mais ne boudons pas notre plaisir. L'effet de buzz sur les réseaux sociaux est garanti.



HighCo lance une plate-forme digitale pour gérer les E-ODR
Source : communiqué de presse - 7 avril 2015

Cette plate-forme originale présente les caractéristiques suivantes:

- Responsive design pour permettre une accessibilité et participation aux offres sur l’ensemble des appareils connectés.
- Multilingue, multidevises  pour déployer la stratégie des marques à l’échelle internationale.
- Evolutions possibles de la simple E-ODR® avec impression du collector aux offres réservées aux porteurs de cartes ou membre de programmes de fidélité.


Visualisez le slide-share

- Intégration en Iframe : les consommateurs participent aux offres ou jeux promotionnels sans quitter le site ou la fan page.

- Flexibilité des modalités de remboursement aux consommateurs : virement bancaire, coupon cagnotage, Paypal.

 

Décryptage promotion de Philippe ingold

C'est bien sûr un peu technique ! Mais répond à de vraies questions : comment faciliter l'intégration des mécanismes promotionnels dans les outils digitaux qui sont de plus en plus incontournables ? Comment lever les freins à l'utilisation de ces outils ? Comment délivrer une expérience consommateur réussie et génératrice de fidélité ?



Faites équipe avec Buitoni
Source : https://jeu-pizza-buitoni.croquonslavie.fr/

Buitoni accompagne le lancement de sa Pizza Fiesta (prédécoupée à partager) avec un jeu sur un thème original et cohérent, la constitution d'une équipe.
Le mécanisme est simple : il suffit de s'inscrire en ajoutant jusqu'à cinq adresses e-mail ou amis Facebook.
Les gagnants sont tirés au sort.
Les dotations sont comparables à celles offertes par des opérations ayant le football pour thème.
Le jeu est réservé aux adhérents du club "croquons les vie" de Nestlé.

Décryptage promotion de Philippe ingold

On semble partir sur une bonne idée : la constitution d'équipes, cohérente avec le mode de consommation supposée de cette nouvelle pizza prédécoupée. Quand on parle d'équipe, on pense à équipe sportive, et donc plutôt à une équipe de football, sport le plus pratiqué et médiatisé. Pourquoi donc ne pas évoquer, même indirectement ce sport ? Il est vrai que c'est fait, mais de façon bien timide et obsolète avec des maillots de foot officiel du Brésil. Le recyclage d'un opération passée ?
Pourquoi ne pas avoir réellement constitué une équipe fictive au lieu de simplement demander des adresses e-mail ou amis Facebook ? Et seulement jusqu'à 5 .... Surtout, pourquoi ne pas avoir proposé des dotations collectives, à partager entre amis ? Comme quoi, en partant d'une idée intéressante, on arrive à un résultat décevant et peu attractif. Dommage.



Monopoly offre de vrais billets !
Source : agence Les Envahisseurs - http://www.hasbro.com/monopoly/fr_FR/
Très belle opération menée par Monopoly à l'occasion de ses 80 ans et développée par l'agence de promotion, les Envahisseurs.
L'idée créative : remplacer les billets fictifs du jeu par de vrais billets ! Du 2 févier au 30 mars, 30 000 boîtes "spécial anniversaire" seront mises en vente. 80 boîtes gagnantes. 69 boîtes avec 150 € de billets, 10 boîtes avec 300 € et surtout 1 boîte avec 20 580 € soit l'équivalent de tous les billets disponibles dans un jeu de Monopoly.
L'opération est relayée par une campagne radio et presse et digitale (site Hasbro, Facebook et You tube). Mention spéciale pour la PLV qui reproduit un coffre-fort.
monopoly
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération a un impact immédiat. Cela tient à plusieurs facteurs. Tout d'abord la force de l'idée créative, de vrais billets, parfaitement cohérent avec la vocation du produit. L'offre crée une émotion forte qui redonne envie de jouer et donc acheter ou réacheter le jeu. Ce fut probablement un vrai casse-tête opérationnel mais que les organisateurs de l'opération ont eu raison de surmonter pour garder la force du concept. Il nous semble que ce soit une première, au moins en France et sur une opération d'envergure.
Indirectement l'originalité de l'opération va créer un buzz exceptionnel et replace le Monopoly dans une certaine modernité, malgré ses 80 ans. Notons également la qualité d'exécution de l'opération avec notamment cette PLV "coffre-fort", véritable support de communication de l'opération en terme d'impact et d'image.
Bravo donc à Hasbro et à son agence, Les Envahisseurs, pour avoir développé une opération qui a du sens et va probablement générer une belle croissance des ventes.



Kit-Kat fête ses 80 ans
Source : http://www.kitkat.fr/
La marque fête ses 80 ans, tout en capitalisant sur la notion de "break" utilisée depuis plusieurs années.
Il s'agit d'un jeu "instant gagnant", mais conditionné par la saisie d'un code présent dans les packs.
Les participants peuvent jouer avec des codes gratuits dans la limite de 4.
La dotation est assez riche avec 50 000 € de breaks à gagner, notamment 4 breaks d'une valeur de 5 000 € : crazy break, golden break, party break, mystery break. S'y ajoutent 80 box "wonderbreak" et 80 tablettes Google Nexus 7.
Il dure toute l'année 2015 et est communiqué sur le site Kit-Kat sur Facebook et en PLV.
Décryptage promotion de Philippe ingold
C'est à priori une belle opération s'appuyant sur la thématique du break et avec des dotations plutôt attractives. Mais sa force a sensiblement baissé par rapport aux années jusqu'à 2013, période pendant laquelle la marque avait marqué les esprits avec le thème du "break ultime" et des dotations beaucoup plus spectaculaires (voyage dans l'espace, les 7 nouvelles merveilles du monde, etc.) et avec une valeur de 100 000 €. Depuis 2014 on est passé à une dotation d'une valeur deux fois inférieure, mais surtout un peu trop conceptuelle et donc difficile à concrétiser sous forme de PLV.
Notons par ailleurs que le règlement comporte des survivances inutiles, compte-tenu des nouvelles règles issues de la directive européenne PCD : un canal gratuit et le remboursement des frais de participation. Cela ne pose pas de problème en soi mais alourdit inutilement les modalités de participation.


Une nouvelle édition des délices days plus simple
Source : http://www.mavieencouleurs.fr/les-marques-moi/jeux/les-délices-days
Comme depuis 4 ans, Mondelez (ex Kraft) met en place une opération transversale sur ses marques, avec des déclinaisons trade et un objectif de mise en avant massive en points de vente.
Il s'agit de gagner par instants gagnants 150 € de courses (3 bons d'achat), 5 fois tous les jours, du 5 janvier au 28 février.
Le mécanisme a été largement simplifié par rapport à la version 2014 qui comporterait des volets de partenariat.
Ici, c'est le mécanisme cumulatif qui est mis en avant. Il faut en effet trois preuves d'achat (codes barres) pour participer aux instants gagnants.
Mondelez donne toutefois la possibilité de participer gratuitement en faisant une demande de trois codes jeux ou en ajoutant à un code-barres deux codes jeux obtenus sur Ma vie en couleurs.
Pour valider leurs gains éventuels, les participants devront conserver les code-barres des produits achetés.
L'opération est communiquée par une vague TV de trois semaines et bien sûr sur les différents sites des marques et sur le programme relationnel Ma vie en couleurs.
A noter que la participation se fait uniquement sur Facebook.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Le principe cumulatif du jeu est particulièrement pertinent dans cette opération qui a un objectif consommateur de cross-selling. L'ensemble aurait été parfaitement clair s'il n'avait été ajouté des modalités de participations gratuites, tout à fait inutiles dans le contexte juridique d'aujourd'hui. Cela se complique encore avec des modalités mixtes entre une preuve d'achat et 2 codes-jeu obtenus sur Ma vie en couleurs. Sur l'ensemble de la gamme Mondelez, les shoppers peuvent tout de même acheter trois produits, voire plus !
Il n'existe qu'un canal de participation, Facebook, ce qui limite un peu les possibilités de participation.
Nous avions déjà regretté le manque d'originalité des dotations, surtout en utilisant une dénomination gourmande "les délices days". Bien sûr, l'objectif est d'obtenir des mises en avant dans des enseignes qui apprécient les dotations financières et les utilisent largement pour leurs propres opérations. Mais, il est dommage qu'une opération d'une telle envergure ne serve pas aussi les marques ...



Danette surfe sur la vague des selfies
Source : http://tousdanette.danoneetvous.com/
Le principe de l'opération est simple. Faites une photo de groupe fun, de 2 à 10 personnes. Postez-la sur tousdanette.com et partagez là sur les réseaux sociaux pour inciter vos proches à voter pour vous.
Les 5 000 premiers participants recevront un magnet personnalisé ave la photo postée.
Un jury fera une sélection parmi les 400 selfies ayant enregistré le plus de votes et choisira 150 photos pour apparaître sur certains packs Danette.
Les 5 meilleures photos sélectionnées par le jury  donneront droit à séance en studio pour participer à une campagne d’affichage Danette.

L'opération se déroule du 3 septembre 2014 au 30 mai 2015.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Belle opération qui s'inscrit bien dans la stratégie de marketing participatif de Danette. Les dotations sont virtuelles, elles ne donnent droit à aucune autre récompense matérielle. Le volet casting destiné à la campagne d'affichage est assez classique. L'utilisation de photos sur les packs est plus rare, même si Danette  a déjà exploité cette idée il y a quelques années.
Bonne idée, par ailleurs, d'offrir des magnets personnalisés aux 5 000 premiers participants, ce qui permet malgré tout de remercier, sinon récompenser, les consommateurs participants. Des précisions sur la taille du magnet et son délai de disponibilité auraient été toutefois les bienvenues.



Ricoré offre des Travel Mug
Source : http://www.corners.croquonslavie.fr/marques/ricore/
Ricoré offre un "Travel Mug", pour l'achat de 3 boîtes. C'est une prime différée cumulative limitée aux 50 000 premières demandes.
Prime qui a pour objectif de développer l'usage du produit et notamment les occasions de consommation.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Le mug s'est installé dans les usages de consommation des boissons chaudes. D'une bonne contenance, facile à tenir et à transporter, il accompagne les cadres, employés ou étudiants dans leurs journées de travail. Pourquoi la Ricoré ne serait-elle pas une alternative au café ou au thé dans ces utilisations modernes ? Cet objet utile, déjà offert en dotation de jeux, constitue donc un outil d'accompagnement d'une stratégie de la marque de développement des usages. Les 50 000 unités offertes semblent avoir été calculées de façon assez confortable, ce qui devrait éviter les frustrations.
C'est donc de la bonne "promo", simple, efficace et qui a du sens.
Petit bémol dans notre enthousiasme : Est-ce un mug avec un couvercle (probablement) ou un thermos ? Quelle est sa nature, sa contenance ? Eléments qui auraient permis aux consommateurs de se décider en connaissance de cause et de leur éviter des frustrations éventuelles.



Brossard s'appuie sur la licence Smiley
Source : http://www.goutezalabonnehumeur.fr/
Brossard  propose ce jeu en instant gagnant et 100 % gagnant dans le cadre d'une thématique "Goutez la bonne humeur".
A gagner : 1 box Happy Brossard d'une valeur de 5000 €, puis des montres Smiley, des T-shirts Smiley, des casques audios Smiley et des coques de portables Smiley.
Et pour que tout le monde gagne, des Smiley au format jpg.
Autre bonne idée, la possibilité de créer un Smiley personnalisé et de le partager.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'originalité de l'opération vient de l'exploitation assez rare et plutôt heureuse de la licence Smiley.
Notons que le jeu est annoncé sur les packs et dans le règlement comme 100 % gagnant, avec comme lot des Smiley "sans valeur commerciale". Traditionnellement, les jeux 100 % gagnants offrent des BR à imprimer. Des lots digitaux, comme ici, constituent une alternative intéressante.
Un bémol dans notre appréciation positive : la communication du lot principal, une "Box Happy Brossard", en fait une dotation d'une valeur de  5 000 € constituée principalement d'une carte cadeau voyages et loisirs de 4 500 €. Le terme de Box est aujourd'hui assimilé aux coffrets. En aucun cas on imagine un prix d'une valeur aussi importante. Il faut aller dans l'onglet "dotation" pour découvrir le contenu de cette box. L'opération y perd donc en attractivité.


 
Bel offre de superbes assiettes collector
Source : https://www.nos-bel-idees.fr/
Belle opération pour les amateurs de fromage : pour 3 produits Bel achetés, vous recevez un carnet de bons de réduction de 15 €. Déjà pas mal.
Mais surtout, avec cinq produits achetés, vous recevez 6 assiettes à fromage collector en porcelaine Vache qui rit qui semblent superbes, si on en croit le visuel ci-contre.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération reprend le modèle d'une opération menée en 2014, avec un caddy pliant à gagner. Selon nos sources, elle avait rencontré un grand succès et est donc logiquement reprise cette année. Là encore, un effort particulier a été fait pour proposer une prime vraiment attractive, de qualité et créative. Notons que la fin des contraintes de valeur sur les primes a probablement permis de proposer une telle offre. L'opération est en outre parfaitement stratégique : elle permet une circulation dans la gamme des Fromageries Bel, tout en s'appuyant sur la marque la plus emblématique et déclinable créativement, la Vache qui rit. Quant à moi, je vais me remettre au Kiri, Babybel ou La Vache qui rit, pour pouvoir commander ces assiettes. Bravo donc aux Fromageries Bel pour traiter la promotion de façon professionnelle, pour exploiter les nouvelles possibilités juridiques et pour créer des opérations attractives pour le consommateur et qui ont un sens aussi bien stratégique que relationnel.



 
Le grand Casting Grand'Mère
Source : https://www.facebook.com/pages/GrandM
A l'occasion de son 60ème anniversaire, la marque culte de café organise une grand casting, pour participer à une expo "Portraits de grand-mères : 60 regards, 60 histoires". A gagner 50 shootings.
Décryptage promo de Philippe ingold

L''idée semble excellente tellement elle est évidente. L'occasion aussi de dépoussiérer la marque avec un mécanisme digital et des modèles de grand-mère plus actuels.
Mais après plus de 3 semaines, la page facebook n'a enregistré que  moins de 2000 likes. Et ne montre qu'une seule photo de grand-mère sélectionnée ...
La communication de l'opération a sans doute été déficiente ...
On peut aussi regretter l'absence dans le mécanisme d'un volet vote qui aurait probablement boosté la visibilité. Certes, la marque voulait sans doute garder le contrôle de la sélection avec un jury. Mais rien ne l'empêchait de combiner les deux. Dommage.



 
Coca-Cola : 2 millions de bouteilles uniques
Source : ADN - 29 octobre 2014
Opération exceptionnelle menée en Israël : 2 millions de bouteilles de Diet Coke sont vendues avec des designs à chaque fois différent. La marque a créé un algorithme capable de générer des étiquettes toutes différentes !
L'opération a été largement communiquée dans les médias, classiques et digitaux et théâtralisée en magasins. La marque propose en outre d'utiliser l'algorithme pour générer des sacs, t-shirts ou coques d'I-phone uniques. Belles retombées avec des reventes sur E-bay à des prix incroyables : 15 € la canette, 200 € pour un lot.....
Décryptage promotion de Philippe ingolD

Les bouteilles sont superbes. L'opération est spectaculaire et très attractive. Le processus de production a probablement été lourd à mettre en œuvre  et les coûts de fabrication probablement élevés. Mais l'essentiel n'est pas là. Coca-Cola réalise une superbe opération qui va bien au delà de la simple promotion des ventes. La marque communique de la modernité grâce au processus technique inédit, fait le buzz sur les réseaux sociaux, événementialise le point de vente, crée de la proximité entre le consommateur et la marque. Coca-Cola conforte ainsi sa stratégie de communication évènementielle et personnalisée, dans la droite ligne de l'opération de personnalisation des prénoms, exploitée au niveau mondial. L'opération menée en Israël va-t-elle être développée au niveau international, et notamment en France ?

 
Scotch Brite offre des séances bien être
Source : observation produit - http://www.tlcrewards.com/scotchbrite

Pour deux produits achetés, Scotch-Brite offre une séance Bien-Ëtre.

Belle offre conçue par TLC, l'agence connue pour proposer ce type de mécanisme plutôt attractif.
L'offre est véhiculé on-pack et sur internet. et est valable jusqu'à la fin de l'année.

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'offre est certes attractive en soi, mais quel rapport entre un produit de récurage, bien abrasif et des séances de bien-être ? D'aucuns avanceront que c'est justement ce rapprochement inattendu qui fait l'originalité de l'opération, que Scotch-Brite prend soin de ses clientes ....Nous restons dubitatifs.
Selon nous, la promotion doit véhiculer un contenu de marque. Rien de cela ici.



Le club Marie avec Digifid
Source : http://www.marie.fr/marie-et-vous/le-club
En s'appuyant sur la technologie Digifid développée par Tessi Marketing Services, Marie propose un programme de fidélisation digital, web et mobile.
Il suffit de déclarer ses achats en saisissant les codes barre des articles et de photographier ou scanner le ticket de caisse.
Le bénéficiaire cumule alors des points (10 pour 1 € d'achat) qu'il va transformer en BR (250 points = 2 €) ou en remboursement (500 points = 5 € - 700 points = 7 €). 
Le système peut être boosté (ex:  doublement des points sur les achats de pizza pendant la coupe du monde.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Même si le club fonctionne sur le web, avec une saisie des codes et un scan du ticket de caisse, c'est bien sûr l'application mobile qui est la plus intéressante. Celle-ci fonctionne comme toutes les autres applis de m-ODR (Shopmium, Merci qui, ConsoSmart, etc.) : flashage du code barre et photo du ticket de caisse. Mais Digifid s'en distingue par une exploitation beaucoup plus complète dans un objectif de fidélisation : cumul de points pouvant être transformés en remboursement et bons de réduction, boostage en fonction de circonstances, envoi de recettes, etc.

On peut imaginer d'autres utilisations : primes différées ou jeux, notamment.
Avec ce système, les marques peuvent donc créer un club assez souple de fonctionnement et assez accessible financièrement.



Special K offre le sac de l'été
Source : prospectus Carrefour - 3 au 10 juin 2014
https://summer.specialk.fr/
Special K propose une offre plutôt attractive, "le sac de votre été" contre trois preuves d'achat. L'offre est européenne et est valable du 1er avril 2014 au 1er avril 2015.
Pour participer, il suffit de saisir trois codes uniques présents à l'intérieur des packs sur le site https://summer.specialk.fr/. Le sac sera envoyé dans un délai de 90 jours.
Ici l'offre est visible, mais pas très lisible, dans le prospectus Carrefour.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Le sac semble plutôt sympa et esthétique. La marque aurait peut-être pu donner quelques précisions sur ses caractéristiques : taille, matériaux, etc. Mais c'est de toute façon une belle prime différée avec une valeur perçue suffisante pour réaliser un achat raisonnable de trois paquets. Le mécanisme de participation est simple avec l'utilisation des codes uniques. Petit bémol : la lenteur de l'envoi (90 jours) qui fait que le sac n'arrivera le plus souvent qu'après l'été.
On notera que l'ancienne règlementation (7 %) n'aurait sans doute pas permis cette offre. Elle n'aurait sans doute pas non plus rendu possible une exploitation européenne. On est donc bien dans une nouvelle génération de prime différée à valeur plus élevée avec un bon niveau d'attractivité et susceptible de constituer un vrai levier d'achat. Dans ce contexte, il serait dans l'intérêt des enseignes d'accompagner ce type d'offres, comme elles le font souvent avec les ODR. Ici, Carrefour a déjà consenti à reproduire le pack promotionnel. Le mieux aurait été d'y ajouter une accroche. Et l'idéal aurait été de proposer l'offre en 3 pour 2, ce qui aurait permis une participation immédiate.



 
Attention au prix réellement à payer
Source : leaflet - mai 2014
En cette période de fête des mères, les machines à café rivalisent de promotions. Ici Dolce Gusto offre deux modèles à des prix canons. Mais contrairement aux apparences, ces offres sont des ODR "avec participation". La marque rembourse en fait la différence entre le PVC et le montant indiqué.
Ceci n'est explicité qu'au verso du leaflet en petits caractères.
Décryptage promo de Philippe ingold

Sans être courant, ce mécanisme est aujourd'hui connu. Encore faut-il qu'il soit clairement expliqué et lisible, tout de suite après l'annonce du "prix de revient". Dans ce cas, est installée une confusion réelle avec le prix réellement à payer.



Fleury-Michon et Coeur de Lion font cause commune
Source : www.plusdeplaisirapartager.fr/

Voici un nouveau mariage de marques en unissant Cœur de Lion et Fleury Michon au sein d’une campagne promotionnelle co-brandée pour leurs gammes « Sel Réduit - 25% ».

Les consommateurs des deux marques vont pouvoir profiter de bons de réduction croisés on pack et participer à un jeu sur le web.

Au cœur de la campagne une plateforme web co-brandée avec un site web dédié à l’opération www.plusdeplaisirapartager.fr et un dispositif de displays sur internet et sur les réseaux sociaux des deux marques.

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'action présentée en tant que telle est assez classique, un tirage au sort, après participation à un quizz. Ce qui retient notre attention est bien sûr le partenariat stratégique établi entre deux marques de catégories différentes mais du même univers et complémentaires et ayant décidé de promotionner leurs gammes sans sel. Le dispositif va au delà de cette simple action et devrait être pérennisé.

C'est l'agence Terres de Marques qui a réalisé cette action.



Naturness offre des BR sous condition d'achat
Source : prospectus Géant Casino - 26 mars au 5 avril 2014
Pour quatre produits Naturnes achetés, le shopper peut recevoir sur demande un chéquier de bons de réduction d'une valeur totale de 10 €, à valoir sur de prochains achats. Cette demande permet parallèlement de participer à un tirage au sort, avec des chéquiers de 1500 € en chèques cadeaux Pierre & Vacances.
L'offre est ici présentée dans le prospectus Géant, avec malheureusement des conditions très résumées et presque illisibles et avec renvoi sur un site internet.
Décryptage promotion de Philippe ingold

De manière générale les bons de réduction sont gratuits. Ils sont en effet plutôt utilisés dans des objectifs de recrutement. Ici, c'est la fidélisation qui est avant tout recherchée par la marque. Les carnets de BR sont donc remis en contrepartie d'un achat préalable. Problème : un carnet de BR ne constitue pas en soit une prime d'une grande attractivité, surtout si celle-ci est différée. D'où l'intérêt de renforcer l'attractivité de l'offre par un tirage au sort. Remarquons ici que la marque met en avant un bénéfice intéressant, des vacances avec bébé, mais sous une forme très souple de chèques cadeaux.
Notons aussi que la marque a évité ici le travers fréquent de présenter son offre sous la forme d'un remboursement en coupons, notion plutôt contestable.



Les boîtes à Nana de Christian Lacroix
Source : http://www.nana.fr/nos-produits/boites-a-nana-monsieur-christian-lacroix/

Les Boîtes à Nana sont des boîtes qui permettent de ranger ses serviettes hygiéniques et protège-lingerie.

Depuis 2008, 10 millions de boîtes ont été distribuées en primes on-pack. L'évolution des ventes est de 25 % en moyenne.

Cette année, pour la 6ème collection, Christian Lacroix. a créé 5 modèles avec 5 femmes des 5 continents.
2,4 M de boîtes sont offertes sur les 2 mois de vente en mai et juin.
L'événement est soutenu en TV, web, affichage digital dans les centres commerciaux, PLV et animations en magasin.

 

 

Décryptage promotion de Philippe ingold

C'est certainement un des plus beaux exemples de réussite de la technique de prime, comme le montrent d'ailleurs les très bons résultats obtenus et la pérennité de l'opération. Une prime ce n'est pas un gadget, ni un objet avec une seule valeur d'usage. C'est un véritable outil de la relation client, une façon de faire un cadeau à ses consommatrices, cadeau porteur de valeurs symboliques et d'échange.
Ici, la combinaison des valeurs utilitaires et symboliques est particulièrement réussie. L'appel à des créateurs de mode permet en outre de renforcer l'attractivité et de renouveler l'intérêt de la collection, de créer du buzz et des retombées RP. Et de magnifier une marque évoluant dans un univers banal et un peu honteux. Une réussite donc sur toute la ligne.



Saint-Moret fait voter pour votre marché préféré
Source : http://www.votremarcheprefere.fr/

Le jeu s'appuie sur un mécanisme de vote. Dans une première étape (17 mars au 14 avril) les internautes peuvent voter mais aussi proposer un marché. Ils peuvent déposer une commentaire et des photos et bien sûr partager l'information pour accroître le nombre de votes.
Dans la seconde phase (14 au  27 avril), le vote est circonscrit aux 14 marchés élus dans la première phase. Le dépôt de commentaires et de photos est encore possible.
Les votants participent en fin d'opération à un tirage au sort. A gagner un passage sur M6, 50 coffrets Wonderbox et 1000 livres de recette Saint Moret.

L'opération est menée avec le soutien des "Marchés de France"

Décryptage promotion de Philippe ingold

Opération très sympathique et qui a du sens. Elle s'appuie sur un élément d'identification locale particulièrement fort et pertinent. Le caractère participatif du mécanisme est bien développé avec la possibilité de proposer son propre marché, de déposer photos et commentaires et de partager.
Bien sûr la thématique du marché est particulièrement pertinente pour associer Saint-Moret à l'univers des produis frais et authentiques.


 
Charles Volner offre des coques de smartphone
Source : http://www.colombardcharlesvolner.com/

Sur sa nouvelle référence "100% colombard", Charles Volner propose une offre combinée, Une offre de remboursement 100 % ou une coque de smartphone personnalisée.

L'opération est communiqué sur un site web spécifique et sur des collerettes.

Elle est valable de mars à décembre 2014.

Charles Volner
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est plutôt originale dans son mécanisme et dans sa dotation.
Dans son mécanisme elle offre une alternative entre l'ODR et une prime personnalisée. En fait, ce mécanisme était utilisé depuis fort longtemps sous la forme de l'ODR "convertible", à savoir une offre de remboursement dont le montant pouvait être utilisé pour acheter une article qui faisait fonction de prime mais était juridiquement une prime autopayante. C'était donc une façon de contourner la législation restrictive sur les ventes à prime (moins de 7 %). Aujourd'hui, avec la nouvelle réglementation et l'abandon des limites de valeur, le mécanisme prend une forme nouvelle, à savoir un choix entre une remboursement et une prime différée. On peut donc imaginer dorénavant un recours plus fréquent à ce mécanisme qui a pour intérêt de jouer à la fois sur des bénéfices matériesl et hédoniques.
Le second intérêt de l'offre est la dotation qui joue sur la thématique de la personnalisation, largement utilisée par Coca-Cola en 2013. Au total une offre sympathique et attractive qui combine efficacité et caractère relationnel.


 
Père Dodu et les Milles bornes
Source : http://www.millebornesperedodu.fr/
Belle opération Père Dodu s'appuyant sur un partenariat avec le fameux jeu des "Milles Bornes".
Le jeu s'appuie sur deux mécanismes complémentaires :

- Du 14 avril au 12 juillet, un jeu instant gagnant payant sur la base de codes uniques. Avec une chance de gagner par heure.
- En fin d'opération un tirage au sort avec une voiture, 5 chèques essence de 1000 € et 5 stages de pilotage à gagner. La participation à ce dernier tirage au sort est conditionné par la réalisation virtuelle de 1 000 km et 2 500 km.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est attractive et ludique. L'utilisation de la licence Milles Bornes est parfaitement cohérente avec le mécanisme cumulatif du jeu avec obligation d'achat. A noter et à imiter : une page web très claire exposant les règles du jeu, en plus du réglement stricto-sensu. Ceci change agréablement d'une pratique trop répandue où l'organisateur se contente de publier une réglement administratif en pdf, souvent très long et plein de détails secondaires. Le record de longueur à battre est aujourd'hui de 150 pages !
Or, pour que le jeu soit ludique, il faut que le participant comprenne rapidement le mécanisme ce qui exige un effort de clarification de la part de l'organisateur. Dans le passé, à la grande époque des jeux on-pack, la pratique était de donner un extrait de réglement avec les éléments essentiels utiles à la participation. Aujourd'hui, beaucoup d'organisateurs s'affranchissent de cette pratique, sous pretexte que le réglement complet est accesible sur le web. Mauvaise approche, source éventuelle de contentieux ou pour le moins de rejet des consommateurs de la marque.



te d'Or fait pousser 200 000 plantes
Source : https://codes.cotedor.com/un-monde-sans-chocolat

Les jeunes cacaoyers supportent mail le soleil. D'où l'intérêt de développer la culture des plantes d'ombrage, notamment les bananiers.

Face donc à la pénurie annoncée de cacao, et pour aider les cultivateurs de la Côte d'Ivoire, Cote d'Or lance une action d'encouragement à la culture de plantes d'ombrage.
Pour participer à cette action, vous entrez un code disponible dans les tablettes et semez virtuellement la plante de votre choix sur la parcelle de votre choix.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Belle action responsable avec un objectif parfaitement cohérent avec l'univers de la marque. Et aussi un mode de participation personnalisé avec le choix de la parcelle.

Le mécanisme d'utilisation des codes uniques est aussi assez original dans ce contxte. Dans le passé, les marques proposaient d'envoyer des preuves d'achat à un centre de gestion. Aujourd'hui la plupart de ce type d'action s'appuient sur un reversement automatique, ce qui favorise bien sûr la participation mais n'est guère impliquant pour le shopper. Autre mode qui se développe : le bon de réduction qui déclenche le reversement au moment de son utilisation.
Ce nouveau principe demande une participation active même si elle reste plus limitée qu'un envoi à un centre de gestion. Mais elle ne reste pas négligeable, alors que le consommateur n'en retire lui-même aucun avantage financier. Le niveau de participation risque donc d'être assez décevant par rapport à l'objectif. Une "carotte" pour le consommateur aurait sans doute été un accélérateur intéressant. Par exemple, un jeu avec obligation d'achat avec voyage sur les lieux de culture, un peu comme ce qu'à fait Lipton pour ses plantations certifiées en Inde.


 
 
Fidmarques, l'appli pour fidéliser aux marques
Source : http://fidmarques.com/
Comment ça marche ? Après avoir téléchargé l'appli fidmarques, vous choisissez les cartes des marques qui vous intéressent.
Après avoir acheté les produits des marques choisies, vous prenez en photo le ticket de caisse avec l'appli. Vous cumulez alors 2 points pour chaque euro acheté. Quand vous atteignez le nombre de points indiqué par la marque, vous avez droit à une remboursement à 100 %. Ce remboursement se fait par virement ou sur Paypal.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'utilisation de l'appli est particulièrement simple et souple. Il suffit en effet de photographier le ticket de caisse sans scanner de codes barres comme dans les autres applications d'ODR. Une seule photo du ticket de caisse suffit à enregistrer tous les achats dans les différentes marques. Les ODR concernent plusieurs références dans chaque marque et le remboursement peut se faire également sur différentes références, en fonction du nombre de points acquis. L'offre est également simple dans son mécanisme : un remboursement 100 % uniquement, sur la base de plusieurs achats.
L'appli est particulièrement originale dans son concept et se distingue clairement des applis d'ODR existantes. Ces dernières proposent des ODR monoproduits, dans des objectifs de recrutement ou de soutien de la demande. Fidmarques s'appuie sur un mécanisme multi-produits, plus proche de la fidélisation.
L'appli lancée en avril s'appuie déjà sur un portefeuille de 18 belles marques PGC. Elle a été développée par la société

Purch Ease dont l

a technologie propriétaire était déjà utilisée depuis trois ans dans plusieurs applications, dont Shop Wise et Plyce.

A

vec 18 marques et des remboursements à 100 %, le système est déjà très attractif pour le shopper. Pour les marques, c'est un excellent outil pour, sinon fidéliser stricto-sensu, augmenter les taux de nourriture. Reste à populariser l'outil auprès des shoppers, c'est à dire se faire une place dans l'univers très encombré des applis commerciales.

 



Kinder Surprise fête ses 40 ans
Source : TLC Marketing - http://www.surprise.kinder.fr/
La marque fête ses 40 ans de façon assez spectaculaire avec deux jeux complémentaires.
Un jeu de révélation avec obligation d'achat permettent de gagner l'une des 38 destinations surprise. Avec un volet complémentaire de 2 destinations à imaginer avec un tirage au sort.
Les 38 destinations sont à découvrir à l'intérieur des œufs. Les 2 complémentaires sont tirées au sort après validation d'un code obtenu dans le pack.
Deuxième jeu, en fait un concours : "Best Surprise Ever, Spécial Anniversaire". Une surprise pour l'anniversaire de l'enfant. Il suffit de décrire l'anniversaire de rêve souhaité. 10 anniversaires à gagner en décrivant le rêve de l'enfant. Des instants gagnants avec des dotations Kinder complètent le dispositif.
L'opération est programmée du 16 août 2014 au  15 février 2015. Elle est communiquée sur les packs, sur internet et Facebook. Elle est soutenue par une campagne TV et de la PLV.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est plutôt spectaculaire avec une dotation substantielle, à la fois attractive et génératrice de rêve. La thématique retenue de la surprise est bien sûr parfaitement cohérente avec le positionnement du produit. Bravo donc. C'est de la promotion comme nous les aimons : attractives, évènementielles, liées au produit et à la marque et génératrices de liens avec les consommateurs.
Un bémol, cependant : l'ensemble est plutôt complexe. Il est articulé autour de deux opérations principales, un jeu de révélation et un concours. Et les deux opérations comportent deux volets complémentaires, un tirage au sort et des instants gagnants.
Les explications sont donc un peu lourdes, mais sans que cela constitue vraiment un obstacle à la participation.


 
Côte d'Or offre des codes pour planter des cacaotiers
Source : https://codes.cotedor.com/jeu-pplm

Côte d'Or s'implique dans une opération humanitaire de soutien des producteurs de cacao en Côte d'Ivoire. L'objectif est de semer 200 000 plantes.
Dans ce cadre, la marque organise un jeu gratuit sur le web et Facebook
Les 4 000 premiers participants intégrant leurs codes pourront semer leurs plantes de façon virtuelle en choisissant leur parcelle.

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est bien présentée comme un jeu, avec règlement à la clé. Curieux à priori, puisque les gagnants n'obtiennent qu'une récompense virtuelle, à savoir le droit de semer une graine de cacaotier. Il s'agit en fait d'un jeu de rapidité puisque limité aux 4 000 premiers participants. Les dotations sont valorisées à 2,40 €.
Au delà de cette précision technique, il faut mettre en exergue la qualité du mécanisme participatif, avec choix de la parcelle et semage virtuel, à la fois impliquant et ludique.



 
X-Tra offre des cadeaux numériques
Source : http://info.labelleadresse.com/
La marque de lessive Henkel d'entrée de gamme propose un système de fidélisation original.
Chaque utilisation de bon de réduction de 1 € imprimable sur le programme relationnel Henkel, "la belle adresse" et effectivement utilisé en caisse permet d'acquérir 50 points. En cumulant ces points, on peut obtenir des cadeaux numériques à télécharger sur le site partenaire Starzik : musique, jeux, livres, VOD. http://www.starzik.com/
Dès 50 points, c'est à dire un achat, il est possible de charger un titre à moins de 50 cts.
Nous n'avons pas d'informations sur le caractère ponctuel ou pérenne de cette opération.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Le principe de cette opération est intéressant, notamment pour une marque qui ne dispose pas de gros moyens marketing. Elle est probablement fondée sur un partenariat avec le site Starzik qui bénéficie ainsi d'un trafic d'essai. On peut toutefois s'interroger sur l'attractivité réelle de l'opération pour des shoppers qui ont déjà une pratique de téléchargement gratuit, illégal ou par forfait. Une offre d'essai de forfait n'aurait-elle pas ainsi été plus pertinente et plus dans le sens des évolutions des pratiques ?
Par ailleurs, le lien avec l'utilisation du BR est techniquement intéressante (preuve d'achat automatique) mais limite le potentiel d'utilisation. Enfin, la fréquence d'achat de barils de lessive reste faible et le cumul de points limité. L'opération n'aurai-elle pas pu s'appliquer sur un portefeuille de produits plus large ?



 
La vache qui rit soutient SOS village d'enfants
Source : http://www.lavachequirit.com/LVQR/sos-village/home
La marque emblématique soutient l'association avec deux actions originales : un jeu avec dotation partagée, un coffret gagné + un coffret offert à l'association.
Et une vente exceptionnelle de "mascottes solidaires" (30 cm), habillées par 4 blogueuses mode influentes. D'une taille de 30 cm, elles sont vendues 29 €. Les bénéfices sont bien sûr reversés à l'association.
Décryptage promo de Philippe ingold

Belle opération solidaire qui s'appuie sur des mécanismes originaux et pertinents et qui change agréablement du reversement automatique habituellement pratiqué.
La dotation partagée du jeu a un vrai sens. Les mascottes solidaires constituent une très belle idée créative, et de plus très bien réalisée.
Celle-ci contribue à rendre la marque encore plus sympathique.



 
Daddy offre des jobs
Source : packaging - https://www.facebook.com/sucre.daddy
La marque offre 8 jobs virtuels sur Facebook. Jobs de l'univers de la production audiovisuelle : coiffeur, coach sportif, chauffeur, photographe, pâtissier, styliste, assistant(e) et agent.
Le candidat soumet sa candidature en remplissant un formulaire, en répondant à trois questions fermées et en rédigeant un message personnel. Il peut ajouter une photo.
Les internautes peuvent alors recommander les candidats. Un jury fait son choix parmi les 10 candidatures ayant le plus de recommandations.
2 postes sont pourvus chaque mois avec une rémunération comprise entre 1 500 et 2 300 € (total 15 000 €)
Décryptage promo de Philippe ingold
Opération très originale dans la veine de la stratégie publicitaire Daddy. Le mécanisme de vote sur Facebook est maintenant assez classique. C'est bien sûr l'originalité de la dotation virtuelle qui fait la différence. Dommage peut-être que la marque se contente d'offrir une rémunération sans aller jusqu'à proposer une participation effective à un tournage.
A noter l'utilisation très impactante du packaging pour communiquer l'opération (ci-contre : face arrière)

Oral B recrute des ambassadeurs
Source : http://cercleambassadeurs.enviedeplus.com/fr/

Dans le cadre du "Cercle des Ambassadeurs" communiqué sur "Envie de Plus" Oral B recrute 5 000 ambassadeurs pour faire la promotion du nouveau dentifrice Oral B 3 D White.
Les 5 000 personnes sélectionnées reçoivent un pack de bienvenue avec :

-  pour elles-mêmes : un tube à tester, une brosse à dent électrique et un guide de projet

- et à partager avec son entourage : 20 échantillons, 10 brochures explicatives et un manuel de recherche marketing.

Les ambassadeurs sont appelées à donner leur avis et celui de l'entourage concerné, avis qui pourra être publié sur Envie de Plus.

Le projet a une durée de 8 semaines.

Décryptage promotion de Philippe ingold
Cette opération s'inscrit dans une démarche participative continue de Procter & Gamble sur ses innovations. Sont aujourd'hui terminés les projets Ariel 3 en 1 pods, Silk épil 7 Skinpa de Braun, Febrèze zr Oral-B. Est en cours un nouveau projet Head and Shoulders.
Ce cercle des ambassadeurs est incontestablement un bon exemple de marketing participatif, bien construit et bien communiqué.
En fait la démarche comporte deux volets complémentaires : un volet "ambassadeurs" stricto-sensu qui permet de toucher 100 000 personnes (5 000 X 20), ce qui n'est pas négligeable en soi, compte-tenu de l'implication supposée des ambassadeurs.
Le deuxième volet est fondé sur la remontée d'informations vers la marque. Il est gratifiant pour les ambassadeurs en leur donnant l'impression de participer, sinon à la mise au point, au moins à l'amélioration des innovations. Impression d'ailleurs illusoire quand on connait le professionnalisme exercé par Procter & Gamble dans ses développements marketing. Mais peu importe.
Même si le dispositif doit rester parfaitement volontaire, on peut s'interroger sur la force des motivations des ambassadeurs. Les marques Procter, techniquement impeccables, ne développent en revanche guère d'affect. Peut-être faudrait-il alors proposer de réelles récompenses, sans doute plutôt hédoniques.

 
Danone vous souhaite une bonne année
Source : http://bonneannee.danoneetvous.com/
Beau jeu avec obligation d'achat  organisé sur les produits frais Danone sur les deux premiers mois de l'année.
Le mécanisme est à double détente :
- un instant gagnant avec une participation conditionnée par la saisie du code barre du produit acheté et la date et l'heure précise du ticket de caisse. Il n'est possible de jouer qu'une fois par produit acheté et qu'une seule fois par jour. Mais il est possible de jouer autant de fois qu'il y a de produits sur le ticket de caisse.
- un tirage au sort parmi tous les participants pour gagner le gros lot
 
Le jeu est plutôt bien doté avec une Toyota Prius pour le tirage au sort. Pour les instants gagnants, 10 séjours au Club Med, 24 frigos SMEG, 45 vélos électriques, 75 coffrets Smartbox, 40 chéquiers d'un an de produits Danone (75 €). Et puis 365 000 bons de réduction valables sur les produits laitiers Danone d’une valeur faciale comprise entre 0,25€ et 1€.
Le jeu est accessible sur le web (ordinateur, tablette, mobile) et est relayé en PLV.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération peut avant tout être remarquée par son système de preuves d'achat. En effet, depuis l'évolution de la réglementation qui permet des jeux avec obligation d'achat, se pose la question des moyens à utiliser. Maintenant assez classique la saisie d'un code unique inséré dans le pack. Mais que faire quand le type de produits ne le permet pas ?  Danone apporte ici la solution : la saisie du code barre et le report de la date et de l'heure exacte. Les gagnants ne pouvant recevoir leurs lots qu'en produisant ces preuves d'achat.
A noter que les conditions de participation sont d'une grande clarté.


 
Bel offre un cabas à roulettes
Source : https://www.nos-bel-idees.fr

Le groupe Bel fait une belle offre transversale cumulative sur ses gammes de fromages.
Pour 3 produits achetés, vous recevez 15 € en bons de réduction. Et surtout pour 5 produits achetés, vous recevez en plus un cabas à roulettes pliable avec un décor Vache qui rit.

Les achats doivent être faits avant le 31 mars 2014. L'opération fait l'objet d'une campagne radio.

Les marques concernées sont : Leerdammer, Mini Babybel, La Vache qui rit, Kiri, Apéricube, Boursin.

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est remarquable à plusieurs niveaux. D'abord par son caractère transversal encourageant le cross-selling entre les différentes marques. Passons sur les bons de réduction toujours intéressants dans ce dernier objectif mais bien sûr pas très innovants. C'est surtout l'utilisation de la technique de prime différée qui est ici intéressante. Le cabas à roulette est certes banal en tant que tel, mais il est joliment décoré avec un semis de têtes de vaches à la Andy Wahrol. Surtout il a une valeur intrinsèque qui rend l'opération réellement attractive. La valeur perçue peut en effet être évaluée entre 5 et 10 €. Ce qui est bien sûr largement supérieur aux 7 % autorisés dans l'ancienne réglementation. Ici, la prime différée cumulative est exploitée de façon pratiquement hard-selling. Mais c'est en même temps une formidable opération relationnelle en raison de l'installation de la marque dans un univers quotidien.
Bravo Bel !


 
Les Delices Days avec BP et Relay
Source : http://www.lesdelicesdays.fr/
Comme depuis 3 ans, Mondelez (ex Kraft) met en place une opération transversale sur ses marques, avec des déclinaisons trade et un objectif de mise en avant massive en points de vente.
Cette année, deux réseaux sont associés à l'opération : BP et Relay, avec une promesse commune (un an d'achats) mais avec trois jeux indépendants.
Les mécanismes sont identiques : un tirage au sort avec une participation sur le web sur la base de preuves d'achat, mais avec une possibilité d'obtenir des codes gratuits. Sont différents les dates de participation, le nombre de gagnants, les preuves d'achat.
Décryptage promotion de Philippe ingold

On peut imaginer une motivation économique avec un partage des coûts, essentiellement des coûts de communication puisque les opérations restent indépendantes. Ceci mis à part, on ne voit guère d'intérêt à ce partenariat. Celui-ci n'enrichit pas la communication de l'offre, compte-tenu des univers très différents concernés. Le thème "gourmand" porté par les "delices days", déjà peu travaillé dans le mécanisme et les dotations, devient encore plus artificiel avec l'association à des univers non alimentaires.
L'ensemble est bien sûr complexifié, avec un risque de pertes de repère chez le consommateur.
Un détail encore : alors que la participation du jeu est clairement conditionnée par la saisie de preuves d'achat (codes), pourquoi laisse-t-on encore la possibilité de demander des codes gratuits ? Ceci est maintenant inutile d'un point de vue juridique et alourdit les règlements.


 
Fitness s'allie avec Asics pour son programme de running
Source : http://fr.fitness.myasics.com/

Fitness propose un programme d'entrainement au running personnalisé en association avec la marque de chaussures de sports. Il suffit d'aller sur le site Fitnessmyasics.com et de créer un programme de course à pied personnalisé.

Celui-ci est gratuit. Et le runner bénéficiera alors chez Zalando d'un code de réduction de 10 € à valoir dès 50 € d'achat de vêtements de la marque Asics.
En outre, le bénéficiaire peut utiliser l'application gratuite myasics.

Décryptage promotion de Philippe ingold

C'est dans cet univers des céréales pour adultes que les programmes de coaching sont apparus il y a déjà quelques années. L'innovation tient au partenariat avec une marque leader, crédible sur ce thème, et ayant déjà développé des outils adaptés. Plus une réduction de 10 € pour aider à acheter du matériel. Et l'offre devient ainsi, non seulement pertinente, mais aussi attractive.


 
Le nouveau Break Ultime de KitKat
Source : https://www.breakultime.fr/

Le nouveau Break Ultime est arrivé avec une dotation principale , une semaine de folie avec ses potes, d'une (valeur 50 000 €), une dotation secondaire de 10 000 € et 50 coffrets de 500 €.
Le mécanisme est l'instant gagnant ouvert, mais conditionné par la saisie de codes présents dans les packs ( possibilité d'obtenir 3 codes gratuits).
La participation se fait sur le web.
Il est possible de saisir 4 codes par jour permettant de jouer 7 fois.
L'opération est portée par les barres Kit-Kat, Crunch, Lion et Nuts,

Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération récurrente est toujours intéressante, mais elle perd progressivement de sa force. Après le voyage dans l'espace ou, l'année dernière,  les 7 (nouvelles) merveilles du monde avec une valeur de 100 000 €, on passe à une dotation d'une valeur deux fois inférieure, mais surtout non illustrable.

Nous ne savons pas si l'idée du "on débarque, on t'embarque" est attractive pour la cible. Mais nous sommes bien certain qu'elle ne permet pas de déclinaison théâtralisée en point de vente, voire out-store. Or l'intérêt d'une thématique forte est justement de créer l'événement et d'accompagner les mises en avant. Dommage.
Par ailleurs, Nestlé continue de donner la possibilité de jouer gratuitement, alors que la réglementation ne l'impose plus depuis 4 ans. Or la recherche de codes dans les packs est bien le ressort qui incite à l'achat. Pourquoi donc alourdir le règlement avec cette participation gratuite ?


 
Président offre une mallette Topchef
Source : http://www.president-lacremedeschefs.fr/espace-collecteur

Pour la deuxième année consécutive, La Crème des Chefs Président est partenaire de l'émission Top Chef. La marque Président en profite pour faire une offre très spécifique : une mallette d'ustensiles TopChef en échange d'une collecte de points et d'une participation financière.
Trois paliers de participation sont proposés :
- 15 points fidélité et 6 points découverte + 35 €

- 20 points fidélité et 8 points découverte + 25 €
- 25 points fidélité et 10 points découverte + 15 €
La mallette, d'une valeur annoncée de 115 € est composée de 6 articles : 1 Mandoline, un Zesteur à poignée, 4 Cercles de dressage + poussoir, 1 Poche à douille avec 3 embouts, 1 Poire à sauce, 1 Cuillère silicone-inox.

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'idée d'exploiter le partenariat d'une émission à succès nous semble pertinente et attractive. Peut-être la valorisation de la mallette à 115 € est-elle un peu trop élevée et manque ainsi de crédibilité.
Certes, les ustensiles semblent très originaux, au moins à une oreille profane. Mais ne semblent pas d'une qualité exceptionnelle.

On peut faire un parallèle entre cette offre et celles proposées depuis 3 ou 4 ans par les enseignes sur des ustensiles ménagers, avec des réductions annoncées de 50 à 70 %. Dans ces derniers cas, la qualité supposée est fortement valorisée en s'appuyant sur des marques fortes ou des usages professionnels. Ici la crédibilité de l'offre tient à la seule émission TopChef. Est-ce suffisant ?
Le mécanisme utilisé est en tout cas pertinent pour remplir des objectifs de cross-selling et d'augmentation de taux de nourriture de la marque.
Peut-être aurait-il été plus pertinent de proposer une vraie boutique avec plusieurs articles indépendants, accessibles avec une participation plus limitée ? Ici, il s'agit d'une offre autopayante, même si elle est qualifié de boutique.


 
10 ans de Maxi croquettes Friskies
Source : https://www.purina-friskies.fr/friskies/affaires/maxicroquette2014/index.aspx
L'opération est simplissime. Il suffit de découvrir une maxi-croquette dans les paquets de Friskies. Et on gagne 10 000 €.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Opération bien sûr classique mais devenue culte auprès des utilisateurs de la marque. Une opération de 10 ans d'âge, cela mérite d'être noté.
A noter que le site web annonce l'opération mais ne précise pas les modalités du jeu, ni ne donne accès à un règlement.
Il existe une certaine confusion entre l'annonce de cette opération et l'annonce sur le même écran d'un jeu gratuit avec tirage au sort (10 chèques de 1000 € à gagner)


 
Abonnement Pampers sur Amazon
Source : http://info.pampers.fr
Pampers propose de livrer les couches en utilisant les services d'Amazon avec une livraison gratuite. Et, cerise sur le gâteau, jusqu'à 15 % de remise.
Cette offre est valable :
- jusqu'au 30 avril 2014 inclus
- dans la limite des stocks disponibles. Amazon.fr se réserve le droit de retirer ou de suspendre l'offre à tout moment
- uniquement pour commande de couches Pampers faisant partie du programme « Economisez en vous abonnant »
Cette offre est véhiculée par mail, apparemment auprès des personnes inscrites sur le site Pampers.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'offre est incontestablement attractive et répond à un réel besoins des consommateurs. Attractive, peut-être plus par son caractère pratique (l'achat des couches en magasin est une véritable corvée) que par les économies réalisées sur un gros budget. En effet, Pampers est une marque très fortement promotionnée et les shoppers avertis sont capables d'en profiter et de faire encore plus d'économies. Mais ceci implique d'être à l'affut, de comparer les points de vente et de faire des stockages de précaution.
L'abonnement est-il un modèle d'avenir pour les PGC ? Procter & Gamble en donnera probablement une réponse intéressante à l'issue de cette période de test. D'autres produits peuvent être concernés, tous ceux à achat répétitif et impliquant des budgets importants, par exemple la lessive. La réponse sera en partie donnée par la validité du modèle économique. Autre facteur : les réactions des distributeurs alimentaires habituels : conflits, voir boycott des marques pactisant  avec le nouvel ennemi, Amazon. Ou adaptation de l'offre, notamment sur internet ou drive.


 
Le nouveau retour du bingo des marques
Source : http://www.bingodesmarques.com/

On se souvient bien sûr de la plus fameuse et pérenne opération promotionnelle de ces 20 dernières années, le bingo des marques, lancée en 1993 par le groupe Danone et repris fugitivement par Kraft en 2010

Le bingo des marques était un collecteur de preuves d'achat permettant d'obtenir des cadeaux avec une participation, sur le principe de la prime autopayante.

Aujourd'hui l'agence KBM s'est associée à un des principaux diffuseurs de BR Internet MLDC (ma liste de courses) pour exploiter la marque mais sur un principe différent. Il s'agit avant tout d'un nouvel outil de diffusion de BR mais accompagné d'un jeu cumulatif avec obligation d'achat.

100 000 collecteurs peuvent être téléchargés sur le site.

Le nouveau bingo s'appuie sur le principe de grilles à compléter. Mais l'analogie s'arrête là. Les grilles complétées permettent d'obtenir des chances de gagner, selon un mécanisme progressif.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Plusieurs éléments intéressants dans cette opération.
C'est tout d'abord la reprise de la marque "bingo des marques" qui reste célèbre auprès de nombreux consommateurs promophiles. Ceux-ci risquent toutefois d'être perturbés par le changement de mécanique. Celle-ci est d'ailleurs assez peu attractive avec des dotations purement financières et limitées.

En revanche, créer une opération ponctuelle (25 novembre 2013 au 22 février 2014) permet de relancer l'intérêt sur le BR Web et peut-être recruter de nouveaux utilisateurs.
C'est le principe du jeu qui est sans doute l'élément le plus intéressant. Il s'agit en effet d'un jeu avec obligation d'achat cumulatif et progressif. Les moyens informatiques donnent la possibilité d'attribuer des chances de gain en fonction des achats réalisés.

Le principe est comparable à celui utilisé par Carrefour sur le jeu trafic "30 vols en apesanteur" que nous commentons plus haut.


 
Richemonts offre votre Raclette Party
Source : http://www.quiveutdufromage.com/marques/richesmonts/

Richemonts annonce un service de raclette à domicile gratuit du 28 janvier au 22 février 2014.

L'inscription était possible à partir du 16 décembre. Le 18 décembre le planning était annoncé comme complet.

Il est proposé en alternative de participer à un concours d'astuces sur Facebook, avec un kit raclette à gagner chaque semaine, du 16 septembre au 28 mars.

La marque présent dans une petite vidéo la livraison d'une  raclette, comme une alternative à la trop fameuses pizza.
On ne comprend pas très bien si Richemonts envisage le lancement d'un service permanent ou s'il s'agit d'un simple coup marketing, réalisé à l'époque des JO d'hiver.

 

Décryptage promotion de Philippe ingold

La livraison de kit raclette est une bonne idée, peut-être d'ailleurs à récupérer par les sociétés de livraison à domicile déjà implantés. On ne peut guère en effet imaginer une service permanent et aussi spécialisé. C'est donc un coup marketing intéressant, véhiculant une image de convivialité.
La mécanique est un jeu de rapidité. Mais qui pose quelques problèmes : aucun règlement n'était accessible, ni même de modalités de participation. Combien de kits , quelles zones de livraison, etc.
Dommage.


 
Hénaff propose des boîtes personnalisées
Source : http://maboiteperso.henaff.com/
Coca-Cola et Nutella font des émules. C'est maintenant la marque de pâté bretonne qui donne la possibilité de commander une boîte d'un kg avec une étiquette personnalisée.
Décryptage promo de Philippe ingold

On est loin de l'approche de Coca-Cola qui mettait des boites personnalisées à la vente, avec 150 prénoms différents. Ici il s'agit simplement de vente à distance avec une étiquette personnalisée..
Amusant, mais cela risque de rester du domaine du cadeau gag sans nourriture de la marque. Un coup marketing sans lendemain.


 
Une série limitée Smart BoConcept
Source : http://tr1.bp124.net/
Qu'est-ce qu'un fabricant de meubles et un constructeur automobile peuvent bien avoir de commun . Tout en réalité. Les deux créateurs se sont donc associés pour développer une collection de mobilier et d'accessoires urbains ainsi que la Smart Fortwo Boconcept.
Décryptage promo de Philippe ingold

Les séries limitées font partie de l'arsenal marketing des marques automobiles. Encore faut-il que les univers utilisés soient cohérents et que la marque partenaire  soit "fameuse". Si BoConcept semble avoir une légitimité en termes de design et de confort, ce n'est pas le cas de la Smart, concept révolutionnaire peut-être, mais avec un design de pot à yaourt et un confort rustique. Et la marque Boconcept n'a qu'une notoriété faible avec 6 magasins en France.


 
Mamie Nova fait son cinéma
Source : http://www.mamie-fait-son-cinema.com/home

Mamie Nova s'approprie le thème du cinéma avec une opération puissante articulée autour de deux mécanismes principaux, mais s'appuyant sur des codes jeu uniques présents sur les opercules

- la collection de places de cinéma :  8 codes = 1 place gratuite, 36 codes = 4 places gratuites (mais conditionnée par l'achat du, nombre de places équivalent)
- une loterie avec des voyages de star à gagner (1 par mois pendant 6 mois)

 

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est d'envergure avec un soin particulier apporté dans le choix des voyages de stars de cinéma. Elle est parfaitement cohérente dans les dotations liées au cinéma. Certes, les places sont "autopayées" mais elles sont proposées dans le cadre d'une mécanique originale. A noter que le jeu est "avec obligation d'achat",  et "cumulatif" puisque conditionné par la collecte de preuves d'achat, les codes jeu.
Avec cette opération et sans doute d'autres à suivre, Mamie Nova, marque un peu vieillissante, prend un coup de jeune en s'appropriant un univers ludique et hédonique et réémerge sur un marché encombré. Bien joué.


 
Samsung, à fond sur la promotion
Source : http://www.samsung.com/fr/promotions/

Sur le site Samsung, sont présentées actuellement 25 opérations promotionnelles différentes. Ce sont pour la majorité des offres de remboursement avec des valeurs faciales importantes, constituant de vrais leviers d'achat et/ou de préférence.
Mais on note aussi quelques opérations plutôt originales, visibles sur  promotion sur le web

- Les lucky days, avec possibilité de remboursement de 100 %
- une tablette Samsung Galaxy Tab 3 pour 10 € de plus pour l'achat d'un lave-linge Samsung Eco Bubble ,
- Essai gratuit  du
Galaxy Gear pour les possesseurs du  Galaxy Note 3, (3 000 premiers inscrits)

Et aussi  des albums à télécharger, des chèques cadeaux et une opération croisée avec Aubert ....
Décryptage promotion de Philippe ingold

Samsung est devenu la grand concurrent d'Apple, marque qui se targue de fixer ses prix et de ne recourir à aucun rabais, discount ou promotion. Samsung, qui était le plus souvent dans une position de challenger, n'a pas eu de ces préventions en utilisant assez systématiquement des mécanismes promotionnels financiers différés.
La promotion est certes adaptée à une position de challenger. Mais Samsung s'est maintenant souvent hissé à des positions de leader ou de co-leader et continue à exploiter ce type d'action commerciale, sans que son image en souffre visiblement.

C'est un bon exemple pour démontrer que la promotion n'est pas un simple déguisement de baisse de prix mais un outil ciblé de dynamisation commerciale, d'accélération de mise ne place des innovations et de proximité avec les consommateurs.


 
Sodebo fête ses quarante ans
Source : http://www.sodebo.fr/
La marque associée au snacking a déjà 40 ans. Belle réussite. Pour fêter cet événement, Sodebo a choisi une approche assez originale, l'édition de packs collectors associés aux objets cultes des quatre dernières décennies. 33 tours pour les années 70 et la pizza. Rubik' Cube pour les années 80 et la PastaBox. Playstation  pour les années 90 et le sandwich. L'I-Pod pour les années 2000 et la salade.
ces éditions limitées resteront en linéaire jusqu'à la fin de l'année 2013.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Sodebo a fondé son succès sur l'exploitation des nouveaux comportements de consommation rapides. L'idée d'associer de la marque à des objets cultes de la modernité est donc vraiment pertinente. Et change agréablement des rééditions habituelles et plutôt convenues dans ce type d'événement. Elle permet également la création de packs originaux et créatifs. Bien sûr, le CD aurait été plus à sa place que le "Vinyle", mais ce dernier était tellement bien adapté à emballer la pizza !


 
Le dernier carré de Milka
Source : http://www.lederniercarre.fr/
Le dernier carré de la tablette de chocolat, c'est celui que l'on garde pour soi. Sur ce constat, Milka propose une opération très originale.
Première étape, achetez un lot promotionnel de 5 ou 6 tablettes.
Ces tablettes ont l'originalité d'être vendues avec un carré manquant (tout en gardant le même poids) Récupérez ensuite le code unique dans une des tablettes et demandez sur internet de recevoir le carré manquant, ou mieux de l'envoyer à un de vos proches, éventuellement accompagné d'un message (4 envois possibles).
La campagne est véhiculée sur le web avec un message affectif "osez la tendresse".
L'opération est proposée du 27 août au 24 septembre.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Milka a osé utiliser une mécanisme très original et pertinent, mais peut-être un peu risqué.

Original, bien sûr, d'abord dans le type d'offre véhiculant un bénéfice de partage, hédonique, mais aussi par le choix de concevoir une tablette avec un carré manquant, ce qui n'a pas été probablement sans poser de problème industriel.
Pertinent, en raison du message communiqué, bien en adéquation avec l'univers de consommation du produit et des valeurs de la marque.

Mais peut-être un peu risqué ? Il faut oser en effet commercialiser des tablettes avec un carré manquant. Le shopper risque d'en être perturbé. L'objectif de la marque est bien sûr de créer du buzz, mais celui-ci ne risque-t-il pas d'être négatif ?
Sachant que l'attractivité de l'opération est faible : le bénéfice est bien sûr essentiellement hédonique et ne doit pas être évalué de façon rationnelle. Mais un carré de chocolat, c'est un peu maigre pour déclencher des changements de comportement.
La réussite de l'opération va pour l'essentiel dépendre du dispositif de communication mis en œuvre.


 
Succès de l'opération "partage un Coca-Cola"
Source : LSA - 5 septembre 2013

L'opération qui devait se terminer fin août est prolongée jusqu'à mi-octobre. Avec cent nouveaux prénoms plus classiques, dévoilés chaque jour sur Twitter. La marque aurait gagné 0,8 points de parts de marché. Il est prévu 1,2 milliards de packagings porteurs au lieu des 800 millions prévus;.

La marque en cache pas un certain nombre de problèmes d'exécution. Attente pour faire graver sa canette dans les animations in-store ou out-store. Problèmes de délotage dans le magasin, malgré les "fontaines à prénoms".

Décryptage promotion de Philippe ingold

Le succès annoncé en termes de ventes est sensible. Mais quelle est la part du mécanisme et celle des efforts de communication mis en œuvre ? Mais peu importe. C'est la dynamisation de l'image de la marque et les lien renforcés avec ses consommateurs qui constituent le véritable succès de l'offre. Cela n'aurait pas bien sûr été possible sans la mobilisation de la puissante force de vente de CCE, mais aussi de sa vision stratégique. Bravo.


 
Les flagrants délits de gourmandise de Nescafé Cappucino
Source : http://www.croquonslavie.fr/jeux/flagrants-delits-nescafe/

Apparemment une opération sympa et pertinente : un concours photo des "Flagrants délits de gourmandise". Et avec une belle dotation de 100 000 €.
L'opération est véhiculée sur le pack avec beaucoup d'impact visuel.
En fait il s'agit de deux opérations conjointes:
- un concours photo avec 7 gagnants de 7 000 € (1 par mois)
- un jeu sans obligation d'achat, combinant code unique sur le pack et instant gagnant sur internet (6 fois 10 000 € et 26 fois 1000 €) + un canal gratuit.

Décryptage promotion de Philippe ingold

La thématique de la gourmandise est pertinente par rapport à l'univers du produit. OK donc pour cette idée de photos de flagrants délits de gourmandise. Mais Nescafé ne va pas au bout de sa logique. Le café n'est en effet pas une gourmandise en soi. C'est la combinaison du café, de l'instant café (détente) et de sucreries associées (biscuits, chocolat, "café gourmand") qui crée cet univers de gourmandise. Ce qui implique que le thème ne peut être réellement pertinent et attractif qu'en associant café et les univers de produits gourmands. On ne retrouve cette idée ni dans les dotations purement financières et non hédonique ni dans le mécanisme. En effet les critères d'évaluation indiqués dans le règlement sont l'originalité, la surprise dégagée, la gourmandise et l'humour. Les résultats observables (seulement 246 photos) dans la galerie sont d'une pauvreté sans nom : pour l'essentiel des personnages ahuris feignant la surprise avec une tasse de café dans une main et le paquet de cappuccino dans l'autre. Rien en termes d'association d'univers gourmand. En termes de mécanisme, on peut regretter l'absence d'un mécanisme de vote de nature virale, en combinaison ou non avec le choix souverain du jury.
La marque semble avoir anticipé le manque d'attractivité réel de l'offre puisqu'elle a trouvé nécessaire d'y juxtaposer un jeu gratuit qui  attribuera l'essentiel de la dotation (86 % des 100 000 € !). Avec un mécanisme assez complexe puisqu'il conditionne la participation à l'instant gagnant à la saisie d'un code unique présent dans le pack. L'idée juste est bien sûr de réserver la participation aux acheteurs du produit, mais pourquoi alors proposer un canal gratuit ?
Petite remarque sur l'exécution : le règlement complet n'est accessible que sur un deuxième écran sous la mention absconse de "critères d'éligibilité.
De manière générale, on peut se demander si le concours photo est une bonne idée. La participation est généralement très faible, quantitativement et qualitativement. Ici nous ne savons pas si les 246 photos correspondent à la participation effective ou à une sélection après "modération" ...
Seconde remarque : tout doit être fait pour simplifier l'opération et la rendre compréhensible. Notamment, éviter comme ici de la complexifier pour compenser son manque d'attractivité intrinsèque.
Enfin, ne pas oublier qu'un jeu ne peut se justifier que dans sa capacité à communiquer et générer de la relation client. Les dotations doivent ainsi être associées à la thématique développée. Et le mécanisme viser une participation forte.


 
Guigoz, un bébé, un arbre, une belle histoire
Source : http://www.guigoz.fr/les-laboratoires-guigoz/un-bebe-un-arbre/
Cette opération n'est pas nouvelle mais mérite d'être racontée. L'idée est de faire parrainer par votre bébé un arbre planté par l'ONF.
Le bébé reçoit sous 6 à 8 semaines un certificat personne de parrainage qui précise l'essence et la forêt choisie.
C’est en 1991 que l'opération démarre réellement.
Depuis, les Laboratoires Guigoz et l’Office National des Forêts ont planté plus de 1 625 000 arbres, participant ainsi à la préservation de 119 forêts françaises.
Auparavant et pendant 20 ans (de 1971 à 1991), la marque a distribué des sachets de graines aux mamans qui venaient d'accoucher.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Très belle opération à caractère relationnel très affirmé. Le lien entre la vie du bébé et celle de l'arbre a bien sûr un pouvoir d'évocation symbolique très fort. Sa pérennité est remarquable mais aussi sa puissance puisque un calcul rapide montre que 9 à10 % des bébés ont été concernés pendant cette période de 22 ans. L'émergence d'internet a probablement permis de développer ces parrainages en facilitant les inscriptions. On pourrait imaginer de nouveaux développements de nature interactive avec des applis.


 
La Française des jeux rembourse à 100 %
Sources : communiqué de presse Highco Data -  https://www.jeu-illiko.fr/
Du 9 au 15 septembre, achetez un ticket de grattage Jour de France Illiko pour 1 €. Puis vous pouvez vous le faire rembourser par virement en allant sur le site dédié, en renseignant notamment les 15 chiffres présents sous le code barre du code barres.
Décryptage promo de Philippe ingold

Mécanique classique mais tout à fait nouvelle dans ce secteur du jeu. Une bonne occasion de polariser l'attention sur ce jeu en s'appuyant sur la PLV et l'implication des buralistes.
 


 
La Laitière rembourse 3 bacs de glace
Source : http://www.croquonslavie.fr/corner-marque/glaces-la-laitiere/avantages/bons-plans.aspx

Opération d'été pour La Laitière chez Casino, du 10 au 21 juillet. En achetant trois bacs, vous recevez un remboursement, sous forme de trois bons d'achat à valoir dans l'enseigne (valeurs 4€).

Deux modes de participation. Un classique par courrier. L'autre digital : il faut tout d'abord  télécharger sur son smartphone une appli QR code. Puis scanner le QR code présent sur le prospectus.
Vous serez dirigé sur l'Appli Plancourses de Sogec qui vous permettra alors de participer à l'opération (Scan de l'achat, photo du ticket de caisse et coordonnées)

 

 

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est attractive et stratégique. Un remboursement 100 % de 4 bacs est plutôt intéressant, même s'il se fait sous la forme de bons d'achat marque (valable uniquement sur la marque). Ceci représente une valeur de 12 €. Elle est stratégique puisqu'elle permet d'augmenter le QA/NA, les quantités consommées et le taux de nourriture sur une période clé. Le délai de remboursement habituel de 4 à 6 semaines n'est pas vraiment un problème puisqu'il va permettre de désaisonnaliser la consommation sur la période de rentrée et augmenter ainsi la consommation.
Les modalités de remboursement sont assez originales. La tendance était jusqu'aujourd'hui de combiner une canal classique et un canal internet. Ici, la marque fait l'impasse sur le volet internet et passe directement sur le volet mobile avec une des applications de remboursement ODR, Plancourses de Sogec. Le mécanisme est un peu compliqué puisqu'il faut préalablement passer par le téléchargement d'une appli de lecture QR code. Mais une fois cette étape passée, la demande de remboursement est sinon aisée, au moins dans la continuité du processus d'achat. La nature trade de l'opération (prospectus, PLV) facilite le processus.
Notons toutefois que la force principale de l'appli ODR, à savoir la rapidité du remboursement, n'est pas exploitée ici puisque le remboursement se fait en bons d'achat.

C'est en même temps une bonne façon de populariser l'utilisation des applis de remboursement ODR qui sont apparues en 2012 mais dont l'utilisation reste encore assez limitée par manque de communication.
En attendant, il est bien sûr encore nécessaire de proposer un canal courrier principal.


 
Partenariat Galbani et Delacre
Source : pack Delacre
Les deux marques offrent un livre de recettes pout tout achat conjoint d'un paquet de cigarettes russes Delacre et d'un pot de Mascarpone Galbani.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Il s'agit d'une prime différée, technique certes assez classique. Ce qui mérite notre attention est qu'elle associe deux produits complémentaires, mais de marques différentes, ce qui assez rare, selon nos observations. Ce mécanisme peut être aujourd'hui plus largement utilisé en raison de la suppression de la fameuse règle des 7 %. Les annonceurs peuvent donc développer des primes plus attractives et ayant du sens.


 
La Vache qui rit remboursée à 100%
Source : http://www.lavachequirit.com/leerdammer.
Un grand classique : une ODR 100 % pour le lancement d'une nouvelle variété de Vache qui Rit au goût Leerdammer. Technique parfaitement adaptée à l'objectif de recrutement.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Nous avons choisi de parler de cette opération en raison de la qualité de communication de ses modalités. On comprend immédiatement la promesse (remboursement intégral) et le mode de remboursement par virement (utile alors que beaucoup d'ODR se sont aujourd'hui sous forme de BR). Les principales étapes sont parfaitement décrites. Le téléchargement du formulaire et du règlement sont clairement annoncés.

Un exemple à suivre à une époque où beaucoup de marques se contentent de relayer des informations sur leurs sites avec des liens peu visibles. Ou omettent d'expliquer les modalités de participation,  sous prétexte qu'un petit lien permet d'accéder au règlement complet en pdf.


 
Powerade fait gagner des gourdes personnalisables
Source : https://fr.poweradesportsbottle.com/

La gourde est un élément indispensable dans le matériel des sportifs. Powerade propose donc de vous faire gagner une gourde personnalisable avec votre prénom / surnom et d'y ajouter un message de motivation (slogan à choisir dans une liste).
Il suffit de saisir sur le site un code unique, présent au dos de l'étiquette du pack.
C'est un jeu 100% gagnant.
Sont mis en jeu  4 968 000 M de  dotations, soit 3 974 400 gourdes Powerade personnalisables (valeur 6 €), 496 800 bracelets Powerade (valeur 1,5 €), 496 800 fonds d’écran (valeur 0,5 €).

L'opération  est valable jusqu'au 21 février 2014. Il n'est attribué qu'une dotation par personne sur toute la durée du jeu.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Il ne s'agit pas d'un simple jeu destiné à animer la marque. C'est une très grosse opération de communication, largement relayée dans les médias. Elle a trois objectifs correspondant parfaitement à notre typologie des fonctions promotionnelles. Un  objectif "marchand" de développement des ventes, lié à l'attractivité de la dotation. Un objectif "stratégique" de développement des usages et/ou de la fréquence de consommation. Et un objectif "relationnel", lié à la proximité de la gourde dans la pratique sportive et bien sûr à la personnalisation.
En termes de mécanisme, c'est un jeu 100 % gagnant. Mais sa qualification pose problème. Il est curieusement annoncé comme un jeu gratuit sans obligation d'achat alors qu'il n'est pas proposé de canal gratuit. Seuls les frais de participation sur mobile peuvent être remboursés.
Habituellement, un jeu est 100% gagnant sur la base d'une très grande majorité de lots de consolation, souvent des BR, et aujourd'hui des primes numériques. Hors ici, c'est la dotation principale qui est largement majoritaire, 80 % du total. Avec une valeur totale de 24 M € !
Dans l'esprit, cette opération ressemble fort à une prime différée, mais avec une valeur largement supérieure à la valeur du produit, donc susceptible de modifier substantiellement le comportement d'achat du consommateur, ce qui pourrait donc être considéré comme une pratique déloyale dans le cadre du nouveau règlement européen.
Pour éviter ce problème, l'opération  a été transformée en un jeu dont l'aléa ne repose pas sur les chances de gagner, mais sur la diversité des dotations.
Malheureusement, le consommateur ne s'y retrouve pas très bien puisque sans lecture précise du règlement, il ne peut que penser avoir des chances très limitées de gagner une dotation sympa mais pas très attractive pour un jeu. Alors qu'il a en fait 80 % de chances d'obtenir cette gourde, qui devient alors très attractive.
Ces réserves faites, c'est vraiment une très belle opération qui rend à la promotion des ventes sa dimension stratégique.


 
Galbani, un concours avec des modalités de participation parfaites
Source : http://www.maestrodelgustogalbani.fr/concours-de-recettes/
Classique, un concours de recettes proposé par la marque Galbani ! Classique aussi les dotations, un week-end gastronomique et des livres de recettes.
Mais nous avons choisi de vous en parler pour montrer un exemple parfait de description du mécanisme.
Sur un seul écran, on apprend tout. La nature de l'opération, les prix à gagner illustrés, le mode de participation, les critères de choix et les accès photos et vidéos.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Très souvent, avec internet, les organisateurs de jeux se contentent de publier le règlement complet en pdf, règlement accessible à partir d'un lien pas toujours très repérable.

Et oublient de faire l'exercice traditionnel de rédaction de l'extrait de règlement. Or, ce n'est pas parce que le règlement est accessible de façon complète sur le web que les consommateurs n'ont pas besoin de comprendre le mécanisme de façon rapide.
D'autant que les possibilités ouvertes par le multicanal développent souvent la complexité de l'opération. Le record de longueur de règlement que nous avons enregistré est de 168 pages ! Record à ne pas battre.

 
Milka fait adopter une vache
Source : https://adopte-une-vache.milka.fr/

Dotation originale : une vache à adopter pendant un an ! Accompagnée par 50 dotations d'un an de produits Milka.

Double mécanisme : révélation jeu dans les packs et tirage au sort hebdomadaire sur internet

Décryptage promotion de Philippe ingold

Belle récupération du succès du site de rencontre "adopte un mec". Peut-être que la cible visée, plutôt enfants, passera à côté de cette analogie .... Quoique !
C'est en tout cas une thématique différenciante, bien en adéquation avec l'univers de la marque.


 
Partagez un Coca-Cola
Sources : LSA - 2 mai 2013 - https://apps.facebook.com/cokezonestudio/item?itemId=1363559506
Grosse opération de la marque autour du thème du partage. Un milliards de packs sont concernés sur une durée de 4 mois, de juin à septembre.
Le principe général : une personnalisation de tous les packs avec des mentions de type "partagez un Coca avec vos amis, votre familles, vos potes, etc."
Et le plus spectaculaire, une personnalisation des bouteilles de 50 cl avec les 150 prénoms les plus répandus parmi les 12-29 ans.
L'opération va mobiliser de très gros moyens, 5 fois plus que pour les JO 2012. Elle va faire l'objet d'une communication média et réseaux sociaux et de déclinaisons en magasin et street-marketing.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Inspirée de l'opération "Share a coke" menée en Australie (4 % d'augmentation des ventes), cette action originale et de grande envergure a pour objectif de faire redémarrer le marché des colas, affecté par la météo et les mesures légales. Elle vise à ce que les consommateurs s'approprient encore mieux la marque, grâce à ce principe de personnalisation.
Sa mise en œuvre a bien sûr proposé de nombreux problèmes industriels et va maintenant aussi poser des problèmes certains de mise en place, mais que les puissantes équipes de ventes de la marque sauront résoudre.
Le terme d'activation, souvent galvaudé, est ici particulièrement bien choisi pour qualifier l'opération. Celle-ci va créer une véritable interactivité avec les consommateurs avec un disposition média et hors-médias très complet. L'originalité du mécanisme crée déjà un gros buzz. Il est certain que les consommateurs visés vont s'approprier l'action et générer des attitudes nouvelles vis à vis de la marque.


 
Les boîtes à Nana de Christian Lacroix
Source : http://www.nana.fr/nos-produits/boites-a-nana-monsieur-christian-lacroix/

Les Boîtes à Nana sont des boîtes qui permettent de ranger ses serviettes hygiéniques et protège-lingerie.

Depuis 2008, 10 millions de boîtes ont été distribuées en primes on-pack. L'évolution des ventes est de 25 % en moyenne.

Cette année, pour la 6ème collection, Christian Lacroix. a créé 5 modèles avec 5 femmes des 5 continents.
2,4 M de boîtes sont offertes sur les 2 mois de vente en mai et juin.
L'événement est soutenu en TV, web, affichage digital dans les centres commerciaux, PLV et animations en magasin.

 

 

Décryptage promotion de Philippe ingold

C'est certainement un des plus beaux exemples de réussite de la technique de prime, comme le montrent d'ailleurs les très bons résultats obtenus et la pérennité de l'opération. Une prime ce n'est pas un gadget, ni un objet avec une seule valeur d'usage. C'est un véritable outil de la relation client, une façon de faire un cadeau à ses consommatrices, cadeau porteur de valeurs symboliques et d'échange.
Ici, la combinaison des valeurs utilitaires et symboliques est particulièrement réussie. L'appel à des créateurs de mode permet en outre de renforcer l'attractivité et de renouveler l'intérêt de la collection, de créer du buzz et des retombées RP. Et de magnifier une marque évoluant dans un univers banal et un peu honteux. Une réussite donc sur toute la ligne.


 
Volvic déploie son partenariat avec l'Unicef
Source : LSA hors série boissons - avril 2013 - http://www.volvic.fr/une_marque_citoyenne/un_engagement_international_avec_lunicef/

Le partenariat de Volvic avec l'Unicef a huit ans. Il est déjà bien connu mais son caractère exemplaire fait qu'il mérite d'être étudié. C'est ce que fait fort bien cet article de LSA.
Tout d'abord, le bilan. En huit ans, 175 puits ont été creusés au Niger. Ce qui a permis à 110 villages (86 000 personnes) d'avoir accès à l'eau potable.

Le principe de l'action est de faire une reversement automatique à l'association, 1 litre de Volvic acheté permettant de puiser 10 litres au Sahel.
Au delà de ce reversement, pratiqué aussi par d'autres marques, Volvic cherche maintenant à sensibiliser les shoppers en mettant en œuvre des partenariats avec les enseignes, sans moyens supplémentaires (animations ou rémunérations).

Exemples : Un conteur africain et son musicien à Carrefour Belle Epine. Des distributions de tracts en caisse et de la communication vidéo en magasins. Des MEA gratuites. Des bénévoles de l'Unicef animant l'opération. Des salariés volontaires.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Pendant très longtemps, les opérations caritatives, au moins en France, faisaient l'objet d'une certaine suspicion d'exploitation mercantile. Aujourd'hui ce ne semble plus être le cas mais encore faut-il respecter un certain nombre de conditions. Toute action caritative ne peut s'inscrire que dans une démarche de partenariat à long terme. Elle doit pouvoir se mesurer en résultats concrets et faire l'objet d'un feed-back, comme ici sur le site internet.
On sait que les distributeurs, proches de leurs clients, ne sont pas insensibles à ce type d'action qui s'appuie sur un partage de valeurs et contribue ainsi à la fidélisation. Une aide concrète, sinon une perception bienveillante peuvent ainsi être attendues. Volvic joue la carte du bénévolat et de la gratuité des services. Sur le fond éthique, la marque a raison. Mais cela risque de limiter les possibilités réelles de développement des ventes et indirectement de reversement de fonds. On peut aussi considérer que la mise en œuvre de moyens spécifiques permettrait de combiner volumes et action citoyenne.


 
Mondelez propose un nouveau jeu transversal
Source : https://jeu.hello-joy.fr/

Mondelez (ex Kraft) organise un nouveau jeu associant ses marques sur le thème de la joie, avec un site dédié "hello joy".

Deux étapes. Un jeu instants gagnants du 25 avril au 30 juin, nommé "la roue du sourire". Il faut renseigner trois codes barres et tourner la roue. A gagner : 5 chèques voyage de 500 €, 160 appareils photo numériques (valeur 63 €), 2000 chèques cinéma, 625 feuillets de BR de 20 € et des BR de 1 € pour tous les autres participants.

2ème étape, Un tirage au sort final parmi les participants aux instants gagnants. A gagner un séjour pour 4 en Floride (valeur 7 500 €).
Les gagnants ont la possibilité de faire gagner également une personne de leur choix ou la Croix Rouge.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Ce résumé est très succinct. Le jeu comporte en fait de multiples variantes et modalités complémentaires qui rendent sa compréhension fort difficile. Sa complexité n'est pas sans rappeler les "delices days" du début d'année. Le règlement comporte 168 pages, dont une grande partie, il est vrai, consacrée à la visualisation des produit participants. Le tout précédé d'un avenant apportant des précisions, d'ailleurs pas toujours très claires.
Quels sont les principaux éléments de complexité ?

- La liste très lourde des produits participants, ceux-ci n'étant pas identifiés on-pack,

- La diversité des modes d'attribution des codes barres, sur les produits bien sûr, mais aussi sur des cartes remises dans d'autre circuits ou lieux, sur demande, sur tirage au sort ...
- La possibilité de tourner la roue 1, 2 ou 3 fois, selon la diversité des codes barres + 2 fois en bonus, si les trois produits différents correspondant à des six instants de consommation prédéfinis dans le règlement.
- La possibilité de faire attribuer à un tiers ou à la Croix Rouge le même gain.
- L 'existence d'un mur du sourire à la fonction mal définie
- La référence à une journée de la joie (le 17 mai),
Sauf oubli, on ne voit pas d'extrait de règlement permettant de comprendre les points clés du mécanisme.

Beaucoup d'éléments sont intéressants en soi, mais leur accumulation rend l'ensemble beaucoup trop complexe. D'où ainsi la nécessité d'apporter des précisions dans un avenant de 5 pages en tête du règlement, ce qui n'en facilite pas la compréhension.
La thématique de la joie (ou du sourire) est plutôt intéressante en soi mais ne nous parait pas très bien déclinée dans le mécanisme et les dotations. Il y a certes le volet Croix Rouge, mais on est plus ici dans le registre du partage, de la générosité que dans celui de la joie.
Enfin, à l'exception du voyage en Floride, les dotations ne sont guère attractives et originales.


 
Daddy fait son show avec The voice
Source : https://www.facebook.com/sucre.daddy/app_510641255641085
Beau jeu interactif proposé par Daddy sur Facebook et relayé on-pack et en théâtralisation point de vente.
Le point fort de l'opération est le "blind-test" mécanisme interactif, directement inspiré de l'émission à succès, The Voice.
La participation au blind-test permet de participer à des instants gagnants quotidiens (un jeu par jour à gagner) et à un tirage au sort final (un week-end de folie à Londres).
L'opération fait également l'objet d'une déclinaison trade chez Carrefour, avec des BR et des primes (200 MEA).
A noter aussi l'existence de séries limitées consacrées aux mises en avant.
Cette opération a permis à la marque de prendre le leadership du marché en avril-mi 2013.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette action casse les codes habituels de la promotion sur le sucre (recettes, chandeleur, etc.). Sa force réside dans l'exploitation d'une licence très forte et actuelle (audience de 8,5 M de téléspectateurs). Ce qui crée de l'impact auprès des shoppers et favorise les mises en place dans les enseignes.
Les dotations sont cohérentes mais assez modestes. Mais l'essentiel de l'attractivité de l'opération réside dans le mécanisme interactif proposé, très ludique.
Un soin particulier a aussi été apporté à bien décliner et communiquer on pack et in-store.
Plus qu'une opération purement promotionnelle, c'est une véritable action de communication qui permet à la marque d'émerger, avec un budget assez limité, hors licence.


 
Bic donne des conseils de réussite
Source : http://www.reussiteavecbic.fr/

Cette opération comporte deux volets. Une rubrique conseil, assez pointue, pour réussir aux examens, réalisée en partenariat avec le magazine l'Etudiant. Et un jeu par instant gagnant, avec une dotation d'une valeur de 5 000 €, essentiellement en chèques, mais aussi en produits Bic et en abonnements au magazine.

Le jeu est ouvert du 1er avril au 30 septembre, avec une participation par jour possible.

Le jeu est accessible sur le site web ou en flashant un QR code sur les packs.

 

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'originalité de l'opération repose sur la thématique choisie de la réussite étudiante. C'est bien sûr un univers pertinent pour la marque et sur lequel elle pourrait bâtir une vraie stratégie de "brand content". Le partenariat avec le magazine l'Etudiant et la qualité des conseils sont à remarquer. Peut-être que le jeu aurait pu constituer un volet plus cohérent avec cette thématique, tant au niveau du mécanisme que des dotations ?
Un point d'exécution à remarquer et à imiter : un extrait du règlement est automatiquement accessible dans une fenêtre en cliquant sur un lien bien placé au dessus du bouton "joue maintenant". En effet, internet permettant de publier un règlement complet, les organisateurs omettent le plus souvent de donner accès facilement à cet extrait qui donne rapidement les éléments essentiels permettant de participer sans étude approfondie d'un règlement parfois complexe et long.


 
Maggi fait gagner des voyages en Corse
Source : http://maggi-surgeles-jeu-corse.com/

Opération assez classique de jeu à code gagnant et donc avec obligation d'achat. A noter un appel pack assez impactant.

Trois observations :
- une période d'action d'un an. C'est bien long pour maintenir l'intérêt du consommateur
- une dotation principale (la Corse) atypique et peu en relation avec l'univers du produit.
- une mention "jeu sans obligation d'achat" sur le site Maggi, alors que la lecture attentive du règlement ne donne aucune possibilité de participer sans achat.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Le mécanisme de jeu payant cumulatif reste encore assez nouveau et apporte une nouvelle solution pour atteindre un objectif d'augmentation du QA/NA. Un bon point à noter : cette page web d'explication pour découvrir les codes gagnants.
Cette opération n'aurait-elle pas été improvisée après le "horsegate" pour soutenir les achats de plats cuisinés à bases de bœuf ? Peut-être, mais cela n'excuse pas les approximations et erreurs d'exécution.

Surtout, si c'est le cas, on aurait pu imaginer un dispositif plus musclé et répondant directement au problème posé.


 
Dove, troisième saison du casting
Source : https://toutesbelles.dove.com/

Fort du succès des précédentes éditions qui ont regroupé plus de 15 000 candidates, Dove sélectionnera cette année non pas 4 mais 50 égéries avec un casting de 5 semaines véhiculé par le site de la marque et sa page facebook.
Pour participer, il suffit de télécharger sa photo et de préciser dans quelles circonstances on se trouve belle. Les internautes voteront pour sélectionner 100 candidates. Le  jury en sélectionnera 50 qui deviendront les égéries Dove et participeront à un défilé à Paris. Celles-ci signeront un contrat permettant l'utilisation de leur image en PLV et presse mag.

Il sera également procédé à un tirage au sort de 100 participantes qui gagneront des "Beauty Box" avec 4 produits Dove (avaleur 17 € ) et un bon d'achat de 20 €.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Les campagnes Dove constituent aujourd'hui un vrai cas de communication publicitaire. Ces campagnes sont rendues possibles par l'interactivité et la viralité de l'internet et par l'utilisation de mécaniques promotionnelles. Les dotations sont de nature hédonique, sans valeur matérielle quantifiable.
Ce type d'opération reste difficile à mettre en œuvre et exige des procédures de modération et des contrats bétonnés. A ne pas donc utiliser de façon intempestive et sans moyens. Mais le résultat en vaut la peine !


 
A la recherche du San-Marco code
Source : http://www.sanmarco.fr

San Marco propose sur son site internet et sur facebook un jeu original s'appuyant sur la thématique du "SanMarco Code". il s'agit d'un jeu interactif fondé sur le principe du fameux jeu de l'oie. En lançant des dés virtuels (trois fois par jour), le joueur avance case par case et rencontre des obstacles, des case questions lui permettant de rejouer ou encore des cases instants gagnants avec trois lots à gagner par jour.10 gagnants sont également tirés au sort tous les mois, pendant 10 mois. Enfin, le participant ayant cumulé le plus grand nombre de points gagne un voyage à Venise.
L'opération est notamment relayée sur pack et en PLV.

Cette opération a été conçue par l'agence Tutti Quanti

Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération peut être remarquée à deux titres. Tout d'abord l'originalité du mécanisme qui tient à l'exploitation d'un principe de jeu connu mais bien adapté à l'internet. Tout en évitant des mécanismes interactifs fondés sur la vitesse et visant plutôt des cibles de "geeks". Ici, la cible plutôt mûre des amateurs de bon café retrouve une combinaison d'un jeu éprouvé et d'une animation sous forme de questions culturelles, plutôt difficiles. On ne peut qu'être frappé par la qualité de conception et d'exécution de ce jeu.
Second point fort de l'opération, c'est bien sûr l'exploitation de la thématique vénitienne propre à la marque, sans doute un des meilleurs exemples d'utilisation promotionnelle de "brand culture". Thématique originale et exclusive qui permet à la marque de véhiculer ses origines italiennes et des valeurs de qualité et d'authenticité.


 
La vache qui rit mène l'enquête
Source : http://www.lavachequirit.com/mene-l-enquete/comment-participer
Cette opération permet de gagner un voyage en Ecosse pour 4 personnes. Le gagnant st déterminé par un tirage au sort parmi les 1000 meilleurs enquêteurs.
Pour faire partie de cette sélection, il faut cumuler des points qui peuvent être obtenus par 4 moyens différents .
- participer à un jeu instants gagnants, avec de nombreux cadeaux à gagner
- répondre à des énigmes proposées sur les cartonnettes insérées dans les boîtes de Vache qui rit et de Pik&Croq
- flasher un QR Code en magasin
- et à partir du 18 avril, mener l'enquête sur le site (avec des modalités à découvrir)

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est assez ludique, pouvant probablement intéresser la cible visée. Mais le mécanisme n'est-il pas un peu trop compliqué ? Nous n'avons pas de réponse, ne faisant pas partie de cette cible....

Mais nous avons mis un peu trop de temps à comprendre le mécanisme.
Remarque subsidiaire : s 'il y a bien un rapport entre l'Ecosse et les moutons, quel est le lien de ces derniers avec la Vache qui rit ?


 
Dim offre des trousses Glamour Bourjois
Source : agence Les Envahisseurs

Belle opération promotionnelle proposée par Dim.
Pour l'achat de 2 produits Dim, dont 1 Dim Up, vous pouvez recevoir 5 € ou une trousse de beauté Glamour, composée de produits Bourjois.

Cette opération a été conçue par l'Agence Les Envahisseurs

 

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est intéressante à plusieurs titres.

Elle est tout d'abord attractive, aussi bien en termes de valeur de remboursement que de valeur psychologique de la prime.

Elle est créatrice de valeur pour les deux marques partenaires. Dim renforce son positionnement beauté. Bourjois, marque challenger, bénéficie de la visibilité et de l'image de la marque Dim. C'est un partenariat exemplaire.

Une petite remarque en termes de mécanisme : il s'agit d'une offre de remboursement convertible qui permet de contourner les limitations de valeur imposées sur les primes. Aujourd'hui, avec la nouvelle réglementation européenne, les primes ne subissent plus de limitation de valeur. L'opération aurait donc pu être proposée directement comme une prime différée, sans le volet offre de remboursement.

Mais en jouant sur les deux volets, la marque permet d'intéresser de satisfaire deux bénéfices promotionnels différents : un bénéfice matériel avec le remboursement et un bénéfice hédonique et relationnel avec la trousse glamour. Et ainsi de viser deux cibles comportementales différentes.


 
Galbani et Delacre aiment le Tiramisu
Source : http://www.i-love-tiramisu.fr/delacre-galbani.php
Pour l'achat d'un pot de Mascarpone Galbani et un paquet de biscuits Delacre, vous recevez un livre de recettes de Tiramisu.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Opération à remarquer pour sa pertinence en termes de partenariat, mais aussi pour la mécanique de prime différée "pédagogique" utilisée.

Ambigüité dans le mécanisme toutefois : on pourrait supposer que le "rendez-vous en magasin" implique qu'il s'agit d'une prime remise en magasin. C'est peu probable, compte-tenu de l'organisation à mettre en œuvre.


 
Special K et Moving offrent des cours de K Dance
Source : https://www.monspecialk.fr/kdance.aspx

Les deux partenaires proposent une nouvelle danse, la K dance, création originale du chorégraphe Desty, rythmée par la musique du DJ Kastilla.
Des cours collectifs de cette danse sont offerts dans les centres Moving, en contrepartie d'un coupon à découper sur les packs de la marque et 2 €.
L'offre peut être utilisée une fois par semaine.
L'opération se déroule tout au long de l'année 2013 et est portée par 25 millions de packs !
Elle est communiquée en PLV et sur des supports digitaux.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Belle offre, originale, et remarquable par sa puissance et sa durée. Elle enrichit la marque de façon ludique et un peu plus large que le fameux coaching proposé par la marque depuis de nombreuses années. Le partenariat est également exemplaire. Moving ne propose pas seulement une séance d'essai sans lendemain, mais bien la possibilité de participer aux cours pendant une année entière. Avec, sans doute, de vraies perspectives de fidélisation fondée sur une véritable expérience.
La création d'une danse originale et pouvant donc être associée aux deux marques et très intéressante. Sans doute aurait-il été utile de médiatiser plus fortement son lancement afin de renforcer l'attractivité de l'offre.
L'opération a été développée par l'agence Marque & Co


 
Naturness fête le printemps avec un jeu cumulatif
Source : http://www.bebe.nestle.fr/produits/OperationSpeciale/naturnes
Des chambres décorées à gagner pour Bébé. Sympa, mais c'est le mécanisme qui retient notre attention. Il s'agit d'un jeu avec obligation d'achat cumulatif, avec une croissance exponentielle des chances de gagner. 3 produits = 1 chance, 6 produits = 5 chances, 8 produits = 10 chances. Le mode de participation est classique : envoi des preuves d'achat par courrier et tirage au sort.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Avec ce mécanisme rendu possible par la nouvelle réglementation européenne, le jeu remplit un objectif d'augmentation du taux de nourriture. L'opération est une source d'inspiration pour toutes les marques à fréquence d'achat élevée.


 
Kinder organise une chasse aux œufs solidaire
Source : e-mailing - http://stats.wewm139.com/Msg.ashx?
Belle opération événementielle et caritative organisée par Kinder pour les fêtes de Pâques : une chasse aux œufs dans 160 villes de France, avec 170 000 œufs Kinder Surprise à découvrir.
Pour accéder aux lieux des événements (le plus souvent des parcs), le chasseur en herbe doit s'acquitter d'un droit d'entrée de 1 à 4 €, entièrement reversé au Secours Populaire.
La liste des lieux et les horaires sont accessibles sur Internet. (A noter un faible représentation de la région parisienne). Il est aussi possible de télécharger un panier à fabriquer en origami.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Avec l'exploitation d'un événement populaire et traditionnel, Kinder conforte son image et entretient sa relation client auprès de sa cible privilégiée.

A noter le caractère massif de l'opération qui cherche ainsi à établir une vraie proximité concrète avec la cible, ce qui la distingue de la plupart des opérations événementielles qui se tiennent dans des lieux stratégiques en nombre limité, dans un objectif essentiel de création de buzz.

 
Boursin fait jouer les régions
Source : http://www.boursin.com/fr_fr/ledefiBoursinCuisine/

Ce jeu s'articule en deux phases :

- un concours de recettes, à base de Boursin, entre 10 bloggeurs représentant chacun leur région. A gagner 30 tablettes culinaires QOOQ (1 par bloggeur et 2 par région, parmi les participants).
- un tirage au sort parmi les internautes votant pour leur recette préférée. A gagner un chèque de 5 000 € et 10 tablettes QOOQ. Un BR de 0,50 € pour tout le monde.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération est intéressante dans son mécanisme, surtout au niveau de la première étape : le recours à des bloggeurs spécialisés et à leurs lecteurs pour enrichir les contenu culinaire de la marque, et sur une base régionale. La seconde étape est plus classique avec un vote et un tirage au sort qui intéressera des consommateurs beaucoup moins impliqués dans le contenu culinaire.

En termes de dotations, la tablette culinaire est plutôt tendance actuellement. Mais on aurait pu imaginer en premier prix une dotation plus créative que le chèque de 5 000 €. On nous objectera sans doute qu'un chèque est toujours plus attractif qu'une dotation thématique. Peut-être, mais ici, l'objectif n'est pas d'obtenir beaucoup de remontées venant de participants opportunistes mais de raconter une histoire autour de la cuisine et Boursin.


 
Whaou et les visites surprises
Source : http://www.jeu-tas-du-whaou.com/
Opération sympathique organisée par Whaou à l'occasion de la chandeleur.
Le consommateur est invité à acheter un produit Whaou et à participer à un tirage au sort sur le site dédié http://www.jeu-tas-du-whaou.com/
S'il est tiré au sort pour le gros lot (une Whaou Party), il fera l'objet d'une visite surprise dans laquelle il devra présenter un produit Whaou ou une preuve d'achat.
Quatres tirages au sort successifs avec à gagner 4 Whaou Party (1 500 €), 20 Ipod Nano et 16 consoles Wii.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est plutôt sympathique avec une dotation assez originale et surtout une mécanisme de visite surprise. Ce mécanisme a déjà été utilisé, notamment par Danone, mais il prend un nouvel intérêt avec l'évolution du droit de la promotion. En effet, pour gagner, il faut avoir acheté. Le jeu est donc en principe avec obligation d'achat, ce qui est maintenant autorisé, sans recourir à un canal gratuit.


 
Des BR Pattex en GSB
Source : observation Leroy-Merlin
La marque de colle Pattex (marque Henkel) offre un BR en libre-service de 2 € sur ses produits "Ni clou, ni vis" dans les grandes surfaces de bricolage.
En cas de refus du point de vente, le shopper a la possibilité d'opter pour un remboursement différé.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Même si les grandes surfaces de bricolage sont habilitées à utiliser les bons de réduction, cette pratique est en fait très rare. Manque de formation ou d'information, mauvaise volonté de certains points de vente affiliés mais indépendants. C'est dommage pour ces enseignes de se priver de ce moyen de dynamisation commerciale reconnu et utilisé sans problème dans les GSA. Ici Henkel lève les freins en donnant la possibilité d'obtenir un remboursement différé. Ce n'est bien sûr qu'un pis aller, les contraintes étant importantes pour une valeur faciale limitée. Mais c'est un premier pas.
Il est vrai que les produits vendus en GSB sont de valeur moyenne élevée et que l'ODR peut sembler un moyen plus adapté et aussi plus facile à gérer pour les magasins. Mais le bon de réduction permet d'animer des gammes de produits de valeur plus faible et à achat répétitif.
Exemple à suivre donc dans tous les réseaux spécialisés, éventuellement avec des opérations dédiées aux enseignes intégrées et volontaires.


 
Axe fait voyager dans l'espace
Source : https://www2.axeapollo.com/fr_FR/
La marque transgressive organise une très grosse opération internationale, avec à gagner un voyage dans l'espace (vol spatial de 103 km d'altitude avec la compagnie de tourisme spatial SCX). Au niveau international, il est annonce 22 gagnants.
Pour jouer, il faut aller s'inscrire sur le site dédié ou la page Axe de Facebook et faire voter ses amis. Celui qui obtient le plus de votes gagnera sont ticket pour le camp d'entrainement spatial à Orlando (5 gagnants, 1 par mois).
Un  panel d'experts sélectionnera alors les participants sur la base des trois missions d'entrainement (décollage, apesanteur, centrifugeuse).
L'opération est également véhiculée par un BR : il suffit alors de remettre celui-ci en caisse, complété avec ses coordonnées (nous n'avons pas pu prendre connaissance de ce document).
Décryptage promotion de Philippe ingold

Il est à noter que ces vols ne seront pas opérationnels avant 2014. En son temps, il a trois ans, Kit-Kat avait également proposé ce prix sans pouvoir s'exécuter.
Reste que le prix est très spectaculaire et répond correspond parfaitement à le cible d'Axe. L'opération pourra donc se prêter à de multiples déclinaisons en communication mass-medias, théâtralisation magasin, animation des ventes, animation pack.
Les dotations ont bien sûr des coûts élevés, mais somme toute acceptables s'ils sont intégrés dans un dispositif de communication globale.


 
La troisième édition des Délices Days
Source : https://www.lesdelicesdays.fr/

Kraft renouvelle pour la troisième fois son opération transversale, "Les Delices Days" avec pour objectif d'occuper le terrain en début d'année et obtenir des mises en avant sur ses produits.
Par rapport à l'opération 2012 (des instants gagnants avec seulement 9 chèques de 3 000 € à gagner), la version 2013 a beaucoup gagné en niveau de dotation et aussi en complexité.
Il s'agit d'un jeu 100 % gagnant s'appuyant sur quatre mécanismes :

- un jeu d'adresse

- un tirage au sort parmi les gagnants du jeu d'adresse

- des instants gagnants

- un tirage au sort final le 25 mars

Avec trois codes barre, on peut participer au jeu d'adresse sur le site ou sur facebook (composition d'une combinaison de trois codes-bares). A gagner deux BR de 0,50 € et un code-barres joker.
A cette étape, participation au tirage au sort hebdomadaire avec à gagner 9 chèques d'une valeur correspondant au montant de la cagnotte hebdomadaire (en fonction du nombre de joueurs, dans une limite de 500 €.
Le jeu instant gagnant est doté  de trois chèques cadeaux voyage d'une valeur de 2 000 €, 30 000 BR de 80 € à valoir sur l'achat d'une machine à café Tassimo, 1000 feuillets de BR de 20 €, 2 000 feuillets de de BR de 2 € et un nombre illimité de BR à valoir sur des produits Kraft.

Le tirage au sort final permet de gagner un "open store" avec des achats limités à 10 000 € (en 5 minutes et avec 5 membres d'une même famille).

L'opération est programmée du 2 janvier au 28 février.
Elle est communiquée sur le site delicesdays, sur facebook, sur des flyers disponibles en magasin, par le programme relationnel "ma vie en couleurs" et est appuyée par une campagne TV.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Voici l'opération très résumée ! Elle est très complexe, trop complexe. D'ailleurs, le règlement ne comporte pas moins de 54 pages !
Bien que le jeu soit annoncé comme un "jeu gratuit sans obligation d'achat", il faut bien  acheter des produits pour participer....Nous n'avons pas repéré de canal de participation gratuit. Et il est bien précisé que des justificatifs d'achat seront demandée en cas de gain ...
Outre la complexité de l'opération, on peut s'interroger sur la cohérence des dotations financières avec la notion de gourmandise, induite par le nom de l'opération, les "delices days"


 
Tefal offre des crêpes box
Source : http://www.tefal.fr/a-la-une/What+is+Hot.htm

Du 15 janvier au 15 février 2013, Tefal met en place une opération de prime différée originale.

Pour l'achat d'un crêpier ou d'un croque-gauffre ou encore de 20 € d'ustensiles Tefal et 1 €, vous pouvez recevoir une "box" comprenant :
- un paquet de sucre en poudre Daddy (750g), 
- un pot de confiture Bonne Maman Fraises
( 370g), 
- un pot de pâte à tartiner Speculoos Lotus
( 400g), 
- une tablette de chocolat à cuisiner Lindt 
« L’Universel » (200g).
Cette opération est bien sûr proposée à l'occasion de la chandeleur et fait l'objet d'une communication sur les supports enseigne.

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est assez originale dans sa forme puisqu'elle permet de recevoir de véritables produits (et non des échantillons), associés aux fonctions du produit porteur. On notera toutefois qu'il manque les deux éléments essentiels de la fabrication des crêpes, la farine et le lait ... Mais, bien sûr l'intérêt pour les produits offerts est d'augmenter leur pénétration, ce qui n'est pas une préoccupation  des marques de lait ou de farine.
Sur un plan juridique, l'opération est une prime différée autopayante. Avec la nouvelle réglementation qui n'impose plus de valeur maximum aux primes (les fameux 7 %), il aurait été possible d'offrir la box sans contribution financière.


 
Le nouveau break ultime de Kit-Kat
Source : http://www.kitkat.fr/jeu.asp#/agagner/
Le nouveau Break Ultime est arrivé avec une dotation principale toujours spectaculaire. Cette année, ce sont 100 000 € pour découvrir les 7 (nouvelles) merveilles du monde. Plus 186 autre cadeaux : 13 breaks sur mesure de 2 000 €, 20 de 500 € et 150 casques audio d'une valeur de 30 €. Le mécanisme est l'instant gagnant ouvert, mais conditionné par la saisie de codes présents dans les packs.
L'opération est portée par les barres Kit-Kat, Crunch, Lion et Nuts, le site web, le site mobile et l'appli mobile. Et par la PLV.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération est remarquable à plusieurs niveaux. C'est tout t'abord son caractère récurent, depuis maintenant 3 ou 4 ans. C'est sa thématique bien travaillée, le Break Ultime avec toujours une dotation principale sortant de l'ordinaire, facile à communiquer et à décliner sur tous les supports, y compris la PLV. C'est aussi son caractère transversal (4 marques) et sa durée (9 mois, du 17 décembre 2012 au 15 septembre 2013) qui en font un investissement relativement léger pour une animation quasi-annuelle.
Le mécanisme est aussi intéressant à étudier. Il est fondé sur l'instant gagnant ouvert, qui permet d'animer l'ensemble de la période, mais est conditionné par la saisie de codes relevés sur les produits. La participation (pourtant maintenant juridiquement inutile) par codes gratuits (3 maximum) permet d'en faire un jeu principalement réservé aux acheteurs.
La possibilité de participer par trois canaux (web, web mobile et appli) est maintenant assez classique sur une opération de cette envergure.
A noter aussi, la demande de preuves d'achats : non seulement le ticket de caisse mais aussi l'emballage en bon état.
Au total, une belle opération bien construite. Peut-être les lots pourraient être plus nombreux. Même si des mini-jeux sont disponibles gratuitement sur l'appli.


 
Félix fête la Saint-Felix
Source : http://www.purina-felix.fr/ope2013/stfelix2013/home.aspx
Felix invite à jouer au "Cat's Vegas sur le web. L'acheteur saisit le code alphanumérique unique inscrit sur la balle magique offerte en prime in-pack. Et c'est un instant gagnant qui déterminera las gagnants. C'est un jeu avec obligation d'achat. Il n'est pas prévu de canal gratuit.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'originalité de l'offre est la combinaison entre prime in-pack et jeu, le jeu étant lui-même une instant gagnant mais conditionné par la saisie d'un code unique qui sert ainsi de preuve d'achat.

Les dotations sont un peu décevantes. Elles sont essentiellement financières : des bons de réduction, des mois ou années de produits gratuits. Et puis, tout de même, trois tablettes pour être dans l'air du temps et 5 coffrets Casino (de 65 € !) pour décliner le thème. On aurait  aimé quelque-chose de plus audacieux et surtout plus en rapport avec le principe de l'opération : faire plaisir à son chat.

 
Samsung rembourse des TV de façon aléatoire
Source : https://www.samsung-microsites.fr/luckydays/modalites.pdf
Pendant les Lucky Days, du 31 octobre au 25 décembre 2012 (prolongé au 16 février 2013), Samsung rembourse 15 % d'une série de téléviseur et donne la possibilité d'être remboursé jusqu'à 100 %, en envoyant un SMS.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Le principe de l'ODR aléatoire est maintenant bien connu. Ici elle est présentée de façon originale puisque le jeu SMS est présenté en option.

Ceci rappelle un peu les ODR réalisées par Toshiba et Bosch. mais dans ce dernier cas, le jeu SMS précédait l'achat. Ici, il s'agit bien d'un jeu avec obligation d'achat, permis par les nouvelles dispositions réglementaires.


 
Francine combine prime et jeu
Source : http://www.francine.com/fr/s19_jeuxN11_Nov2012/s19p01_jeu.php
Cette opération est à la base une prime différée : pour l'achat de deux pâtes feuilletées, Francine vous offre un carnet de recettes pour les fêtes.
Mais en plus, la demande du carnet de recettes permet de participer automatiquement à un tirage au sort, avec à gagner 5 tablettes culinaires et 100 abonnements au magazine "à faim".
L'opération est communiquée sur des stickers produits, des porte-bulletin et directement sur internet qui est le canal de participation.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est sympathique et stratégique. Mais ce qui retient avant tout notre attention est la combinaison d'une prime, par nature payante et d'un jeu lui aussi payant puisque la participation est liée à l'achat de 2 produits et donc également payante.

Ce dispositif est rendu possible par le nouveau cadre juridique européen qui permet de proposer des jeux avec obligation d'achat, ce qui est le cas ici.
Un mécanisme facile à mettre en place, facile à comprendre et qui rend l'opération plus attractive.


 
La générosité, ça ce partage
Source : http://www.cotedor-chocolat.fr/noix-de-coco
Voici un petit jeu web à instants gagnants et réservé aux membres du club Côte d'Or.
A gagner 1000 tablettes de la nouvelle référence chocolat à la noix de coco.
Soit 500 tablettes pour les participants et 500 pour leurs amis.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est bien sûr d'une envergure limitée, réservé aux membres du club Côte d'Or. Gagner une tablette de chocolat, même d'une nouvelle variété n'a rien de très attractif. Mais ce que nous retenons ici est le principe d'une dotation partagée. On gagne aussi pour faire plaisir à un ami et aussi lui faire connaître le club. Ceci communique des valeurs de partage, de générosité qui sont aujourd'hui dans l'air du temps
Sans doute un principe à développer sur des opérations de plus grande envergure.


 
Lansay rembourse à 100 %, s'il neige à Noël
Source : http://www.neigeratilanoel.com/
Vous achetez des produits Lansay de différentes marques entre le 29 octobre et le 2 décembre 2012. Vous remplissez un "bon de remboursement" téléchargeable ou disponible dans les points de vente et l'envoyez avant la date du 2 décembre avec vos preuves d'achat.
S'il neige le 25 décembre à minuit et une minute, les participants seront rembourses de leurs achats sous la forme de "bons de réduction", dans une limite de 100 €, à valoir sur les produits Lansay. S'il ne neige pas, les participants recevront 2 bons de réduction  d'un total de 5 ou 10 €.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération est une offre de remboursement aléatoire, mécanisme rendu possible par le nouveau règlement européen. Le concept de la neige à Noël a déjà été utilisé par Chesterfield (mais à Londres) et par Smartbox en 2001. Si elle n'est donc pas totalement originale, l'opération présente a une plus grande envergure en termes ce produits porteurs et de communication.
On peut toutefois s'interroger sur la réalité et l'accessibilité du remboursement. En  effet, selon le règlement, celui-ci se ferait sous la forme de plusieurs bons de réduction à valoir sur les gammes Lansay, bons de réduction envoyés un mois après la fin de l'opération, c'est à dire fin janvier, au moment où les achats de jouets sont bien sûr sans objet. En outre, aucune précision n'est donnée sur le montant des ces bons de réduction ni leurs dates de validité.


 
Pitch joue la licence Asterix
Source : http://www.pitch-asterix.com/
A l'occasion de la sortie du dernier film, "au service de sa majesté" Pitch met en place un dispositif promotionnel très large en exploitant de façon intensive la licence Astérix
- une prime collection : 12 magnets à trouver dans les sachets
- un jeu à instants gagnants avec des dotations Asterix offertes (?) par d'autres licenciés : Parc Asterix, Dujardin, Editions Atlas, Plastoy)
- une seconde série de 8 primes à collectionner dès le 15 décembre : des fèves
- des goodies sous la forme de dessins à colorier à télécharger
Décryptage promotion de Philippe ingold

Pas de révolution dans les mécanismes utilisés mais une exploitation intensive de la licence sur les principaux mécanismes promotionnels exploitables en licence : prime et jeu. Une mention particulière pour les dotations du jeu offertes par d'autres licenciés, ce qui crée une attractivité renforcée. Un bon cas d'école.


 
La Vache qui rit fait jouer avec ses boites
Source : http://www.lavachequirit.com/vachalaureat/boite/

La marque fait de sa boîte le support d'un jeu de société. A collectionner tout d'abord huit intercalaires inséré dans la boîte et ensuite des lettres à décoller derrière les portions. Il est ensuite possible de personnaliser sa boîte de jeu en téléchargeant un kit. A ce stade, le jeu reste encore un peu obscur mais semble ludique.
En complément, il est possible de jouer à un jeu à instants gagnants avec "un alphabet de cadeaux à gagner". Enfin une version en ligne complète le dispositif.

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'originalité vient du fait d'utiliser la boîte ronde comme support de jeu, ce qui apporte ainsi une certaine interactivité avec la marque. Problème, le jeu demeure un peu obscur et n'a pas d'attractivité en tant que tel. Ce type d'action est bien sûr beaucoup plus fort en s'appuyant sur des jeux déjà connus, mais ce qui exige bien sûr l'utilisation d'une licence. A voir comment l'opération va vivre avec le temps.


 
Barilla offre 10 000 plats guzzini
Source : http://fr.barilla.com/concorso_guzzini/index.html

Barilla met ici en œuvre un jeu avec obligation d'achat très intéressant.
Première étape : acheter 4 produits Barilla dont au moins une sauce.
Participez à un "jeu de rapidité" en envoyant vos preuves d'achat. Les 10 000 premiers participants reçoivent un plat Guzzini de 25 cm d'une valeur de 19 € 50.
Dans tous les cas participez à un tirage au sort d'un  relooking cuisine de votre cuisine d'une valeur de 10 000 € (1er février 2013).
A noter le caractère très pédagogique du site, qui développe bien les différentes étapes.
 

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est fondé sur un mécanisme hybride. Le jeu de rapidité est proche du concept de prime différée cumulative avec une limitation de quantités. Or, cette limitation des quantités offertes crée un aléa, ce qui qualifie l'opération en jeu. Les quantités de 10 000 sont assez confortables et devraient permettre à une grande partie des joueurs d'avoir satisfaction. L'intérêt de ce mécanisme est de pouvoir proposer une quasi-prime plutôt attractive en fermant le budget.

En début d'année, Maggi surgelés avait suivi un principe comparable en faisant gagner 15 000 plats Pyrex.
Avec le deuxième volet de l'opération, un tirage au sort, on évite de frustrer les participants retardataires avec l'espérance d'un gain important.
Les dotations nous semblent bien choisies mais auraient sans doute méritées d'être mieux décrites et valorisées. On peut imaginer que Guzzini est un créateur italien et que le plat est un plat à pâtes... Mais rien ne nous le confirme.
Mais l'essentiel est bien là : une opération attractive qui ancre la marque dans son territoire culinaire italien. Bravo donc.


 
Harrys et le Harrys'O'Mètre
Source : http://www.harrys.fr/harrys-o-metre/signup

Le principe de cette opération est de cumuler des points en fonction d'actions sur le web. : site de la marque, facebook, application. Les actions sont des créations de compte, des inscriptions à des newsletters de la marque et de partenaires, des actions virales  et surtout la participation à un jeu sur facebook.

Chaque action rapporte de 10 à 50 points. Les internautes peuvent convertir leurs points en cadeaux, mais dans la limite d'un nombre défini de bénéficiaires.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération est juridiquement un jeu puisque le nombre limité de bénéficiaires constitue un aléa.
Elle est plutôt intéressante à étudier puisqu'elle conditionne les récompenses à toute une série d'actions sur les outils interactifs de la marque et sans lien avec des achats.
Elle souffre toutefois d'une certain complexité et aussi de dotations assez peu attractives. Un an de produits Harry's ou un pouf n'ont jamais fait rêver personne. Quant au premier niveau de dotation, 2 € en 4 bons de réduction pour tout de même 200 points et limité à 280 bénéficiaires, cela semble un peu mesquin ...


 
MSF ouvre une boutique on-line
Source : e-mailing septembre 2012 - http://boutique.msf.fr/
Médecins sans frontières ouvre une boutique on-line.
Sont proposés les habituelles cartes de vœux, mais aussi des T-shirts, des chèches, des sacs besace, voyage ou mission MSF, des mugs, des bougies, des livres et DVD.
L'opération est communiqué par e-mailing. Elle n'apparait pas sur les sites institutionnels de l'ONG.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Les objets sont plutôt sympa et, le plus souvent, en adéquation avec l'univers de MSF. Les prix sont assez élevés, ce qui n'est pas un problème en soi  en raison de l'objectif de don. Est-ce de la promotion des ventes ? MSF ne semble pas aller aussi loin puisque la boutique est présentée comme "une autre manière de témoigner votre solidarité", une simple extension du principe de ventes de cartes de vœux en quelque sorte. Mais l'opération a des effets évidents sur la relation entre la marque MSF et ses donateurs-consommateurs. Acheter et porter un objet MSF, c'est s'approprier la marque, lui donner de la proximité. La boutique contribue ainsi fortement à un processus de construction de la relation client-donateur. MSF ne va peut-être pas aussi loin dans ces objectifs.

Dommage que MSF n'aille pas un peu plus loin dans sa communication discrète.

Une suggestion enfin : pourquoi ne pas bâtir des partenariats avec les marques ou les enseignes dans des mécanismes spécifiquement promotionnels ? Les marques pourraient ainsi proposer un ou plusieurs objets MSF dans leurs propres boutiques promotionnelles. Les enseignes pourraient introduire des objets dans leurs catalogues cadeaux.


 
Spontex capitalise sur son hérisson
Source : Pub LSA -  20 septembre 2012
Spontex offre une prime on-pack originale : une peluche hérisson sur l'achat d'un lot de 9 gratte-éponge. L'offre est annoncée en télévision et relayée en PLV dans les points de vente.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Quoi de plus ennuyeux qu'un gratte-éponge ? Spontex a su lever ce frein en développant des campagnes publicitaires pérennes et humoristiques en s'appuyant sur un personnage emblématique, le hérisson. Sans doute un fondement important du succès de la marque et la démonstration de la force de la création dans la publicité. Utiliser le hérisson en promotion devenait ainsi une évidence pour donner encore plus de proximité et d'affect à la marque. L'opération de prime on-pack est donc ainsi stratégique, comme le montre le choix d'un soutien TV. Dommage toutefois que le hérisson ne puisse être obtenu que pour l'achat de 9 gratte-éponge, quantité un peu grosse, même si le produit se stocke facilement, ce qui est peut-être un autre objectif de la marque.
A noter que Cassegrain, la fameuse marque de légumes en conserves premium, développe une stratégie comparable avec son fameux lapin.


 
La Mozambique organise un jeu mondial
Source : Le Figaro - 10 juillet 2012 - http://www.winanislandparadise.com/
Pour promouvoir le tourisme, le gouvernement mozambicain organise un jeu dans 120 pays. A gagner  : une île magnifique dans l'océan indien avec sa villa pour une durée de 25 ans. Billet d'avion pour 4 personnes inclus.
La valeur du lot est estimé à 20 millions d'euros !
La campagne sera visible sur la télévision et internet. la participation se fera pas SMS. Une première sélection de 15 personnes se fera par tirage au sort.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Les dotations exceptionnelles restent un excellent moyen de susciter l'attention, l'intérêt et le désir auprès du public. Et créer du buzz en, faveur du produit ou service promotionné. On le voit par exemple avec les opérations menées sur Kitkat (un voyage dans l'espace, etc.). Le problème est de trouver un bon équilibre entre la valeur de la dotation et un budget de communication suffisant pour rendre visible le jeu. Ici, l'opération est manifestement stratégique pour le développement d'une activité clé dans ce type de pays et justifie les moyens mis en œuvre. Bravo donc pour cette prise de risque.


 
Bbox Sensation fait jouer avec l'appli MyTF1
Source : presse gratuite - 6 au 13 juillet 2012
Voici un mécanisme interactif, nouveau nous semble-t-il.
Vous allez sur TF1 le soir et attendez de voir la publicité Bbox Sensation.
Vous ouvrez votre appli MyTF1 et vous visez et checkez le spot dès son apparition
Vous participez alors directement à un tirage au sort, avec cinq ensembles numériques Samsung à gagner (TV LCD, tablette et mobile).
L'opération est annoncée en amont, notamment en presse quotidienne et gratuite.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Le principe est très intéressant. Il donne en effet une solution d'interactivité TV, problème sur lequel travaille notamment TF1 depuis de nombreuses années. Les résultats sont encore probablement faibles en raison de l'apprentissage nécessaire d'un tel mode de participation. Et de la nécessité de communiquer en amont, non seulement sur le mécanisme, mais aussi sur chaque opération. Mais ceci préfigure très probablement les modes promotionnels d'un futur pas si éloigné.


 
Domestos améliore les conditions sanitaires dans le monde
Source : LSA - 30 août 2012 - http://www.domestos.fr/la-marque-domestos/partenariat-unicef/
Du 1er septembre au 31 octobre, les achats de Domestos vont faire l'objet d'un reversement automatique de 0,10 € par flacon en faveur de l'Unicef, afin d'améliorer les conditions sanitaires dans des pays défavorisé (Sud-soudan et Vietnam).
L'opération est véhiculée sur collerette et en animation de ventes (400 journées). Elle est appuyée par un dispositif digital et marketing direct sur "Ma vie ne couleurs".
Elle est annoncée également en page 2 du dernier numéro de LSA.
L'objectif semble donc bien d'en faire aussi un événement commercial relayé par les outils des enseignes.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Ce type de produit WC a bien sûr beaucoup de difficultés pour exploiter un territoire de communication attractif ! Domestos a ici trouvé la solution pour associer à sa marque des valeurs positives, facteur de fidélisation. La cause des conditions sanitaires dans le monde est assez peu connue mais assez aisée à comprendre. Elle est de plus très spécifique avec une formidable possibilité d'appropriation par la marque.
Compte-tenu des moyens de communication mis en œuvre, il semble que Domestos fasse de cette action un axe stratégique. Bravo donc.
Une remarque toutefois : un don de 0,10 € n'est pas très parlant en termes de résultat. Bien sûr, compte tenu de la valeur du produit, il n'est guère possible de transformer le don en résultat concret, comme par exemple un vaccin (opération P&G / Unicef) ou un repas (P&G ou Danone / Restos du cœur). A défaut, il aurait été intéressant de chiffrer la valeur totale des reversements et/ou de préciser leur utilisation.


 
Ricard et l'aromatisation
Source : LSA - 30 août 2012
Dans le cadre d'un partenariat avec le fabricant de sirops Monin, Ricard mène une campagne d'animation de ventes, avec une prime coffret contenant une mignonette de sirop et un verre collecteur, prime offerte aux acheteurs d'un produit de la marque.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération s'inscrit dans un objectif stratégique de la marque, à savoir le développement de nouveaux usages du pastis en direction notamment des18-35 ans. Ceci passe par le développement des usages en cocktail, déjà engagé, il faut le rappeler, par des recettes spécifiques au CHR (perroquet, tomate, mauresque ...).

Le partenariat avec Monin n'est pas nouveau, mais il prend ici une dimension particulière avec des primes d'une attractivité certaine et d'une pertinence évidente.
Voici un bon exemple de l'utilisation stratégique de la promotion des ventes.


 
Brandt rembourse 2 fois plus le made in france
Source : http://www.mavieenbrandt.com/ - juillet 2012
A l'occasion du tour de France, Brandt a organisé une opération d'offres de remboursement pouvant aller jusqu'à 60 € sur une sélection de produits.
Et cerise sur le gâteau, un doublement de cette somme sur les produits fabriqués en France, sur la base d'une liste pouvant être consultée sur internet.
Décryptage promotion de Philippe ingold

La marque surfe bien sûr sur une idée du "fabriqué français" largement utilisée pendant la campagne électorale. C'est donc une démarche opportuniste qui semble à priori intelligente, mais peut présenter quelques dangers.
D'abord, l'argument commercial est assez réchauffé. Les lecteurs les plus anciens se souviennent sans doute du slogan gouvernemental "nos emplettes sont nos emplois". On ne peut pas dire non plus que cette approche simpliste ait été vendue avec talent par nos politiques. Bref, plutôt que d'apparaître comme responsable et citoyenne, la marque prend le risque d'apparaître comme opportuniste et aussi d'arrière-garde
Le "made in France" est-il un bon argument ? Dans certains secteurs, sans doute. C'est moins sûr dans l'électroménager, le marché étant dominé par la qualité des marques allemandes et la compétitivité des industriels des pays émergents.
Enfin, Brandt est-elle encore perçue comme une marque française ? Planter une drapeau national sur ses produits ne risque-t-il pas d'être contre-productif ? Ne risque-t-on pas de se faire poser aux shoppers des questions qu'ils ne se posaient pas ?


 
Maison du café propose des mugs personnalisés
Source : http://www.matradition-mugmania.fr/

Cette opération s'articule autour de deux mécanismes :
- une prime autopayante : un mug à personnaliser pour 1 € et l'achat de 4 paquets de 250 g (+ frais de port 3,90 €). Le nombre de primes fournies par un partenaire (photobox) est limité à 15 000.
- un tirage au sort de 11 week-end en famille chez weekendesk

- ce jeu est accessible par deux canaux : un canal payant automatique pour les acheteurs de mugs et un canal gratuit sur demande.
 

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération doit être commentée sur plusieurs plans. Elle nous semble tout d'abord attractive et pertinente, avec cette thématique de personnalisation encore assez originale. Le mug est proposé à un prix de 1€, à comparer au prix de 11,95 € sur le site de photobox. Les coûts de l'opération sont assez faibles puisqu'ils sont financés pour l'essentiel par les deux partenaires.
Sur le plan de la communication, le lien entre la commande d'un mug et la participation à un tirage au sort n'est pas clairement établie.
En termes de mécanisme, il y a une idée intéressante, à savoir lier achat et tirage au sort, lien rendu possible par le nouveau cadre légal européen. Mais la marque a préféré conserver un canal gratuit maintenant inutile, ce qui rend indirectement l'opération pas très claire .....


 
Saupiquet rembourse votre produit préféré
Source : http://www.saupiquet.com/nouveautes/promotions
Vous achetez simultanément au moins deux produits Saupiquet dans un magasin participant à l'offre et vous prenez un bulletin de participation disponible, obligatoire pour participer.
Vous goûtez les produits et choisissez votre préféré.
Vous pouvez alors vous faire rembourser celui-ci avec votre bulletin et en indiquant les motivations de votre choix.
L'opération est théâtralisée au point de vente de façon assez spectaculaire.
Assez curieusement, l'opération est présentée sur le site comme un jeu avec obligation d'achat.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Il s'agit tout d'abord d'une opération servant de prétexte à une bonne visibilité de la marque au point de vente, ce qui est de loin le premier critère d'efficacité de la promotion. C'est la raison pour laquelle, la participation n'est possible qu'en utilisant le bulletin présent dans les points de vente participants. Ceci évite notamment un nombre de remontées trop important et de nature opportuniste. L'offre de remboursement est habillée de façon assez pertinente avec cette idée de dégustation. Seulement assez pertinente parce qu'il n'est pas très évident de comparer du thon en boîte, au naturel ou en sauce (catalane, etc.), des maquereaux au vin blanc ou des "saladières". Mais, il s'agit avant tout de l'habillage intelligent d'une offre de prix différé.
Pourquoi enfin, l'opération est-elle présentée comme un jeu avec obligation d'achat ? Pour qu'il y ai jeu, il faut un aléa que nous n'observons pas ici, sauf si l'on considère que la limitation à certains points de vente et à des périodes déterminées constitue un aléa .... C'est un peu tiré par les cheveux .... et entrainerait la requalification de beaucoup d'offres de toutes natures en jeu.

Peut-être manque-t-il des éléments d'information sur le site ? Ce qui est sûr, c'est que cette mention est assez perturbante pour le shopper !


 
Procter émet des BR en prix barrés sur envie de plus
Source : http://www.enviedeplus.com/services/bons-de-reduction/
Un BR, c'est un titre avec une valeur faciale correspondant à une réduction. Cette valeur s'applique sur un PVC, variable selon les points de vente.
Avant sa visite du point de vente, le shopper ne peut donc connaître le prix net qu'il va payer.
Ici P&G indique un prix net rond correspondant à la différence entre un prix moyen relevé dans le panel distributeur Nielsen et la valeur faciale du BR.
En pratique, l'acheteur d'un bidon de lessive Ariel d'une valeur moyenne de 8,70 € peut imprimer un BR d'une valeur de 1,70 € lui permettant de payer l'article à un prix voisin de 7 €.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Avec ce principe, P&G peut annoncer des valeurs d'achat nettes et donc sans doute plus attractives pour le shopper. Mais ces valeurs ne peuvent qu'être approximatives et moyennes. C'est une pratique nouvelle sous cette forme de prix barré.

La réduction étant conditionnée à la présentation d'un bon de réduction, l'offre n'est pas soumise aux dispositions de l'arrêté de 2008 sur les annonces de réduction du prix et l'obligation de retenir un prix de référence conforme. Ici, pour justifier la réalité de l'avantage, l'annonceur retient le PVC moyen hors promotion de Nielsen : une référence neutre, établie par un tiers, qui est solide.


 
Friskies fait gagner une cagnotte
Source : https://www.purina-friskies.fr/friskies/affaires/plusdegout2012/index.aspx

Pour jouer, vous devez saisir sur le site deux codes barre de produits différents de la gamme Friskies adultes et répondre à une question dont la réponse se trouve sur le pack.

A gagner par tirage au sort une cagnotte dont le montant est fonction du nombre de participants et limitée à 20 000 €, soit à partir de 10 000 participants.

Le jeu est ouvert du 1er mai au 15 juillet.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Plus de 6 semaines après le début de l'opération, le site n'enregistre que 686 participations. On peut en espérer 1000 à la fin de l'opération, avec une dotation de  3000 €. Ce n'est donc pas un succès.
Pourtant le mécanisme, avec une cagnotte variable, avait l'air sympa. Mais sans doute était-il un peu compliqué, avec une espérance de gain faible et limitée à un seul lot.
A noter que le mécanisme présente une certaine ambiguïté. En effet, sur les modalités, en bas de la page d'accueil, le jeu est "gratuit avec obligation d'achat" et il est bien demandé l'achat de deux produits pour participer. Hors, sur le règlement, il est simplement demandé de copier deux codes barres de produits différents, ce qui n'implique pas un  achat.....
La nouvelle réglementation européenne n'est pas encore bien assimilée !


 
Pastis 51, le nouveau verre piscine pour consommer autrement
Source : http://www.pastis51.fr/51piscine/flash/#/boutique
Pastis51 communique de façon intensive sur un nouveau verre ballon "piscine" "démesurément large, pour accueillir un maximum de glaçons pour un goût plus frais et plus léger".
Cerise sur le gâteau, il est designé par Tabas, graphiste et illustrateur de Marseille.
Il est proposé en prime autopayante (2 verres pour 5,30 € et une preuve d'achat). Tout comme d'ailleurs les verres traditionnels (6 pour 8,30 €)
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette offre autopayante n'est probablement qu'un des éléments du plan d'action développé par Pastis 51 pour construire une nouvelle stratégie. On peut imaginer de nombreuses actions en CHR et out-store, des animations magasins, etc. Pernod a du probablement faire un constat selon lequel la pénétration du pastis reste assez limitée, avec une image d'apéritif fort et masculin. L'idée serait de développer la pénétration sur des cibles moins masculines et méditerranéennes et proposer de nouvelles occasions de consommation en suggérant un usage plus dilué et plus glacé. L'objectif est ambitieux compte-tenu de la pesanteur des habitudes de consommation des spiritueux en France. Mais la démarche passant par la promotion d'un contenant original est incontestablement pertinente.


 
Mirblack en 3 pour 2
Source : prospectus Auchan - 6 au 12 juin 2012
Opération à priori classique : un trois pour deux sur une marque de lessive, présenté dans un emballage carton en deux couleurs. Mais la marque de lessive concernée n'est pas n'importe laquelle ... Il s'agit d'une marque de niche, MirBlack, elle-même dérivée d'une marque spécialisée, Mir couleurs.
Attiré par une belle affaire, le shopper se trouve face à un stock d'une lessive lui permettant de faire 75 lavages de textiles noirs ! soit un an 1/2 sur l'hypothèse déjà élevée d'un lavage hebdomadaire.
Décryptage promotion
de Philippe ingold

Le lot reste une technique promotionnelle intéressante sur des produits à fréquence d'achat élevée et à consommation élastique. Sinon, il ne fait que générer un stockage inutile et contre-productif chez le shopper et aussi le distributeur.
Certes, l'exemple est ici caricatural, mais beaucoup de lots promotionnels ne sont encore créés que par habitude ou pour répondre à des demandes commerciales, sans intérêt stratégique. A méditer.


 
Colgate fait partager votre sourire
Source : prospectus Carrefour - 20 au 26 juin 2011
Colgate veut offrir des vacances à des enfants défavorisés en s'appuyant sur le Secours Populaire. Il suffit d'acheter des produits d'hygiène dentaire.
L'opération est déclinée dans plusieurs enseignes (ici chez Carrefour), avec une accroche sympathique "partagez votre sourire"
Décryptage promotion de Philippe ingold

Très bien. Mais quels sont les engagements précis de la marque ? Quelle somme est reversée pour chaque achat ? La marque s'engage-t-elle à une participation minimale ? Les shoppers ont plutôt de la sympathie pour ce genre d'action mais restent méfiants vis à vis des promesses non tenues. Les opérations menées par exemple par P&G proposent un résultat très concret et gratifiant pour le shopper : par exemple une vaccination avec l'Unicef ou un repas aux Restos du cœur. Sans cette réassurance, la marque peut être soupçonnée de "charity washing" et communiquer ainsi de façon contreproductive.
A noter que cette action est en fait la déclinaison d'une animation sur le site facebook de la marque, avec un principe de publication de sourires on-line. L'objectif est de récolter un million de sourires pour offrir 1000 jours de vacances aux enfants du Secours populaire. http://www.facebook.com/colgatefrance

Plutôt sympa mais avec une petit bémol : partager une photo permet en effet de comptabiliser 50 sourires ! De toute façon, Il aurait été intéressant de signaler cette action facebook sur les annonces prospectus.


 
Danone fête les 20 ans de Disneyland
Source : http://www.disneyland20.danone.com/
A l'occasion du 20ème anniversaire de Disneyland Paris, les marques Danone offrent un "feu d'artifice de cadeaux", a savoir des séjours pour 4, des billets, des passeports annuels.
L'offre est communiquée sur le web à partir du programme danonetvous.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération semble, dans un premier temps, plutôt attractive et pertinente. L'anniversaire de Disneyland est un événement qui intéresse à priori la clientèle familiale de Danone. J'ai donc décidé de participer.

Première surprise, le site ne reconnait pas mon adresse mail, alors que je reçois au moins deux fois par semaine des messages de danonetvous .... Qu'à cela ne tienne, je remplis un long questionnaire de qualification. Maintenant, place au jeu ! Je clique sur "je joue" et là surprise, on me demande un code présent en magasin dans une des enseignes partenaires. Je me suis donc inscrit pour rien.
J'essaye d'en savoir un peu plus. Et là aucune information sur les dates de participation, sur le nombre de lots et sur le mode de participation. Cherchons donc le règlement. Et bien il n'y a aucun règlement, à télécharger . Je trouve bien un lien pour télécharger un livre d'activités Disneyland, mais quel rapport avec le jeu ?..... Pas de commentaires !


 
Spontex fête ses 80 ans avec des boîtes collector
Source : http://www.80ans-spontex.fr/
Pour fêter ses 80 ans, Spontex réédite de vieilles publicités sur des boîtes collector.
Une première boîte est offerte en prime directe pour l'achat de deux paquets de 2 éponges tradition n°4. Une deuxième boîte est offerte en prime autopayante différée : 1 euro et l'achat de deux articles.
Décryptage promotion de Philippe ingold

La boîte est très sympa et suscite sûrement des achats en magasin (mon épouse par exemple ....). Elle facilite aussi des mises en avant, ce qui génère de la visibilité, critère absolu d'efficacité en grande distribution. L'articulation entre prime directe sur un article basique et historique et la prime différée autopayante sur la gamme est plutôt astucieuse.
La boîte collector est-elle une prime bien adaptée à la marque ? Certes, il s'agit d'un must pour fêter les anniversaires. La boîte crée de la présence de la marque au foyer et contribue à entretenir la relation client, ce qui n'est pas évident sur des produits d'entretien.
Maintenant deux questions :
A quoi peut servir une boîte métallique Spontex ? La marque précise bien sur le pack qu'une éponge humide ne doit pas être stockée dans un espace fermé .... Mais la boîte peut être utilisée pour stocker des éponges neuves, ce qui ne présente pas, convenons-en un grand intérêt. Mais elle "convient au contact alimentaire. Idéale pour ranger biscuits, morceaux de sucre ...." curieux, guère pratique pour s'y retrouver !
Deuxième question, qui peut être généralisée à beaucoup d'autres marques : l'utilisation de la "brand culture" est-elle, pertinente pour une marque, certes patrimoniale, mais ayant fait des efforts considérables et réussis pour moderniser son image ? (produits, communication).


 
Dim offre le cahier corps de rêve
Source : communique de presse - agence Fantastic - 10 avril 2012
A l'occasion du lancement de la gamme Diams Minceur, la marque édite en partenariat avec Hachette un cahier spécial Corps de rêve des paresseuses "28 jours pour être canon".
Ce cahier va être utilisé en prime directe ou différée. Le cahier est offert pour 40 € d'achat Dim, dont un produit Diams Minceur.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Voici une opération qui a du sens ! Créer du Brand Content et l'exploiter de façon promotionnelle ! Avec ce cahier Dim propose à la fois une prime impactante sur la marque Dim, fait connaître et accompagne le lancement de cette nouvelle gamme technique et crée de la relation et de l'expérience client ! Que demander de plus à la promotion  ?


 
Avec Kia, vous êtes satisfait ou remboursé
Source : http://www.kia.fr/Campaigns-and-Redirects/satisfait-ou-rembourse/
L'offre est simple, vous essayer une voiture Kia pendant un mois ou 1000 km. Si vous n'êtes pas satisfait, vous pouvez vous faire rembourser dans la concession sans justification. Restent à la charge du client les frais d'immatriculation, de mise en route, de réparations éventuelles et d'interruption de crédit le cas échéant.
L'offre a démarrée le 1er mars et n'a pas de limite à ce jour.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'offre est bien sûr spectaculaire et aussi risquée pour le constructeur. Toute automobile remboursée subira en effet une forte dépréciation. Bien sûr, Kia ne pourra éviter des essais bidons remplaçant avantageusement une location prolongée, même si la marque a eu la prudence de fixer un maximum de 1 000 km. Cela étant, l'achat d'une voiture implique une avance de trésorerie importante, ce qui devrait limiter les dérives. Reste le risque d'une vraie insatisfaction. Réelle mais limitée sur des modèles ayant un bon rapport qualité/prix.
Sur le fond, la marque développe-t-elle avec cette opération son image de qualité et de fiabilité ? Probablement, compte-tenu de sa position de challenger. L'action complète ainsi la garantie de 7 ans déjà proposée.
Peut-être aurait-il été prudent de limiter l'offre dans la durée ou les quantités ?

A noter que la marque Opel avait proposée cette offre il ya quelques années (avec nous semble-t-il une durée limitée). Nous n'avons pas eu connaissance des résultats.


 
San-Marco joue l'art avec des initiés
Source : http://www.sanmarcocafes.fr/jeux-promotions/jeu-tasse-laura-de-santillana.html

La fameuse marque de café italien organise un nouveau jeu sur le thème de l'art en capitalisant sur son origine vénitienne, le "jeu des initiés" La mécanique est une combinaison d'instant gagnant et de tirage au sort, en fin d'opération.
Pour gagner, il faut saisir un code unique présent sur un leaflet inséré dans le pack de café. Le jeu ne propose pas de canal gratuit.
La dotation est constituée par 20 tasses "collector" San Marco signées par une artiste majeure de Murano, Laura Santillana
Ce jeu prolonge naturellement un partenariat avec l’exposition « Verre à Venise » du Musée des Arts Décoratifs à laquelle la marque s’est associée en 2011

Décryptage promotion de Philippe ingold

Bien sûr, ce jeu ne se caractérise pas par la richesse de sa dotation, même si les tasses signées sont très belles. Il est intéressant parce qu'il s'’inscrit dans la continuité de la démarche engagée par le café San Marco depuis de nombreuses années. Une démarche qui prend appui sur un univers très bien cerné et exclusif : l’art et s'inscrit dans la durée avec des actions comme la Galerie San Marco (boutique en ligne sur www.sanmarco.fr), le Carré des Créateurs, Ego (la e-newsletter envoyée à prés de 50 000 membres).

Le jeu joue à fond la carte sélective en s’adressant à des amateurs éclairés : accès réservé aux seuls acheteurs de la marque, dotation rare et précieuse, voire segmentante (tasse éditée en série limitée de 121 ex), renvoi vers le site internet de la marque.
San Marco est un cas d'utilisation assez exceptionnel d'utilisation de la promotion pour construire un territoire de marque exclusif, valorisant et pérenne !


 
Maggi propose un jeu cumulatif avec obligation d'achat
Source : http://www.croquonslavie.fr/corner-marque/maggi-surgeles/Pages/HomeMaggi

Le mécanisme est simple : vous achetez deux plats cuisinés surgelés Maggi, vous envoyez par courrier vos preuves d'achat et vous pouvez recevoir un plat pyrex (30X20 cm). Ce sont les 15 000 premières réponses qui sont récompensées. Il s'agit bien d'un jeu avec obligation d'achat, comme il est précisé de façon claire dans le règlement.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Voici une très belle illustration de l'application du nouveau droit de la promotion des ventes, déjà bien exploité sous la forme d’ODR aléatoires par les campagnes Carrefour, Saturn ou Renault en 2010, mais encore peu dans l'univers PGC. Le fait qu'une entreprise comme Nestlé décide d'utiliser ces nouvelles possibilités juridiques est un signal fort qui devrait encourager les attentistes à changer de comportement.
Revenons maintenant à l'action. Elle est très attractive en raison de la nature et de la marque de la dotation très bien adaptée au produit et toujours appréciées des consommatrices. Mais aussi des quantités en jeu : 15 000 plats !, curieusement non annoncées sur le visuel.
L'opération est présentée de façon ambigüe compte tenu des 2 achats à réaliser. Elle peut-être perçue  comme une prime différée (avec une valeur de 13 € 55 dépassant largement la limite de 7 %, comme le permet la nouvelle réglementation). Mais la mention "à gagner" implique en revanche une notion de jeu.

Seuls les 15 000 premiers auront leur plat ( limite quantitative plutôt confortable).  Appelée « early birds » ou « course de vitesse », ce type d’opération est  bien en réalité une loterie (en raison de l’aléa) avec obligation d’achat (ce que précise bien le règlement de l’opération), sans canal gratuit de participation.
Nous avons un soupçon... Les juristes maison ont donc sans doute prescrit de présenter cette opération comme un jeu et non comme une prime avec limitation des quantités. Sur le fond cela ne change rien, mais sur la forme et l'impact oui. Une offre "2 achats Maggi, un plat Pyrex offert, dans la limite de 15 000 plats" aurait sans doute été plus attractive. Ici, l'opération apparait malheureusement comme un simple jeu classique sur lequel les dotations habituelles sont plutôt de 1000 unités.
Notons que ce n'est pas parce que l'opération doit être juridiquement interprétée comme un jeu, qu'il faut utiliser des terminologies liées (à gagner). Ainsi les ODR aléatoires (Carrefour, Saturn, Renault) n'étaient pas présentées comme des jeux.
Une idée donc à creuser : des primes différées beaucoup plus attractives que dans le passé dépassant le concept de menu objet et donc la limité des fameux 7 %. Le risque étant soit assumé, soit assuré, ou encore, comme ici, limité en quantité par un jeu gratuit.


DECRYPTAGE JURIDIQUE D'ETIENNE PETIT

L’opération, dans son mécanisme, est parfaitement autorisée : pour avoir une chance de gagner l’un des 15 000 plats, il faut non seulement acheter simultanément les deux produits promus mais en plus faire partie des premiers acheteurs à avoir adresser leur demande par courrier. Une opération promotionnelle entre la prime (c’est l’achat des produits qui donne le droit de participer) et la loterie promotionnelle (c’est le hasard - puisque l’espérance de gagner est liée à la célérité des autres acheteurs, des délais postaux, du moment de l’achat, etc. - qui désignera les 15 000 gagnants).

On sait que la participation à une loterie promotionnelle peut être réservée aux seuls clients (CJUE, 14 janv. 2010). Donc, plus de canal gratuit ou de remboursement des frais de participation (curieusement, ils restent remboursés ici). La seule contrainte : la pratique doit rester loyale, c’est-à-dire ne pas être trompeuse ou agressive.

Et c’est sur ce point que la campagne Maggi est plus fragile. En effet, à trop vouloir rester à la frontière entre la prime et la loterie, le message devient ambiguë : « 2 achats Maggi = 1 plat à gagner », cela peut être compris comme la promesse d’un avantage en plus, dans l’esprit prime. Pourtant, la réalité est autre : ce double achat va me permettre de participer à une course de vitesse qui, peut-être, me permettra de gagner l’un des 15 000 plats. Et cette limite importante, qui tient aux dotations offertes, ne fait pas partie des informations de premier rang figurant sur les supports de l’offre (site + emballages). Or l’on sait que fournir une information importante de manière ambiguë ou à contre temps équivaut, pour la Cour de justice, à ne rien donner du tout. Le risque est sans doute limité par le nombre important des dotations.

Autre difficulté : que ce passera-t-il une fois les 15 000 plats gagnés alors que les produits porteurs de l’offre seront toujours commercialisés ? On va faire croire à des acheteurs qu’ils peuvent encore gagner un plat qu’ils ne peuvent plus gagner. Comme un goût de gain illusoire…

Bref, si le nouveau droit de la promotion permet d’innover, il impose, en contrepartie, une vigilance renforcée qui passe la maîtrise des critères de cette nouvelle approche.


 
Guigoz crée un collecteur de Lapinous
Source : https://www.guigoz.fr/mon-espace/mon-collecteur-de-lapinous/collecteur-point-lapinous
Dans chaque boîte Guigoz (2ème âge ou croissance), vous trouvez un code unique que vous saisissez sur le site guigoz.fr. Avec le cumul d'un certain nombre de points vous pouvez choisi un cadeau, souvent offert par une partenaire du même univers (Mixa Bébé, Tigex, Fisher Price, etc.) une peluche, des loisirs ou des soins offerts ou encore un bon de réduction.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Qu'est-ce qu'un Lapinou ? à priori c'est un code unique puisque l'opération est appelée "collecteur de Lapinous". Et le mode fonctionnement consiste bien à cumuler des codes. Une fois ce petit problème de compréhension réglé, il est probable que les mamans apprécient cette terminologie pleine d'affect, en cohérence avec l'univers du produit.
L'utilisation de codes uniques, alphanumériques, comme preuve d'achat semble se développer sur les boutiques ou les ODR. L'avantage est bien sûr de virtualiser la preuve d'achat et donc permettre une participation on-line, plus rapide, plus fiable et plus aisée en évitant notamment la corvée de l'envoi par courrier. En contrepartie, les consommateurs doivent toutefois saisir des codes, ce qui peut paraître laborieux, même pour des "digital natives".
La liste des cadeaux est assez attractive et variée. Hélas, il n'est pas précisé le nombre de points exigé ou encore l'existence d'une participation. Sans doute ces éléments d'information sont-ils donnés après l'inscription ? Et on ne peut donc savoir s'il s'agit d'une boutique stricto-sensu (avec contribution du bénéficiaire) ou un catalogue de primes différées (sans contribution)


 
Fitness rembourse 2 paquets
Source : http://www.croquonslavie.fr/produits-et-marques-nestle/Promotions/
Achetez 2 paquet de céréales Fitness pour les déguster. Vous avez 14 jours pour vous faire rembourser si vous n'êtres pas satisfait. Un remboursement de la somme exacte payée et sous la forme d'un "bon d'achat" à valoir sur les autres céréales de la gamme Fitness.
Décryptage promotion de Philippe ingold

La mécanique promotionnelle est comparable à celle utilisée régulièrement par Activia ou Actimel, à savoir un essai prolongé pour constater les bienfaits de la consommation du produit sur une "cure" de 15 jours. Sauf qu'ici, Fitness parle simplement de dégustation et pas d'effets de bien-être sur la durée. Pourquoi alors l'achat de deux paquets et pas d'un seul ? Surtout, en cas d'insatisfaction, quel est le sens d'une remboursement sous la forme d'un bon d'achat à valoir sur les produits de la même gamme ? Si vous n'êtes pas satisfait, vous n'avez pas envie de réacheter des produits de la même gamme ? Non ? Bien sûr, on sait que les offres "satisfait ou remboursé" sont souvent détournées. Mais cela ne justifie pas une promesse déceptive.


 
Savane fait découvrir les animaux d'Afrique
Source : http://www.brossard.fr/#/actualites-nouveautes
Savane de Brossard propose une collection de 19 ani'magnets in-pack représentant des animaux d'Afrique positionnés sur les pays africains et permettant de reconstituer la carte de l'Afrique.
Brossard investit fortement sur cette action avec des spots TV spécifiques.
La date de fin d'opération n'est pas indiquée, au moins sur le site.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Le Savane de Brossard est une référence de basse de la catégorie des gâteaux industriels. Créé en 1962, il reprend les couleurs de la savane, d'où son nom .... La relation entre la Savane et le gâteau marbré, bien qu'un peu artificielle, a permis de construire une véritable culture de marque qui s'approprie l'univers de l'Afrique, des animaux sauvages, du Safari (actuellement aussi une jeu avec 3 safaris au Kenya à gagner). Cette action est donc particulièrement légitime, pertinente et attractive. Elle est aussi stratégiquement juste en termes marketing puisqu'elle devrait avoir pour effet d'augmenter le taux de nourriture de la marque dans un univers très encombré. Un bémol : pratiquement pas d'informations sur internet, sauf le visuel repris ci-dessus. On aurait pu imaginer une meilleure scénarisation, des fiches animaux, des vidéos, un club d'échanges, un site facebook, etc.. Bref en faire un vrai phénomène communautaire. Dommage !


 
Kraft propose des délices days .... paresseux
Source : http://www.lesdelicesdays.fr/#/home
Les "Délices Days" est avant tout une grosse opération de mise en avant des gammes Kraft en points de vente (20 marques). Elle concerne toutes les enseignes, du 2 janvier au 26 février.
Pour fédérer ces mises en avant de ventes par lots, est organisé un un jeu à instant gagnant avec un cadeau à gagner chaque heure doté de la façon suivante : 56 Tassimo T20 (valeur 99 €) et 1270 feuillets de bons de réduction (valeur 50 €) et 9 chèques voyage de 3 000 €. La participation est conditionnée par la saisie d'un code barre présent sur les lots. La saisie se fait sur le site ou l'application des Délices Days.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération avait déjà été montée en 2011 sur la même période, mais avec une dotation plus conséquente : 15 cadeaux de 10 000 € au lieu de 9 chèques de 3 000 € cette fois-ci. Des arbitrages budgétaires ont du passer par là ... Peut-être aussi qu'une dotation aussi importante ne se justifiait pas vraiment sur une opération de soutien de mises en avant, et sans à notre connaissance de soutien média.
Si l'objectif de ce jeu n'est qu'un prétexte à l'installation de mises en avant, faut-il pour autant négliger le travail à réaliser sur le thème et les dotations ? Le thème des "délices days", évoque la gourmandise, le plaisir. Rien n'a été fait pour transposer ce thème dans les dotations choisies. Et là, on ne peut pas dire que l'imagination est au pouvoir : des chèques, des machine Tassimo et des feuillets de bons de réduction.... Certes les jeux ne sont pas des leviers d'achat très forts, mais ils contribuent à entretenir une relation entre marques et consommateurs. Dans le même univers par exemple, Kit-Kat crée l'événement depuis plusieurs années avec le "break ultime".

Petite observation sur le plan de la communication. Un feuillet de BR peut-il être considéré comme un cadeau ? Sinon en termes juridiques (cela peut se discuter), mais dans l'esprit du consommateur ? On peut en douter. Le consommateur a l'habitude de recevoir des BR en lots de consolation (ce qui est d'ailleurs le cas ici) mais pas en dotation principale. En outre donner une valeur de 50 € pour un feuillet qui ne représente que des économies potentielles nous semble un peu audacieux.
Enfin, une dernière remarque : développer une application spécifique à cette opération est-il bien utile ?
Ceci ne participe t-il pas à un effet de mode technologique ? Nous ne sommes pas loin de penser que les mobinautes commencent à être sérieusement saturés d'applications peu utiles ou d'utilisations occasionnelles.


 
Disneyland offre un passeport annuel gratuit
Source : mailing - décembre 20111
En présentant cette invitation au guichet du Parc Disneyland, vous obtenez un passeport nominatif annuel gratuit pour un membre de votre famille.
Avec toutefois une restriction de taille : l'exclusion de 115 jours dans l'année, probablement ceux de forte fréquentation.
L'offre est valable du 8 novembre 2011 au 24 février 2012 (sauf le 26 novembre et du 25 décembre au 1er janvier).
Sur le document en notre possession, nous n'avons pas noté de conditions d'achat par une autre personne de la famille (pratique fréquente dans les parcs : un billet adulte acheté, un billet enfant offert").
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'offre est globalement attractive, au moins pour les amateurs compulsifs de ce genre de loisirs. Elle incite fortement à une première visite dans une période creuse, sachant que celle-ci semble bien permettre l'utilisation du passeport sous la forme d'un titre provisoire (ceci n'est pas toutefois d'un clarté absolue). Pour Disneyland, il s'agit d'une opération de yield management qui s'avère probablement rentable, puisque la gratuité accordée à un membre de la famille est le plus souvent accompagnée d'un ou plusieurs entrées payantes.
On peut discuter d'un point important : c'est l'exclusion de 115 jours, ce qui est beaucoup sur une année.
Pas tellement sur le principe qui est acceptable, que sur la communication minimaliste sur cette condition : renvoi en petit caractère et non précision des dates concernées.


 
Mir-Laine et les petits bonnets verts
Source : observation magsin - site web  http://ems8.net/
Mir-Laine reverse 0,30 € au Secours populaire pour tout achat d'un flacon de lessive muni coiffé d'un bonnet vert. Les sommes reversées doivent aider l'association à mener son action des "Pères Noël verts".
Le bonnet vert peut servir de décoration à sapins.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Les actions de reversement à une organisation caritative sont maintenant assez courantes. Elles ont notamment pour objectif de fidéliser les consommateurs qui partagent les mêmes valeurs. Les marques qui utilisent ce mécanisme doivent résoudre deux problèmes. Celui de la visibilité et celui de la crédibilité de l'engagement de la marque. Certaines opérations d'envergure menées par des groupes comme Procter & Gamble ou Danone (Restos du cœur, vaccination Unicef) font l'objet d'un gros soutien en prospectus. Mais sur des opérations plus limités, comme celles-ci, la marque doit trouver un élément "signal" qui provoque la prise en main et la compréhension de l'offre. L'originalité du bonnet vert génère bien une surprise et une interrogation. Deuxième problème à résoudre, celui de la valeur de l'engagement de la marque. Les consommateurs sont souvent sceptiques vis à vis de telles actions menées par des multinationales ! Si la réalité du don n'est pas mis en doute, les motivations de la marque n'apparaissent pas toujours sincères et désintéressées. En offrant cet objet symbolique et porteur d'affect, la marque résout le problème de façon élégante.
Reste que nous trouvons la scénarisation de l'opération un peu timide. Elle pourrait faire l'objet de nombreuses déclinaisons en magasin et aussi être supportées par l'ensemble du portefeuille de marque d'Henkel. Il est vrai que l'on perdrait alors la cohérence entre la générosité de l'action et l'image de douceur de cette marque.


 
Heinz lance un ketchup primeur
Source :  http://www.heinzketchupprimeur.fr/
La fameuse marque de Ketchup Heinz lance une produit éphémère sur le mode du beaujolais nouveau, un ketchup primeur, non pasteurisé, préparé avec les premières récoltes de tomates fraiches cultivées au Portugal. Millésimé, il porte même un numéro de série unique.
Il ne se distingue guère dans sa présentation du produit standard, hors un petit bandeau 'ketchup primeur, sur le col du flacon. Le lancement est accompagné d'un petit jeu à code unique véhiculé sur facebook et avec des prix à gagner au Portugal.
Décryptage promotion de Philippe ingold

A première vue, on ne peut qu'être interloqué par cette innovation. Comment une des marques symboles de l'alimentation américaine industrielle peut-elle s'engager sur la voie de la naturalité ? Comment peut-elle y être légitime ? D'autant que la marque n'avance pas cachée ou discrète ... On a vraiment du mal à croire à son "goût exquis". Pourquoi aussi s'appuyer sur des origines portugaises. Le Portugal n'est pas en effet spécialement connu pour ses tomates .....
La marque tente-t-elle un coût d'essai pour sortir du carcan de sa formule d'origine ? Avec l'objectif futur d'installer durablement une nouvelle variété plus européenne à côté du produit de base ... Peut-être ne s'agit-il que d'un coup marketing visant à donner de l'actualité à une marque et à lui donner prétexte à opérations promotionnelles. Nous avons ainsi repéré un lot de 2 ketchup classiques + 1 ketchup primeur gratuit, qui semble plutôt attractif.


 
Les nouvelles théières éléphant
Source : http://www.elephant.fr/theieres

Créée en 1981, la théière Eléphant revient ! Même forme qui a fait son immense succès mais avec des look jungle qui décoiffent : girafe, zèbre, panthère, panda.
Les théières sont proposées en primes autopayantes : 8 € (équivalent des frais de port) + 4 preuves d'achat ou 25 € sans preuves d'achat. Pour commander, il suffit de télécharger un bon de commande sur le site web dédié, choisir son modèle et envoyer règlement et preuves d'achat au centre de gestion.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Bien sûr un look jungle n'est pas très adapté à un éléphant, généralement plutôt gris voire rose (je plaisante). En outre le nom de marque doit plutôt faire référence aux éléphants d'Asie et non d'Afrique.  Un peu gênant aussi, Eléphant n'est plus une marque de thé, comme aux origines, mais seulement d'infusions. Mais on utilise bien des théières pour les infusions, alors ...
Mais de toute façon l'idée est fun et l'effet superbe. Ne boudons donc pas notre plaisir. De mon côté, je vais me précipiter pour acheter 16 boîtes et commander la collection des 4 théières, toutes aussi belles les unes que les autres et d'un prix raisonnable.


 
Cointreau et sa trilogie
Source : LSA - hors série boissons septembre 2011
Pour la fin d'année, moment stratégique s'il en est, Cointreau annonce une opération qualifiée d'attractive, baptisée trilogie :
- une bouteille édition limitée, signée Dita von Teese
- un bon de réduction de 1 €
- une collection de 3 mini-shakers
- un jeu avec des places à gagner pour un défilé de mode à Paris New-York ou Milan.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Chaque volet de l'opération a sa justification en tant que tel. Mais leur juxtaposition n'entraîne que confusion et manque de clarté. Même si la fin d'année est un rendez-vous à ne pas manquer, l'accumulation d'offres répondant à des objectifs différents ne peut être que contre-productive.


 
Rana : attention à la communication prospectus tronquée
Source : prospectus Géant - 28 septembre au 8 octobre 2011
Très belle offre ! : un paquet de pâtes fraîches à 1 €. Et annoncée avec un fort impact sur ce prospectus de l'enseigne Géant Casino. Celle-ci n' pas résisté à l'idée d'en faire profiter ses clients. Petit détail : le prix est aussi affiché à 3,20 €, mais de façon beaucoup plus discrète. Qui faut-il croire ? en principe, c'est le prix le plus intéressant pour le consommateur qui devrait être retenu. Avec alors un risque évident de revente à perte ....
Mais tout ceci vient d'une mauvaise communication. Selon toute probabilité, l'offre Rana est une ODR "avec participation", c''est à dire une offre de remboursement de la différence entre le PVC de 3,20 € et 1 €.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Une promotion consommateurs doit être communiquée de façon claire sur les éléments de communication de l'enseigne. Ici la photo du pack ne permet pas de comprendre le mécanisme d'une offre, déjà ambigüe par nature. Attention.


 
Toshiba rembourse ses produits
Source : http://www.toshiba.fr/promo/
Achetez un produit Toshiba et pronostiquez le bon score du match Nouvelle Zélande / France du 24 septembre. Si vous trouvez le bon score, votre achat sera remboursé à 100 %
Décryptage promotion de Philippe ingold

Ceci rappelle bien sûr les actions menées par Saturn et Carrefour à l'occasion de la coupe du Monde de football 2010, avec il est vrai une médiatisation beaucoup plus limitée.
Il s'agit donc ici aussi d'une ODR aléatoire qui doit donc s'interpréter comme un jeu et qui peut être lié à une obligation d'achat, depuis l'application de la nouvelle législation européenne.

A priori, cela semble malin, sauf qu'un score de rugby, souvent "fleuve" est à priori difficile à pronostiquer. Beaucoup plus qu'un score de football ou qu'un pronostic de victoire finale.
Si pronostiquer le résultat semble trop incertain pour le joueur, l'offre ne modifiera pas son comportement d'achat, ce qui est pourtant  l'objectif visé par toute promotion ....


 
Ma vie en couleurs lie  BR et jeu
Source : http://www.mavieencouleurs.fr/bons-de-reduction/operation
Le nouveau site associant les produits Unilever (Pour tout vous dire) et Kraft (La boîte idées de LU) utilise un nouveau mécanisme combinant BR et jeux.
En allant sur le site, l'internaute est invité à sélectionner des coupons qui l'intéressent et à les imprimer. C'est l'impression qui va déclencher une participation par "instants gagnants". L'internaute est alors invité à utiliser le BR gagnant ou à l'envoyer au centre de gestion. 3001 lots sont mis en jeu, dont un coffret de 3000 € de chèques Pierre et Vacances.
Décryptage promotion de Philippe ingold
Nous avons déjà rencontré la combinaison BR et tirage au sort (Danone, Henkel, etc.). Dans ce dernier cas, les BR utilisés font l'objet d'un tirage au sort et le résultat n'est donc pas immédiat. Le système Ma vie en couleurs est donc plus interactif et attractif. A noter que le programme se place toujours dans l'ancien cadre juridique des jeux, sans obligation d'achat du produit.

 

 
LU fait revivre ses grands moments
Source : http://www.petitlu-magnet-collector.com/

LU édite une collection de 11 magnets retraçant sa saga de marque depuis sa naissance en 1886.
Les magnets sont disponibles en prime directe dans les "Petit-Beurre dans la poche" et en prime autopayante sur les Petit Lu (2 magnets pour 3 points + 1 €, 5 magnets pour 6 points + 1,50 € et enfin la collection complète pour 12 pts + 2 €).

S'y ajoute un jeu de révélation dans les "dans la poche", avec 10 chèques de 1000 € à gagner.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération nous laisse un peu sur notre faim. Quelle belle idée de départ d'exploiter l'histoire de cette marque patrimoniale ! Primes attractives pour le consommateur et surtout enrichissement du contenu de marque (brand content), L'opération construit la fidélité, bien sûr en termes d'incitation à augmenter le QA mais surtout en termes de mémorisation et d'affect.
Il y avait là une base solide pour une opération de communication puissante et ayant du sens. Malheureusement, la marque établit une complexité regrettable en proposant deux modes d'attribution, la prime directe dans la variété "dans la poche" et l'autopayante pour les formats classiques, mode bien sûr beaucoup moins puissant et impliquant. On peut imaginer que l'insertion de magnets dans les paquets classiques était impossible techniquement ou trop coûteuse ... Dommage.


 
Brossard fait gagner une maison
Source : http://www.brossard.fr/#/actualites-promotions/2

Brossard organise un "Loto Gourmand". Pour jouer, il suffit de cocher 9 cases sur les trente possibles. Avec la bonne combinaison, on peut gagner une maison d'une valeur de 200 000 €.

L'opération est véhiculée sur des lots de 2 paquets de Brownie et Savane (cartonnettes ou stickers).
Le jeu ne propose pas de canal gratuit et les frais de participation ne sont pas remboursables.
Les participations sont limités à 5 par foyer.

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération mérite d'être évoquée pour deux raisons. D'abord le caractère assez spectaculaire de la dotation principale. Il est certes probable que la combinaison gagnante, malgré les apparences, soit assez difficile à obtenir (nous ne risquerons pas à faire un calcul de probabilité, nos cours étant trop éloignés).
Ensuite l'opération exploite bien les possibilités offertes par le nouveau cadre juridique et lie bien la participation à une obligation d'achat. Ce qui permet d'inciter à faire des achats multiples ("plus on achète, plus on joue, plus on a de chance de gagner)


 
La vache qui rit, 100 % remboursés le 17 septembre
Source : http://www.lavachequirit.com/remboursement.html
Le 17 septembre, vos produits Vache qui rit sont 100 % remboursés. Offre limitée à un  remboursement par foyer et par gamme (Boites Rondes Natures, Boîte Ronde Saveur, Boite Ronde Allégée, Barquettes, Tranches, Coupelles, Pot, Box).
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cela fait tout de même 7 produits remboursables ! Quel est l'objectif stratégique sur des produits pas particulièrement nouveaux ?

Et pourquoi le 17 septembre ? La réponse est sans doute dans l'impact de la communication média et point de vente à cette date .....


 
M&M's offre un sac isotherme
Source : prospectus Carrefour - 24 au 30 août 2011
M&m's propose une offre un sac isotherme avec un kilo de dragées.
Le prix de base est élevé : 14,95€, même si ce format va être essentiellement proposé en promotion : ici avec 25 % de réduction immédiate + 25 % de remise fidélité
Décryptage promotion de Philippe ingold

Dans les équipements de la rentrée, il est bien sûr indispensable d'avoir sa provision de M&M's dans un sac isotherme ! Bien sûr, on m'objectera que le sac isotherme n'est qu'un moyen d'augmenter la QA de la marque et en conséquence sa consommation et que le sac ne sera pas uniquement consacré au transport d'un kilo de M&M's, pourquoi pas des fruits, par exemple ...
Mais ne convient-il pas de respecter une certaine logique et ainsi le consommateur ? L'univers ludique de M&M's ne permettrait-il pas de trouver des primes "contenant" plus originales et légitimes ?


 
Jouez avec Casa Barilla
Source : http://fr.barilla.com/equitypromo/index_validate.htm
Barilla propose un jeu par instants gagnants sur internet. Pour participer il suffit de noter les codes barre de deux produits différents et de les noter sur le site.
A gagner des 6 soirées Casa Barilla à la maison, 3 voyages à New-York et 16 kits de cuisines, obtenus avec des instants gagnants ouverts et 36 000 BR de € en instants fermés.
Le nombre de participations est limité à 3 par jour et par foyer.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'opération est plutôt sympa avec des dotations attractives. Petite astuce technique pour inciter, sinon à l'achat, du mois à la prise en main du produit : l'obligation d'entre les 4 derniers chiffres des codes barre. Cela aurait été encore mieux en imposant un code pâtes + un code sauce.


 
Well se repositionne sur la mode avec la promotion
Source : communiqué de presse - agence Le Fil - http://www.well.fr/des_styles_votre_mode/

Pour soutenir le lancement de la nouvelle collection Well Automne-Hiver 2011 et le positionnement mode de la marque, il a été développé une campagne in store et on line qui commence le 1er septembre 2011.

Le volet online comprend :

- un site web événementiel.

- Le making of de la séance de shooting sous forme de film en stop motion.

- des newsletters envoyées à la base de données Well

- des bannières et e-mailings

le site événementiel sera accessible dès le 1er septembre, via une bannière sur : well.fr

Le volet in store comprend :

- la théâtralisation, PLV, frontons, kakémonos, ILV

- des déclinaisons trade

- des boosters commerciaux (offres financières).

Pour compléter le dispositif et créer l'attention, la marque organise un jeu avec un week-end exceptionnel dont une journée de relooking avec Cristina Cordula

Décryptage promotion de Philippe ingold

Well a adopté depuis un an un nouveau positionnement orienté mode en s'appuyant sur un partenariat avec Christina Cordula, ancien mannequin et animant des émissions sur la mode sur M6. La marque a décidé de concentrer ses efforts de communication sur ce partenariat destiné à créer du contenu de marque. La promotion jeu s'articule dans ce dispositif "hors-média"


 
Bic et les éconobic
Source : http://www.econobic.fr/paliers
Pour la rentrée de classes (de juin à septembre), achetez des produits d'écriture de la gamme Bic, collectionnez en les codes-barres  et recevez des bons de 5 ou 10 € pour 5 ou 10 achats d'achat. Pour 15 codes-barres, c'est un chèque cadeau Kadéos de 20 € que vous recevrez.
Le jeu est notamment véhiculé par un site web dédié et même une application i-phone !
En bonus un tirage au sort parmi les participants, avec une tablette à gagner.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Bic renouvelle une opération déjà menée en 2010.  Il s'agit d'une offre de remboursement sous forme de bons de réduction à valoir (ou bons d'achat marque ? ) sur les produits de la gamme, avec un bon niveau d'attractivité financière. Les achats importants (15 preuves d'achat) sont bonifiés avec une dotation de 20 € en chèques cadeaux, ce qui rend peut-être moins simple la compréhension de l'offre. On peut aussi s'interroger sur l'utilité réelle d'une application dédié à une simple opération promotionnelle.
La marque Bic vise bien sûr une augmentation de son taux de nourriture dans une période où les arbitrages par le prix sont fréquents. Ceci nous semble très pertinent et sans doute efficace.
Le mécanisme d'ODR cumulatif est bien sûr assez courant, tout comme maintenant la forme de remboursement en bon de réduction. Mais la marque le joue de façon originale et attractive avec un habillage sympathique et un nom accrocheur, Econobic, qui a sans doute une vocation à la pérennité.
A noter l'existence d'un tirage au sort, pas très facile à découvrir d'ailleurs, mais qui ajoute une dimension ludique à l'ODR. Et ce tirage au sort est proposé sans accès ou canal gratuit, et donc en appliquant le nouveau cadre juridique européen.


 
Pirelli rembourse jusqu'à 100 € avec une carte Visa
Source : http://www.topdepart2011.fr/
Vous achetez 2 ou 4 pneus Pirelli entre le 15 juin et le 31 juillet. Vous envoyez le bulletin de participation, imprimable sur le site ou recueilli en magasin, accompagné d'un duplicata de la facture d'achat.
Et vous recevez une carte Visa créditée d'un remboursement partiel allant de 10 € (2 pneus < 14") à 100 € (4 pneus > 18").
Cette carte est utilisable comme une carte Visa classique et est valable trois ans.
Il est annoncé pour la rentrée un jeu, réservé aux porteurs de la carte.
L'opération est organisée par Custom Solutions
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération est une offre de remboursement partielle. Le remboursement sous forme de carte Visa prépayée est assez innovante. On en a vu de premières applications depuis la fin de l'année dernière.

Par rapport à une carte classique habituellement limitée aux achats dans une enseigne ou un groupe, la carte Visa apporte une totale liberté d'utilisation.
Mais quel en est l'intérêt par rapport à un remboursement classique par virement ou lettre chèque ? Sachant bien sûr que le processus est plus coûteux ...
C'est tout d'abord le caractère concret de la carte qui valorise le montant de la somme remboursée, par rapport à un virement, virtuel par définition. Ce peut être surtout le premier pas dans la construction d'une relation entre la marque et le consommateur. Relation dans la qualité du plaisir éprouvé par le bénéficiaire. Mais aussi relation en termes de processus de qualification. En effet, l'effort de qualification demandé au consommateur apparait léger puisque le gain est déjà acquis. Contrairement au processus habituel qui impose une qualification préalable à l'obtention de récompenses hypothétiques.
Mais bien sûr, ce type de dispositif ne saurait être attractif et efficace qu'à deux conditions : des montants de crédits significatifs et un programme permettant d'obtenir de nouvelles récompenses dans la durée.


 
Lipton Ice Tea et Lays sur la tournée des plages FDJ
Source : http://www.ete-fdj.fr/spip.php?article150

Lipton Ice Tea et Lay's. vont être partenaires de la 13e édition de la tournée des plages de la Française des Jeux.

Cette tournée, qui dure un mois (du 11 juillet au 11 août), concerne 19 villes et touchera plus de deux millions de contacts. De nombreuses animations avec dégustation sont au programme (canettes géantes brumisateur et flash mob…) dont une qui sera commune aux deux marques : mise en place d’un parcours où les participants se déplacent dans des bulles géantes. 620 000 échantillons de Lipton Ice Tea et 550 000 de Lay's seront distribués pendant cette tournée.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Les tournées plages constituent des medias assez puissants et permettant surtout de faire vivre aux consommateurs des expériences de marques, fortes et mémorisables, et participant ainsi aux processus de construction de la fidélité. C'est donc un investissement particulièrement rentable, même s'il n'est pas mesurable, mais coûteux. D'où l'intérêt de participer à des tournées en participation comme celle organisée par la Française des Jeux. Celle-ci réunit des partenaires attractif et complémentaires : notamment le Petit Futé, Samsung ou NRJ.


 
Badoit fait chanter votre joie
Source : http://chantezvotrejoie.badoit.fr/
En prolongement de la campagne  « Buvez de la joie », mémorable avec ses bulles qui chantent sur l’air « You’re the one that I want » du film Grease, Badoit mène une opération en trois volets. 
- animation in store (40 hypers) d’hypermarchés : groupes de 3 chanteurs avec incitation à la participation des shoppers.
- PLV sonores + jeu SMS  avec dotations en lien avec la musique. - Jeu sur un site dédié avec deux modes de participation : karaoké avec micro, ou accompagnement clavier
Décryptage promotion de Philippe ingold

Badoît est une marque très liée à l'univers de l'humour, de la chanson et de la musique. Les plus anciens se souviennent sans doute des vieux films des Frères Jacques http://www.journaldunet.com/video/74988/publicite-badoit-freres-jacques ou encore de l'utilisation de la fameuse chanson de Charles Trenet "Y'a de la joie".
On dirait aujourd'hui que la musique fait partie de l'ADN de la marque (expression dont nous ne raffolons pas). Nous préférerons parler de "Brand Content", voire de "Brand Culture".
C'est en tout cas une idée parfaitement juste et stratégique d'exploiter cette culture dans une opération promotionnelle. Le consommateur en retire en effet un bénéfice émotionnel accru qui favorise ainsi l'efficacité. Et l'opération participe à la construction de ce contenu culturel.

A poursuivre dans la durée !


 
Un jeu de pronostic Kleber sur les maillots du Tour de France
Source : http://www.siligom.fr/liste-actualites

Du 16 juin au 13 juillet, les clients réseau Siligom peuvent tenter de deviner qui, à l'arrivée à Paris, portera les maillots jaune, vert, blanc ou à pois.

Ils doivent simplement compléter le bulletin mis à leur disposition et le glisser dans une urne prévue à cet effet. Les gagnants seront définis par tirage au sort parmi les participants ayant trouvé les 4 bonnes réponses (s'il y en a !). Sinon le tirage aura lieu parmi les 3 bonnes réponses etc...

A gagner : un véhicule Skoda Superb (voiture officiel du TDF) d’une valeur de 30.000 euros TTC et 30 vélos Tous Chemins Décathlon d’une valeur de 229,76 euros TTC

L'opération, validée par l'organisation du Tour de France (Kleber est un des principaux partenaires) est véhiculée dans les 200 points de vente Siligom et soutenue par une campagne d'affichage 4x4.


Opération conçue par Empreinte Conseil
Décryptage promotion
de Philippe ingold

Voici une belle opération d'animation de réseau avec une thématique événementielle et populaire auprès de la cible. Elle utilise un mécanisme de pronostic impliquant et participatif simple et clair.
Avec l'application du nouveau règlement européen permettant d'éviter de proposer un canal gratuit, ce type d'opération pourrait encore se développer en réservant la participation aux acheteurs.


 
Haribo crée un événement, la Kermesse Haribo
Sources : LSA - 19 mai 2011
http://www.haribo.com/planet/fr/promotion/2011_kermesse/index.html
Haribo crée un nouveau temps fort en juin, la kermesse Haribo. Celle-ci s'appuie sur une PLV théâtralisée et est soutenue par une campagne radio (20 millions de contacts). Le consommateur bénéficie d'offres de "réduction imbattables" et d'un jeu SMS "instant gagnant" plutôt simple avec une dotation plutôt légère (12 000 €).
La marque compare la puissance de l'opération à celle d'Haribo (encore forte sur cette catégorie de produits). Elle prévoie un indice de vente de 140 par rapport à un mois moyen, soit  + 15 % par rapport à Juin.

 

Décryptage promotion de Philippe ingold

Pourquoi n'y a-t-on jamais pensé ? Juin est en effet marqué par les fêtes de fin d'année scolaire, les fameuses kermesses. Un temps fort, curieusement non exploité en événements distribution (à notre connaissance). L'objectif d'Haribo est clair : c'est d'accroître sa visibilité, facteur essentiel de l'augmentation des ventes. L'offre consommateur n'est qu'un prétexte à animation, avec une dotation bien limitée et, qui plus est, offerte en "instants gagnants", à priori fermés ....
Avec cette idée originale, Haribo optimise probablement sa capacité à obtenir des mises en avant, et l'efficacité de celles-ci auprès des shoppers. La marque pourrit faire des émules.


 
Bosch propose une ODR aléatoire pour ses 125 ans
Sources : LSA - 3 juin 2011-  http://www.bosch-home.fr/jeu-125-ans.html

Pour ses 125 ans, Bosch propose de rembourser de 5 à 100 % de votre achat, dans les gammes lave-linge, lave-vaisselle et réfrigérateur.
Le mécanisme est en fait un jeu SMS dont les dotations sont constituées par des remboursements variables de 5, 20, 50 ou 100 %.
Le client choisit la famille qui l'intéresse, renseigne son numéro de mobile, note le code présent sur le support et reçois alors le montant de son remboursement. Il achète le produit à son prix normal et se fait ensuite rembourser selon les modalités habituelles.

Décryptage promotion de Philippe ingold

L'offre est plutôt originale et attractive. Bien sûr le consommateur risque de ne pas concrétiser un projet d'achat s'il n'obtient pas un remboursement significatif (ce qui est le cas le plus fréquent). Mais l'existence de cette offre constitue probablement un élément de repérage et de préférence dans le rayon. A noter que ce mécanisme a déjà été utilisé par Toshiba sur sa gamme d'ordinateurs en décembre dernier.
A priori, on pourrait imaginer que ce mécanisme est une ODR aléatoire, en fait un jeu avec obligation d'achat tout comme les offres Renault, Carrefour ou Saturn de l'année 2010. Mais ici le hasard intervient avant l'achat. Il n'y a donc pas d'obligation d'achat. On aurait pu imaginer, en s'appuyant sur la nouvelle réglementation européenne, un remboursement aléatoire après achat. Ce serait parfaitement légal mais peut-être contre-productif en termes de ventes sur un achat de prix plutôt élevé. Mais on pourrait l'imaginer sur des produits PGC, avec des PVC faibles.


 
Le retour des images du chocolat Poulain
Source : Hors-Série LSA avril 2011

Les images du chocolat Poulain sont de retour dans les emballages ! Avec une vraie campagne spécifique en TV et presse enfant et un nouveau site http://www.chocolatpoulain.fr/

Et un temps fort magasin, scénarisant la marque et relayant un jeu concours.
Les images portent sur les grandes régions de France, autour de 6 thèmes.

Décryptage promotion de Philippe ingold

C'est en 1890 que sont apparues les premières images du chocolat Poulain. C'est donc une véritable institution qui revient au jour.
Pourquoi  ce retour avec une technique qui pourrait paraître obsolète ? D'abord elle exploite de façon pertinente un inestimable contenu de marque. C'est ainsi un moyen de se différencier des autres marques de chocolat  du groupe Kraft.

On peut ici faire un parallèle avec le retour il y a quelques années du non moins fameux cadeau Bonux.

A l'origine de cette nouvelle stratégie, l'agence Présence + http://www.presenceplus.com

 
Lays et la saveur mystère
Source : http://www.lays.fr/mystere/
Pour accompagner le lancement d'une nouvelle variété de chips, moins salée, Lays demande à ses consommateurs de lui donner un nom, la variété étant provisoirement appelée "mystère"
Après inscription sur le site, le processus se fait en trois étapes :
1 - la proposition (14 mars 1er mai) : un jury sélectionne au moins 20 propositions
2 - le vote par les internautes, du 15 mai au 15 juin
3 - le pronostic (du 16 juin au 15 septembre) sur la saveur élue.
Un grand gagnant (10 000 €) pour la 1ère étape, 5 gagnants pour les 2ème et 3èmes étapes (1 000 €)
Décryptage promotion de Philippe ingold

Il s'agit d'un jeu participatif plutôt malin. Son originalité tient au fait qu'il se déroule après la mise en place en rayon d'une nouvelle référence qualifiée de "mystère". Cette appellation provisoire constitue en soi un élément teasing, incitant à la participation.
L'autre originalité tient à l'existence de trois étapes. Les deux premières sont classiques dans un jeu participatif; proposition, puis vote. Ici on ajoute une troisième étape de pronostic qui ne nous parait pourtant pas s'imposer, sauf pour donner du temps à la mise en place du nouveau pack et de la communication correspondante avec le nom choisi.


 
Les fondus de Danette
Source : http://lesfondus.danette.fr/index.html
Danette va toujours plus loin dans la mise en place de mécanismes participatifs ! Maintenant ce sont dix super fondus qui vont participer à l'élaboration complète de la prochaine recette, du choix du parfum à la création de l'emballage.
La première étape a permis de "caster" 10 super fondus représentatifs en termes d'âges et de régions. Ceux-ci participeront à une séance de développement de deux journées avec un expert Danette et le jeune pâtissier, Christophe Michalak.
La nouvelle variété sera lancée en janvier 2012.

Les 10 super fondus ont été sélectionnés par un jury sur des critères de motivation pour participer à l’aventure et enthousiasme à parler de la marque Danette, d'aisance orale, de l’accord sur le fait d’être filmé et photographié et de disponibilité aux 2 dates de réunions.

Ils s’engagent à effectuer les missions suivantes :

- Mise en avant dans les vidéos des réunions avec les experts et  tournage d’une vidéo de présentation d’une à deux minutes par personne : Celles-ci seront mises en avant sur les supports suivants : sites internet de Danone, réseaux sociaux, supports de relations presse.

- Participation à l’animation du programme durant les mois de février à mars, sous la forme de

messages postés sur le site danette.fr et la page Facebook de Danette et d’échanges en ligne

avec les autres internautes suivants la série de vidéos sur la création de la prochaine Danette.

Ils seront défrayés de leurs frais et pour la disponibilité sur les 2 journées de réunion, incluant l’exploitation de leur image.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Danette développe avec constance une véritable saga participative. Commencée de façon modeste il y a quelques années avec un simple vote sur une proposition de recettes, la marque est passée à des mécanismes plus élaborés : vote sur des produits disponibles en magasin, affichage de photos des votants sur les packs. La participation n'est accompagnée d'aucune récompense, exceptée celle de participer à la vie de sa marque préférée. Avec toute cette série d'opérations participatives, Danette s'approprie un territoire de communication très spécifique et construit une relation exceptionnelle avec ses clients, sans bénéfice matériel mais avec un véritable bénéfice de reconnaissance par la marque.


 
Poulain propose un jeu de fidélité
Source : http://www.chocolatpoulain.fr/#/home
Le mécanisme du jeu proposé pour le relancement des images du chocolat Poulain mérite d'être analysé. Le principe est de répondre sur le site à un série de questions dont les réponses sont portées par les images.
Le jeu se déroule en deux étapes , Du 8 mars au 18 juillet sur 5 images avec 30 week-ends à gagner. Puis du 18 juillet au 17 octobre, sur 15 images avec 3 séjours d'une semaine à gagner.
Pour jouer il faut donc d'abord collectionner des images, ce qui implique un achat. Ensuite l'obtention du lot est conditionné par le renvoi des images qui prennent alors un fonction de preuve d'achat. On peut donc qualifier l'opération de jeu collector, cumulatif ou de fidélité.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Poulain ne va pas encore jusqu'à exploiter les possibilités offertes par l'application de la directive européenne, puisque la marque propose un remboursement des frais de connexion et la possibilité de jouer gratuitement en obtenant un lot de 15 cartes à l'adresse du jeu. C'est dommage et sans doute du au contrôle de juristes pusillanimes ... Il n'en reste pas moins que ce type de mécanisme devrait maintenant se développer et faire du jeu un véritable outil d'augmentation du taux de nourriture.


 
Aquafresh active le sourire
Source : agence Tutti Quanti et  https://www.aquafresh.fr/FranceGame/
Voici une opération plutôt sympa avec une dotation attractive de 10 000 films à télécharger dans la catalogue Warner et bien en cohérence avec la promesse de la marque.
Le mécanisme est un jeu à code gagnant : il suffit d'inscrire le site aquafresh le code unique contenu sous le sticker annonçant l'opération. Elément à remarquer : il n'est pas proposé de canal gratuit ni de remboursement des frais de participation.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Aquafresh et son agence Tutti Quanti exploitent le nouveau cadre juridique européen qui supprime l'obligation de gratuité des jeux (d'où la nécessité d'organiser un canal gratuit et de proposer le remboursement des frais de participation). Ce nouveau cadre a déjà été utilisé sur des opérations que l'on pourrait qualifier d'ODR aléatoires (La TV remboursée en cas de victoire de la France en coupe du monde chez Carrefour et Saturn, ou encore la voiture remboursée chez Renault). Mais sur les dispositifs classiques de "jeux gratuits", une course d'attente s'était installée sur de mauvais prétextes de prudence et malgré des prises de position de la DGCCRF sans ambiguïté ! Voici donc un exemple clair de jeu avec obligation d'achat et qu'un huissier a accepté de déposer.


 
Le jeu pour booster les remontées de BR
Source : mailing ma vie en couleurs

Le carnet de bons de réduction du programme intègre un jeu par tirage au sort qui utilise les bon de réduction comme support de participation.
Le système est simple. Le bon de réduction utilisé est transmis au centre de gestion qui pratique un tirage au sort. Ici, le tirage au sort est fait avant le début de l'opération et les gagnants peuvent ainsi être avertis très rapidement après la remontée effective de leurs bons de réduction.

Plus on utilise de bons et plus on a de chances de gagner.

On peut aussi participer gratuitement en envoyant de 1 à 30 BR en un seul envoi au centre de gestion.

 

Décryptage promotion de Philippe ingold

Le système, relativement nouveau, a toutefois déjà été utilisé, notamment par Danone et Henkel. Il présente beaucoup d'avantages : le mode de participation est très simple puisque les bons de réduction sont personnalisés au nom des bénéficiaires. Simple donc pour le participant qui n'a aucun effort spécifique à effectuer, la participation étant automatique. Mais simple aussi pour les sociétés organisatrices.
Maintenant l'organisateur continue à donner une possibilité de participer gratuitement alors que la nouvelle réglementation issue de la directive européenne a supprimé cette obligation. Combien de temps cela va-t-il durer ? Les nouveaux articles du code de la consommation ont bien été votés et la DGGRF a été très claire en confirmant cette suppression.
A quoi sert de continuer à appliquer des textes obsolètes issus d'une législation sur les loteries de 1836 ? Certains arguent que les consommateurs ne sont pas encore bien informés. L'argument serait peut-être recevable sur un jeu gratuit classique véhiculé par le pack. Mais ici la nouveauté du mode de participation permet justement de ne pas créer d'interrogations du joueur sur l'absence d'un canal gratuit.
D'autre arguent que les taux de participation du canal gratuit étant faibles et donc l'avantage économique de sa suppression limité, sa suppression n'est vraiment pas une priorité .... On ouvre le parapluie en cas d'un contentieux purement hypothétique.
Mais le maintien d'un canal gratuit génère bien des coûts. Bien sûr des coûts d'organisation et de gestion, mais surtout des coûts cachés liés à la complexification des modalités. En effet, l'efficacité d'une promotion est très liée à sa clarté. Des modalités complexes rendent ainsi les opérations confuses et moins attractives.


 
Dragibus fait manjouer les internautes
 
Source : http://www.dragibusmanjouez.com/
Haribo propose ici un concentré complet de l'utilisation des nouvelles technologies : jouer en réalité virtuelle, sur le site dédié, sur mobile (avec une appli à télécharger) et sur facebook.
Il s'agit d'attraper des dragibus flottant dans l'espace avec la main et les ranger dans un sac.
Une fais cette tache accomplie, l'internaute est invité à se qualifier pour participer à un tirage au sort.
La dotation principale est à la fois cohérente et attractive : un vol en apesanteur en Floride.
L'opération est proposée du 4 avril au 31 août.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Il est aujourd'hui très tentant d'utiliser les nouvelles technologies dans des actions de communication hors-médias. Mais est-ce toujours pertinent en fonction de la cible visée et de l'univers de la marque ? En outre, l'utilisation de nouvelles technologies n'a de sens que si elles véhiculent un mécanisme attractif. Il nous semble que nous sommes ici face à un très bon exemple. Dragibus cible une population jeune et ouverte aux nouvelles technologies. Le mécanisme ludique et un peu magique est bien en cohérence avec l'univers de la marque. Tout comme la dotation. Un bémol toutefois : l'utilisation d'un tirage au sort très classique en fin d'opération pour déterminer les gagnants et en aucun cas les scores obtenus. Bien sûr, c'est le moyen le plus adapté pour faire gagner la dotation principale, mais on aurait peut-être pu imaginer aussi l'attribution de dotations secondaires de façon plus interactive et étalée dans le temps ...


 
Vania construit sa relation client avec des livres
Source : http://www.vania.com/vania-plus-livres
De mi-mars à fin avril, est offert dans chaque paquet Vania Optima Air, un livre de la collection exclusive "6 femmes - 6 nouvelles). Ecrites par des femmes, ces nouvelles sont des tranches de vie vécues par des femmes d'aujourd'hui.
L'opération est communiquée par un film publicitaire humoristique pouvant être consulté sur le site.


 
Décryptage promotion de Philippe ingold

La prime directe n'est plus une technique très en vogue, hors les produits visant les enfants avec utilisation de licences. C'est en effet une technique qui peut être coûteuse dans son application "on-pack" en raison de coûts de surconditionnement. Par ailleurs jusqu'à la récente évolution du droit de la promotion, elle était parfois difficile à mettre en œuvre en raison de limites de valeur incluant précisément ces coûts de conditionnement.
Mais la raison essentielle n'est pas là. Son utilisation limitée vient selon nous d'un manque de  compréhension du rôle du cadeau dans un processus de construction de la relation client. La prime n'est plus en effet un simple objet ayant une valeur d'usage, donnant un avantage compétitif ponctuel, comme du temps du cadeau Bonux. C'est maintenant le support d'un échange relationnel entre la marque et le consommateur. D'où l'importance du choix ou de la création de l'objet support.
Vania, marque d'un univers féminin et intime par excellence, a ainsi développé un support exclusif et parfaitement pertinent. Avec cette collection de livres, Vania parle de la femme aux femmes. La marque enrichit ainsi sa relation client. L'opération n'est donc pas un simple moyen d'augmenter ponctuellement ses ventes mais la manifestation d'une volonté stratégique. Ceci est conforté par l'utilisation d'un spot TV, démarche assez rare dans le soutien d'opérations promotionnelles.


 
Henkel propose des gestes pour la planète
Sourcehttp://www.lessive-planete.fr/
Henkel ouvre un site visant à encourager les gestes permettant une réduction de l'impact carbone.
Cette action soutient en fait le lancement de formules concentrées des trois lessives liquides "heavy duties" du groupe : Le Chat, Super-Crois et X-tra.
Les internautes peuvent ainsi évaluer les réductions de l'impact carbone générées par des "écogestes" dans des actions quotidiennes ; maison, hygiène, consommation, alimentation, transports, déchets et bien sûr lavage du linge avec des formules concentrées.
L'action est soutenue par un jeu gratuit avec un tirage au sort, avec des dotations adaptées : une Skoda Fabia Greenline, un vélo électrique, etc.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Intellectuellement, la démarche est intéressante. Un groupe, assez en pointe sur les problèmes d'environnement (même si cela est peu connu du grand public) met à disposition de ses clients un outil de calcul d'écogestes, dans lequel s'inscrit la promotion de ses nouvelles lessives liquide concentrées.
Reste à savoir quel va être la place réelle de cette initiative dans le dispositif général de communication des marques du groupe ? démarche marginale opportuniste, liée au lancement de produits spécifiques, ou réelle volonté stratégique pérenne ?
Ceci pose aussi la question de la légitimité d'un groupe industriel chimique dans la défense de l'environnement même si, nous l'avons dit, Henkel a toujours été en pointe sur ce sujet.
Enfin l'ajout d'un dispositif promotionnel, sous la forme d'un jeu gratuit, s'impose-t-il ? La responsabilité citoyenne n'st-elle pas plutôt affaire de conscience que de récompense ? Et si on fait le choix de récompenser les écogestes, ceci doit-il se faire de façon aléatoire récompensant un nombre limité de bénéficiaires, souvent opportunistes, ou par le moyen d'un mécanisme cumulatif (ODR ou prime différée)?


 
Un grand concours de blagues Carambar
Source : http://www.concoursdeblaguescarambar.fr/blagues/
Du 1er avril au 30 juin, vous pouvez enfin contribuer à enrichir notre patrimoine culturel en créant et proposant des blagues Carambar !
Toutes les semaines sont élues par les internautes les cinq meilleures blagues qui sont alors publiées sur le site.
En fin d'opération, un jury sélectionne les 100 meilleures blagues qui seront imprimées dans l'emballage des Carambar.
Les dotations sont symboliques : des T-shirts de blague carambar pour les gagnants hebdo. Et pour les 100 grands gagnants un diplôme de grand blagueur, un T-shirt avec sa blague et sa blague dans les blagues Carambar.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Bien sûr, il fallait exploiter ce patrimoine de marque si fort et spécifique ! C'est une  opération de marketing participatif qui contribue à redonner de l'actualité et de la modernité à un très vieil élément du marketing de la marque. Et quel contenu peut-il être le mieux adapté qu'une blague à des démarches actuelles de vote participatif et de marketing viral ? Ce système de partage permet ainsi de recréer de la relation client sur une marque mythique mais peut-être un peu oubliée. Et sur la base d'un bénéfice purement psychologique fondé sur le plaisir et la reconnaissance. Ainsi pas de dotations spectaculaires mais des prix ludiques, comme des diplômes ou des T-shirts de blagueurs ! Mettez le site dans vos favoris !


 
USA : Scotts analyse votre sol
Source : LSA  3 mars 2011 - http://www.scottssoiltest.com/
Scotts, spécialiste des produits phytosanitaires propose aux Etats-Unis un service orignal : En envoyant un échantillon de votre sol et 15 €, vous en recevez une analyse détaillée et bien sûr des conseils produits pour obtenir les meilleurs résultats. Le service est décliné pour trois usages : la pelouse, les fleurs et les légumes.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Le service répond à un véritable besoin et contribue donc à créer et entretenir une véritable relation de confiance entre la marque et les consommateurs. Les consommateurs recrutés de cette façon vont probablement atteindre des très hauts niveaux de fidélité.
Et la marque installe une image de proximité exceptionnelle.


 
San-Marco fait gagner un "courant d'art"
Source : communiqué de presse
Le café San-Marco organise un jeu web avec une dotation plutôt originale : des créations originales en verre de Murano (par Laura de Santillana) et des places pour une exposition aux Arts Décoratifs "Verre à Venise.
San-Marco exploite en promotion une action de partenariat avec cette manifestation artistique dans laquelle trois artistes présentent leur visions.
Le dispositif est complété par des ateliers créatifs et des visites privées auxquels sont invités les acheteurs fidèles, des animations dégustations dans le cadre de l'exposition et pendant la nuit des Musées. L'opération est véhiculée on pack et sur leaflet, sur la newsletter de la marque (EGO) et bine sûr sur le web.

Agence Tutti Quanti
www.tuttiquanti.com

Décryptage promotion de Philippe ingold

Dans les dotations privilégiées des jeux, on compte notamment les voyages ou le high-tech. Mais très rarement des œuvres d'art et des invitations à des manifestations culturelles ! C'est souvent que les organisateurs de ces jeux n'ont pas bien compris la fonction des jeux (ou autres actions comme les primes ou boutiques) dans les stratégies de marketing et de communication. Un jeu réussi, ce n'est pas un jeu à fortes remontées, dopées par des dotations utilitaires et intéressant avant tout des concouristes !
C'est, selon nous, une action qui communique des valeurs avec les acheteurs de la marque, valeurs partagées qui permettront la construction d'un processus de fidélisation. Peu importe les valeurs, par exemple la beauté, la culture, le partage, la convivialité, la protection de la nature ..... Ce qui compte, c'est d'abord l'adéquation de la marque aux valeurs communiquées et ensuite la permanence de la communication sur ses valeurs.
Bien sûr, San Marco a été plutôt gâté en bénéficiant d'origines vénitiennes. Mais la marque aurait pu se contenter de bénéficier de la bonne image du café italien  et d'offrir quelques voyages à Venise.... Sa démarche a été beaucoup plus ambitieuse. A savoir développer toute une stratégie de communication fondée sur la création artistique avec notamment des opérations originales comme le «Tremplin des Jeunes Artistes», le « Carré des Créateurs », ou la « Galerie San Marco ». C'est ce qui permet à San Marco de bénéficier d'une image de beauté, de raffinement, de qualité, tout en restant proche de ses consommateurs.

Autre originalité dans cette démarche : s'appuyer sur des actions de "marketing opérationnel", c'est à dire donner des preuves concrètes de son engagement en faveur des valeurs développées, développer une relation durable avec les consommateurs.