Carrefour fait pronostiquer sur les matchs de l'Euro
Source : http://www.supportezpronostiquezgagnez.carrefour.fr/
A l'occasion de d'Euro de foot, du 4 juin au 1er juillet 2012, Carrefour organise un jeu de pronostic sur les matchs de l'équipe de France et à défaut de qualification de celle-ci sur les matches au choix des dernières équipes qualifiées. Six matchs sont ainsi successivement concernés.
Pour participer, il suffit d'obtenir un ticket jeu à chaque passage en caisse et de faire son pronostic sur le site dédié en y reportant le code ticket.
Les gagnants sont ensuite tirés au sort parmi ceux ayant fait le bon pronostic. Un seul pronostic par match et par foyer. 50 codes par pronostic.
   
Décryptage promotion de Philippe ingold

Belle opération menée par Carrefour dans le cadre de son sponsoring de l'équipe de France. Le jeu est payant dans son principe général (remise de ticket à chaque passage en caisse) même si un code gratuit est attribué sur le web.
Il rappelle un peu l'ODR aléatoire organisé par la même enseigne en 2010 à l'occasion de la coupe du monde, mais avec un enjeu différent, à savoir le remboursement de l'achat d'un téléviseur en cas de succès de l'EDF. Ici, il s'agit d'un simple tirage au sort, conditionné par des pronostics présentant en fait assez peu de combinaisons réalistes.


 
JLB propose une assurance sur les ODR aléatoires
Source : plaquette entreprise - juin 2012
JLB Assurances Marketing, leader du marché de l'assurance d'opérations promotionnelles propose un package d'assurance des ODR aléatoires, crées sur le modèle des offres Carrefour et Saturn proposant le remboursement du téléviseur en cas de victoire de l'équipe de France en coupe du monde de football 2010.
Le concept du produit d'assurance est le suivant :
- la marque prend un pari sur un événement de son choix en rapport avec son univers de communication
- elle promet une remboursement total ou partiel si l'événement se réalise
- JLB promo Event détermine avec ses compagnies partenaires la prime d'assurance en fonction de la probabilité de la réalisation de l'événement et du nombre de participants à l'offre.
- Si l'événement se réalise, JLB indemnise la marque à concurrence des sommes remboursées aux consommateurs.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Historiquement, la première ODR aléatoire avait été réalisée par les glaces Mars avec un remboursement des produits achetés s'il faisait plus de 31 ° le 31 août 2003. L'existence d'un aléa amenait à interpréter une telle opération comme un jeu, qui devait donc à cette époque être gratuit, et donc proposer un canal gratuit.
Depuis la mise en œuvre de la nouvelle législation européenne, les jeux ne doivent plus nécessairement être gratuits, ce qui a permis de faciliter la mise en œuvre de ce type d'ODR, souvent très spectaculaire. Le frein principal à son utilisation est bien sûr le risque limité en termes de probabilité mais très élevé en termes de débours financier en cas de réalisation de l'événement ....
L'assurance est ici une solution très pertinente et permet donc de monter une opération spectaculaire dans le cadre d'un budget fermé.
Par ailleurs, l'exploitation d'un événement permet de booster l'intérêt des consommateurs vis à vis de l'offre et souvent d'enrichir le territoire de communication de la marque.
Exemples donnés par JLB :
- baskets 100 % remboursés si l'équipe de France olympique gagne plus de 40 médailles à Londres.
- produits de beauté 100 % remboursés si un film français gagne la palme d'or du festival de Cannes
A suivre : l'exemple des bookmakers londoniens qui parient sur tout.
Informations sur JLB Assurances


 
Procter émet des BR en prix barrés sur envie de plus
Source : http://www.enviedeplus.com/services/bons-de-reduction/
Un BR, c'est un titre avec une valeur faciale correspondant à une réduction. Cette valeur s'applique sur un PVC, variable selon les points de vente.
Avant sa visite du point de vente, le shopper ne peut donc connaître le prix net qu'il va payer.
Ici P&G indique un prix net rond correspondant à la différence entre un prix moyen relevé dans le panel distributeur Nielsen et la valeur faciale du BR.
En pratique, l'acheteur d'un bidon de lessive Ariel d'une valeur moyenne de 8,70 € peut imprimer un BR d'une valeur de 1,70 € lui permettant de payer l'article à un prix voisin de 7 €.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Avec ce principe, P&G peut annoncer des valeurs d'achat nettes et donc sans doute plus attractives pour le shopper. Mais ces valeurs ne peuvent qu'être approximatives et moyennes. C'est une pratique nouvelle sous cette forme de prix barré.

La réduction étant conditionnée à la présentation d'un bon de réduction, l'offre n'est pas soumise aux dispositions de l'arrêté de 2008 sur les annonces de réduction du prix et l'obligation de retenir un prix de référence conforme. Ici, pour justifier la réalité de l'avantage, l'annonceur retient le PVC moyen hors promotion de Nielsen : une référence neutre, établie par un tiers, qui est solide.


 
Friskies fait gagner une cagnotte
Source : https://www.purina-friskies.fr/friskies/affaires/plusdegout2012/index.aspx

Pour jouer, vous devez saisir sur le site deux codes barre de produits différents de la gamme Friskies adultes et répondre à une question dont la réponse se trouve sur le pack.

A gagner par tirage au sort une cagnotte dont le montant est fonction du nombre de participants et limitée à 20 000 €, soit à partir de 10 000 participants.

Le jeu est ouvert du 1er mai au 15 juillet.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Plus de 6 semaines après le début de l'opération, le site n'enregistre que 686 participations. On peut en espérer 1000 à la fin de l'opération, avec une dotation de  3000 €. Ce n'est donc pas un succès.
Pourtant le mécanisme, avec une cagnotte variable, avait l'air sympa. Mais sans doute était-il un peu compliqué, avec une espérance de gain faible et limitée à un seul lot.
A noter que le mécanisme présente une certaine ambiguïté. En effet, sur les modalités, en bas de la page d'accueil, le jeu est "gratuit avec obligation d'achat" et il est bien demandé l'achat de deux produits pour participer. Hors, sur le règlement, il est simplement demandé de copier deux codes barres de produits différents, ce qui n'implique pas un  achat.....
La nouvelle réglementation européenne n'est pas encore bien assimilée !


 
Pastis 51, le nouveau verre piscine pour consommer autrement
Source : http://www.pastis51.fr/51piscine/flash/#/boutique
Pastis51 communique de façon intensive sur un nouveau verre ballon "piscine" "démesurément large, pour accueillir un maximum de glaçons pour un goût plus frais et plus léger".
Cerise sur le gâteau, il est designé par Tabas, graphiste et illustrateur de Marseille.
Il est proposé en prime autopayante (2 verres pour 5,30 € et une preuve d'achat). Tout comme d'ailleurs les verres traditionnels (6 pour 8,30 €)
Décryptage promotion de Philippe ingold

Cette offre autopayante n'est probablement qu'un des éléments du plan d'action développé par Pastis 51 pour construire une nouvelle stratégie. On peut imaginer de nombreuses actions en CHR et out-store, des animations magasins, etc. Pernod a du probablement faire un constat selon lequel la pénétration du pastis reste assez limitée, avec une image d'apéritif fort et masculin. L'idée serait de développer la pénétration sur des cibles moins masculines et méditerranéennes et proposer de nouvelles occasions de consommation en suggérant un usage plus dilué et plus glacé. L'objectif est ambitieux compte-tenu de la pesanteur des habitudes de consommation des spiritueux en France. Mais la démarche passant par la promotion d'un contenant original est incontestablement pertinente.


 
Mirblack en 3 pour 2
Source : prospectus Auchan - 6 au 12 juin 2012
Opération à priori classique : un trois pour deux sur une marque de lessive, présenté dans un emballage carton en deux couleurs. Mais la marque de lessive concernée n'est pas n'importe laquelle ... Il s'agit d'une marque de niche, MirBlack, elle-même dérivée d'une marque spécialisée, Mir couleurs.
Attiré par une belle affaire, le shopper se trouve face à un stock d'une lessive lui permettant de faire 75 lavages de textiles noirs ! soit un an 1/2 sur l'hypothèse déjà élevée d'un lavage hebdomadaire.
Décryptage promotion
de Philippe ingold

Le lot reste une technique promotionnelle intéressante sur des produits à fréquence d'achat élevée et à consommation élastique. Sinon, il ne fait que générer un stockage inutile et contre-productif chez le shopper et aussi le distributeur.
Certes, l'exemple est ici caricatural, mais beaucoup de lots promotionnels ne sont encore créés que par habitude ou pour répondre à des demandes commerciales, sans intérêt stratégique. A méditer.


 
Les Pota'décisifs de Magasin Vert
Source : flyer en magasin - mai 2012
Magasin Vert propose des réductions sur certaines catégories de produits, mais en les limitant à un seul article.
Pas facile à réaliser en termes informatiques et pas très clair pour le shopper !
D'où un idée simple et efficace : une planche d'adhésifs à coller sur les produits sélectionnés.
La planche est disponible à l'entrée du magasin.
Décryptage promotion de Philippe ingold

C'est simple et répondant parfaitement à l'objectif. C'est en outre très ludique dans le fonctionnement et la thématique imaginée. Bravo !


 
Colgate fait partager votre sourire
Source : prospectus Carrefour - 20 au 26 juin 2011
Colgate veut offrir des vacances à des enfants défavorisés en s'appuyant sur le Secours Populaire. Il suffit d'acheter des produits d'hygiène dentaire.
L'opération est déclinée dans plusieurs enseignes (ici chez Carrefour), avec une accroche sympathique "partagez votre sourire"
Décryptage promotion de Philippe ingold

Très bien. Mais quels sont les engagements précis de la marque ? Quelle somme est reversée pour chaque achat ? La marque s'engage-t-elle à une participation minimale ? Les shoppers ont plutôt de la sympathie pour ce genre d'action mais restent méfiants vis à vis des promesses non tenues. Les opérations menées par exemple par P&G proposent un résultat très concret et gratifiant pour le shopper : par exemple une vaccination avec l'Unicef ou un repas aux Restos du cœur. Sans cette réassurance, la marque peut être soupçonnée de "charity washing" et communiquer ainsi de façon contreproductive.
A noter que cette action est en fait la déclinaison d'une animation sur le site facebook de la marque, avec un principe de publication de sourires on-line. L'objectif est de récolter un million de sourires pour offrir 1000 jours de vacances aux enfants du Secours populaire. http://www.facebook.com/colgatefrance

Plutôt sympa mais avec une petit bémol : partager une photo permet en effet de comptabiliser 50 sourires ! De toute façon, Il aurait été intéressant de signaler cette action facebook sur les annonces prospectus.


 
Iglo propose un lot virtuel trade
Source : prospectus Carrefour - 20 au 26 juin 2011
Vous achetez 2 produits Iglo de la gamme panés (3 €), et Auchan vous offre une boîte de Grand Gourmand X 4.
Il s'agi d'un lot virtuel combinant l'achat de produits de marque et l'offre d'un produit MDD.
Décryptage promotion de Philippe ingold

Pourquoi pas ? Le mécanisme intéresse à priori l'enseigne qui accepte ainsi plus volontiers une présence de la marque en prospectus. Pour le shopper, l'offre est attractive, avec un produit offert cohérent avec le produit porteur. Mais la marque ne se banalise-t-elle pas en s'associant à une marque de distributeur ? Attention, ce n'est pas un jugement, mais une question. Et la réponse peut varier selon les catégories.
Quant à nous, nous préférons ce type d'action croisée quand elle associe une marque et une catégorie complémentaire sans marque. Par exemple ici des légumes ou fruits frais, qui permettraient à la marque de créer des associations positives.


 
Sogec soutient l'agence du don en nature
Source : communiqué de presse - http://cgi.dolist.net/online.asp?l=2291-250312-8040-c423c4fe-80

L'Agence du Don en Nature (ADN), redistribue les invendus non alimentaires neufs (fins de série, fins de promotion…) auprès d’associations caritatives luttant contre l’exclusion en France.

Chaque année, Sogec gère des milliers d’offres promotionnelles (primes, boutiques, jeux,….). Or, il reste souvent des stocks de marchandises en fin d’opération qui sont voués à la destruction.

Sogec s’engage donc à relayer l’action d’ADN auprès de ses clients. Ceux-ci peuvent ainsi soutenir ADN  en lui faisant don des marchandises demeurant en stock à l’issue de la campagne promotionnelle.
Sogec prend en charge les frais de conditionnement et de livraison.

Les industriels bénéficient en outre d'un crédit d'impôt de 60 % sur les dons de marchandise.

Décryptage promotion de Philippe ingold

Au delà de l'impact social et environnemental d'une telle solution, les entreprises bénéficient d'avantages économiques intéressants : économie des frais de destruction et bénéfice du crédit d'impôt sur les dons.
Rien de nouveau sur le principe. Mais Sogec a le mérite d'organiser et sécuriser la logistique de l'opération. Excellente initiative !


le décryptage de
Philippe Ingold

 
 
 
 
 
 
 
 

AGENCES
CONSEIL

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

PRESTATAIRES