La Poste lance Quoty, une plate-forme web-to-store
Source : e-marketing - http://www.quoty.fr/fr-fr/accueil

Quoty©, comme « Quotidien », est une nouvelle plateforme centrée sur le shopper et ses usages, qui regroupe toutes les fonctionnalités liées au parcours d’achat : catalogues digitaux, promotions, réductions, programmes de marques, listes de courses, informations magasins et  cartes de fidélités dématérialisées. Cette plateforme est opérationnelle sur mobile, tablette, ordinateur.

 

L’application repose sur trois principes : la facilité (de multiples services regroupés au même endroit), l’usage (des fonctionnalités pratiques) et la proximité (des offres promotionnelles en fonction de ses enseignes favorites et/ou de sa localisation).

Une simple adresse e-mail suffit pour s’inscrire. C’est le shopper qui décide des interactions qu’il accepte d’avoir avec l’application, comme s’abonner au catalogue digital de son enseigne préférée, recevoir des notifications en push ou la newsletter hebdomadaire « Quoty & moi », se géolocaliser pour recevoir des offres personnalisées…    

Gratuit pour le consommateur, Quoty a pour vocation de devenir un support pour les enseignes et les marques avec comme objectifs principaux la création de trafic et la fidélisation.

La formule s’appuie sur une expérience belge réussie (555 000 foyers utilisateurs sur 4,5 millions). En France, l'objectif est fixée à 3 millions de téléchargements (pour 24 millions de foyers) fin 2015, et 5 millions en 2017.

Quoty annonce enfin de nouvelles fonctionnalités comme le paiement mobile, le cloud ou encore le portemonnaie virtuel avec une synchronisation simplifiant l’expérience d’achat.

Décryptage promotion de Philippe ingold
Quoty a pour ambition de devenir le couteau suisse du parcours d’achat en unifiant sur une seule plateforme toutes les fonctions déjà existantes sur de multiples applications mais dont la multiplicité crée de la confusion chez le shopper , avec des utilisations restant limitées, sinon confidentielles.
La question est de savoir si La Poste a réuni les conditions technologiques pour créer un service fiable et a la capacité de le promouvoir dans un univers très encombre et peu lisible. Avec Médiapost et Sogec et le réseau de la Poste, les conditions semblent réunies. L’arrivée de Quoty va par ailleurs amener le marché à se reconfigurer très rapidement sur un nombre limité d'acteurs.
 
Vers de nouveaux programmes de fidélité
Source : Dia-Mart Consulting - 1er juin 2015 http://dia-mart.fr/pdf/infographie-bench.pdf

Dia-Mart Consulting a étudié les programmes de fidélité de 56 enseignes françaises de distribution spécialisée évoluant sur 12 secteurs : électrodomestique, bricolage, meuble, beauté, sport, mode femme, mode homme, grands magasins, jardinerie, bazar, jouet, et restauration. 
Cette étude fait les constats suivants :
Des avantages trop standardisés et trop purement financiers :

- 80% des enseignes spécialisées proposent une mécanique cumulative, le plus souvent sous forme de points à transformer en bons d’achat 

- Le niveau de générosité est en moyenne de 4%. (le montant de la récompense par rapport à la somme dépensée pour l’obtenir) 

- Le coût réel de la récompense pour les enseignes est de l’ordre de 1% du chiffre d’affaires des adhérents. 

Trop peu de clients bénéficient d’une récompense car les programmes imposent de nombreuses contraintes pour y avoir accès, ce qui génère de la frustration. La  distribution spécialisée est encore loin des standards de l’alimentaire où l’on peut utiliser sa cagnotte sans restriction, dès le premier centime accumulé. 

Vers des programmes plus émotionnels  

Dans une société de consommation moins verticale, le digital et la crise imposent des relations marques / clients plus équilibrées, fondées sur la confiance et  la connivence. Si les programmes français offres des récompenses basées sur l’acte  d’achat, certains retailers anglo-saxons récompensent aussi les clients sur des  critères plus personnalisés tels que l’engagement du client pour la marque (suggestions d’amélioration ou de nouveaux services, test de produits, etc.). 

Les postures de marque doivent évoluer pour conserver l'attachement des clients et les programmes de fidélité sont, avec le personnel en magasin, le meilleur vecteur pour faire naître cette nouvelle relation. 

Un retard important en matière de fidélité multicanal et crosscanal

Peu d'enseignes proposent d’adhérer à leur programme via un smartphone à l’exception de la restauration, alors que les applications digitales et le paiement  mobile et sont en passe de faire du smartphone "l'assistant shopping" universel. Les enseignes les plus avancées en terme de fonctionnalités fidélité proposées sur leur site e-commerce sont également celles qui intègrent le mieux la fidélité sur leur appli mobile. 

- 1 enseigne sur 3 ne propose pas d’application mobile.

- 1 enseigne sur 2 disposant d’une appli mobile y propose un compte fidélité : rattachement d’une carte fidélité existante et/ou création d’une nouvelle, ce qui permet d’identifier l’utilisateur et de lui envoyer des push personnalisés

- Dans 1 enseigne sur 2, le magasin est le seul canal d’adhésion au programme : un client e-commerce ne peut pas adhérer au programme en faisant ses achats en ligne

- 1 enseigne sur 3 ne permet ni de cumuler, ni d’utiliser sa récompense sur son site marchand. Un déficit de crosscanalité qui s'explique par des freins techniques et organisationnels, mais impossible à comprendre pour les clients crosscanal

conclusions

Le rapport recommande que les programmes proposent d’une part une expérience fidélité véritablement multi-supports et crosscanal, le mobile étant devenu le device incontournable, d'autre part qu’ils adoptent une relation plus authentiquement  proche, complice, horizontale avec les clients : de bonnes surprises personnalisées sont une preuve d'amour bien plus puissante que des points transformés en bon d’achat.

Cette étude révèle l'urgence à moderniser les programmes de fidélité, de plus en plus banalisés et encore peu en phase avec les nouvelles frontières du marketing.  

Ceux-ci doivent prendre en compte les évolutions du marketing : horizontal, émotionnel et digital


 
Seat offre 1000 km de carburant
Source : http://www.seat.fr/content/fr/brand/fr.html
La marque d'automobile fait une offre plutôt attractive et originale : jusqu'à 1000 km de carburant offert pour tout achat d'une Seat ou d'un modèle concurrent. L'offre se concrétise par une carte carburant prépayée d'une valeur de 60 €. Pour bénéficier de l'offre l'acheteur doit faire un essai d'un véhicule Seat, concrétisé par une proposition commerciale et dans un délai d'un moi, soit concrétiser l'achat, soit fournir un justificatif d'achat d'un modèle d'une autre marque, avec un écart de prix limité à 3 000 €. Cette offre, communiquée notamment en radio, est valable pendant le mois de juin.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'offre est originale et semble plutôt attractive dans un premier temps. 1000 Km, c'est en effet un grand voyage, mais ce n'est en fait que 60 € de carburant (calculé il est vrai de façon un peu juste sur une base diesel). Pour la marque, investir 60 € pour créer un contact commercial avec une cible qualifiée, ce n'est pas cher. En outre, cela permet à la marque espagnole de rentrer dans la short-list des acheteurs potentiels, avec une bonne chance de transformation, compte-tenu de son bon positionnement en termes de qualité-prix. Moins qu'une opération promotionnelle, avec une récompense somme toute assez limitée, c'est avant tout une opération de communication efficace, rendant possible une comparaison réelle.


 
Carrefour lance une nouvelle collection avec les minions
Source : prospectus Carrefour - 9 juin 2015
L'enseigne lance une nouvelle collection avec la licence "les minions". A collectionner 34 cartes. Mécanisme classique avec une carte par tranche de 30 € d'achat ou par achat de produits partenaires. Le poster collecteur peut être obtenu gratuitement à l'accueil du magasin. Petite innovation, la possibilité d'acheter des sachets de trois cartes pour 0,50 €. De façon maintenant habituelle, l'opération est aussi déclinée de façon virtuelle, avec une application gratuite.
 
Décryptage promotion de Philippe ingold

Carrefour démontre une nouvelle fois son attachement à ce type d'opération collector. Mécaniquement, elle permet bien sûr d'augmenter le panier d'achat pour atteindre les tranches, de découvrir des produits, d'augmenter la fréquence de visite dans l'enseigne et ainsi son taux de nourriture. Mais ce sont surtout des effet relationnels qui sont recherchés sur les cibles familiales. L'opération crée du plaisir, de l'attachement à l'enseigne et de l'interactivité.
A noter aussi, que ces opérations sont le plus souvent proposées à le rentrée. L'utilisation ici de la période de départ en vacances marque probablement l'intention de Carrefour d'exploiter encore mieux cette technique assez nouvelle.


 
Le coupon in-store, son efficacité
Source : Infographie HighCo Data
Cette infographie publiée par HighCo Data rappelle quelques éléments clés de l'efficacité du BR en magasin (sources Nielsen)
Le document rappelle tout d'abord la situation du shopper en magasin : très peu de temps (6 s) pour acheter 400 références sur 25 000 présentées en hyper. Avec une forte propension à zapper sur une autre marque en promotion (76 %).
70 % des coupons utilisés par les consommateurs sont pris en main in-store (45 % en on-pack détachable, 18 % en bloc coupon, 7 % en animation).
Les marques interrogées constatent pour 98 % un impact positif sur les ventes: + 76 % de hausse des taux de prise en main, 2,97 € de ROI pour 1 € investi, + 17 % de hausse des VMH.
Décryptage promotion
de Philippe ingold

De façon générale la promotion en magasin est un outil permettant de créer un accident visuel générant un repérage du produit et souvent sa prise en main.
Avec la chute de l'utilisation du pack comme véhicule de la promotion, le BR, parce qu'il véhicule une promesse d'économie, reste une des seules techniques, avec peut-être l'ODR, qui permettent ce repérage, tout en restant à l'initiative des marques.
 
Carrefour Market offre des DVD
Source : prospectus Carrefour Market - 16 juin au 5 juillet 2015
Plus précisément, l'enseigne propose des DVD, à 1 € pour chaque tranche d'achat de 20 €.
En outre, l'acheteur peu aussi télécharger gratuitement le film sur www.nolim.fr grace au code présent dans le DVD.
Carrefour Market propose un  choix de huit titres de plutôt bons films, dont deux d'animation, mais déjà largement amortis.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'offre est plutôt attractive, au moins pour une cible encore peu habituée au téléchargement et ce malgré la baisse importante du marché de la vidéo. En effet, les DVD de queue de collection sont plutôt vendus aux environs de 5 €. Compte-tenu d'un panier de supermarché assez limité, elle permet d'encourager le renouvèlement de visite et ainsi l'augmentation du taux de nourriture.
L'opération permet par ailleurs de faire la promotion du site de téléchargement de Carrefour.


Leclerc et les alliances locales
Source : prospectus Leclerc Limousin - 16 au 20 juin 2015

Leclerc fait ici le choix de consacrer intégralement un prospectus régional à la promotion de producteurs régionaux du Limousin. Sur 16 pages ce ne sont ici pas moins de 35 producteurs de la région, essentiellement alimentaires, qui sont mis en avant.
Chaque producteur dispose d'1/4 ou d'1/2 page avec sa photo, le lieu et la description de son activité, la mise en avant de 2 ou 3 produits, avec un ticket Leclerc de 20 %.
Pour compléter cette action, Leclerc a également mis en place un "winner per store", avec chaque jour un panier garni de produits locaux et, les 19 et 20 juin, une opération d'animations et dégustations avec les producteurs locaux.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette opération nous semble assez remarquable. C'est bien sûr une opération promotionnelle attractive avec un bénéfice de découverte pour le shopper. C'est en outre une action de communication originale permettant de mieux positionner Leclerc sur des critères de proximité et d'authenticité. Mais c'est surtout un formidable moyen pour l'enseigne de communiquer sur son soutien du monde agricole au moment où la grande distribution est vilipendée en raison de sa pression à la baisse sur les prix agricoles. Bien joué donc.


 
Opération trade Oasis chez Buffalo Grill
Source : https://www.facebook.com/buffalogrill/app_382038381993743
Oasis propose un  concours de selfies, avec obligation d'achat, dans la chaine de restauration.
L'idée est de réaliser un "selfruit" avec une bouteille d'Oasis Tropical dans le restaurant et ensuite de le soumettre au vote des internautes.
Le dépôt des photos peut se faire en flashant un QR code ou en allant sur le site.
Belle dotation, mais un peu courte : un voyage aux USA, une tablette et une caméra. Et pas de dotations secondaires.
Décryptage promotion de Philippe ingold

L'idée de base est intéressante et originale : réaliser un  selfie dans le cadre du lieu de consommation. Mais, il aurait fallu, selon nous, aller un peu plus loin et proposer un véritable mécanisme de concours et pas seulement de vote. Imposer des critères discriminants permettant de faire faire un choix par un jury et éviter la course au vote. Ici les photos sont d'une banalité affligeante et le participant en tête a plus de 10 000 likes, sans que son selfie se distingue par une quelconque qualité ou originalité. Il est vrai que le Selfie est à la mode mais ne permet vraiment pas aux "artistes" de s'exprimer. On peut aussi regretter l'absence de dotation secondaire qui ne permet pas de récompenser les participants seulement désireux de s'amuser de façon participative.


 
Freedent et Daunat font cause commune
Source : http://www.daunat.com/
Du 1er au 30 juin, un sandwich Daunat est remboursé pour l'achat conjoint de ce sandwich et d'un pack de chewing-gum Freedent.
C'est la marque Freedent qui communique l'opération sur ses packs.
Décryptage promo de Philippe ingold

Rappelons tout d'abord que la marque Freedent propose des produits sans sucre et se positionne comme un élément d'hygiène bucco-dentaire.

L'objectif de l'opération est donc stratégique : développer les usages de Freedent en promouvant le geste fraîcheur et hygiène après le repas, notamment nomade.
L'opération, attractive en soit, est donc plutôt pertinente, mais on aurait aimé que l'usage promu soit plus explicite ....


 
Une séance photo pour créer du trafic
Source : observation magasin
L'animalerie vous offre une photo de votre animal de compagnie réalisée par un photographe professionnel. Il suffit de s'inscrire à l'accueil, sachant que les places sont limitées. Il s'agit d'un cadeau et donc sans obligation d'achat.
Décryptage promotion
de Philippe ingold

Excellente opération locale permettant de créer un trafic qualifié. Mais surtout, compte-tenu de l'investissement affectif des maitres de chiens et chats, l'enseigne réalise une opération de nature relationnelle forte. Idée simple, pas difficile à réaliser. Bravo.


 
Une opération collector Playmobil chez Auchan
Source : http://www.auchan.fr/collector-playmobil/e-201506111430
Opération aujourd'hui classique : une remise élevée sur une gamme de produits, obtenue en contrepartie de la collecte de vignettes sur des tranches d'achat et d'achat de produits de marques partenaires.
Moins habituel, l'univers choisi, celui du jouet avec Playmobil.
Décryptage promo de Philippe ingold

Ce type d'opération a les meilleurs résultats avec l'équipement ménager, voire l'équipement de la personne (bijoux, linge, etc.).
Quelle sera l'efficacité d'une opération sur le jouet ? Point positif : la force de la marque Playmobil et une remise restant intéressante dans cet univers. Aussi une bonne opportunité pour la marque de faire des ventes désaisonnalisées.


 
La carte Match passe au cagnottage
Source : LSA - 18 juin 2015 -  http://www.supermarchesmatch.fr/content/15-la-super-carte
L'enseigne de supermarchés du groupe Cora abandonne son traditionnel système de points pour rejoindre la plupart des enseignes avec un système de cagnottage en euros.
Outre le cagnottage sur une sélection d'articles dans les prospectus en cours, la carte permet d'obtenir chaque jour une réduction immédiate de 10 % sur un rayon frais et sur des lots de 2 produits MDD. L'enseigne diffuse également chaque mois un chéquier fidélité de 40 pages.
L'enseigne semble par ailleurs encourager l'utilisation immédiate de la cagnotte en passage en caisse.
Décryptage promotion
de Philippe ingold

Avec cette nouvelle carte, Match rejoint le gros des enseignes alimentaires en proposant un bénéfice matériel concret au détriment d'un bénéfice plus hédonique lié au système de points permettant d'obtenir des cadeaux. En fait, chez Match comme chez les autres enseignes ayant des programmes comparables, le passage à l'Euro était déjà largement initialisé avec la possibilité de convertir les points en bon d'achat ou en utilisation directe en caisse. Cette évolution est donc logique et adaptée aux attentes actuelles des shoppers, même si des cibles plus âgées regretteront probablement les cadeaux.
L'enseigne s'adapte donc et gagnera certainement en efficacité, même si cela restera probablement insuffisant pour assurer sa pérennité....


 
Costa rembourse votre croisière
Source : http://www.costacroisieres.fr/B2C/F/Info/Pages/croisieres-satisfait-ou-rembourse.aspx
Ouah .... La croisière remboursée en cas d'insatisfaction. C'est un super plan dans laquelle ne va pas manquer de se lancer tous les opportunistes. Ou alors il faut que Costa soit sûr de ses prestations. Ce qui est bien son objectif de communication.
Mais pour bénéficier de l'offre, il faut remplir certaines conditions : le faire savoir moins de 24 h après l'embarquement et au plus tard 2 heures avant le départ du navire prévu lors de la première escale suivant le jour de l’embarquement.
Pourquoi si tôt ? Parce que vous êtes alors débarqué à la première escale. Costa se charge de vous rap
atrier au point de départ de la croisière.
Décryptage promotion de Philippe ingold

La promesse est un peu excessive : Costa ne rembourse pas l'intégralité de la croisière puisque celle-ci est interrompue par un prompt débarquement à la première escale. Par ailleurs, 24 heures, c'est un peu court pour exprimer de façon fondée une insatisfaction. L'offre est alléchante mais ses conditions plutôt restrictives risquent d'avoir un effet boomerang.


Philippe Ingold

le décryptage de
Philippe Ingold

 
 
 
 
 
 
 
 

AGENCES
CONSEIL

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PRESTATAIRES

 
 
 
 
 
 
 
Mando
 
 

 

 

De nouvelles actions de notre partenaire ...
   Agence Léonard
 Conseil et création en marketing opérationnel
Contact : Anne-Sophie Girardon
 
18, rue d'Estiennes d'Orves 92100 MONTROUGE
Tél. : 01 55 48 06 00 - Fax : 01 55 48 06 01
E-mail : anneso@agenceleonard.com
Quelques unes de nos campagnes ...
Un trésor de tomate Savéol
Etincelante Saint-Charles Charles Volner
Le Food Truck des Saveurs Guyader
TVA remboursée - Opération européenne Babymoov
Mapa & Moi Mapa
100 % remboursé ou recevez votre coque Charles Volner
Les Belles Mécaniques Exxon